Skip to Content

<

ANCIENNE TOUR DES BALEINES

A cache by ptitloup Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/03/2018
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:








FRANCAIS



L'ancien phare des Baleines qui est l'un des trois plus anciens phares de France, appelé également vieille tour des Baleines se trouve sur la commune de Saint-Clément-des-Baleines, au Nord Ouest de l'île de Ré, dans le département de la Charente-Maritime ( 17 ). Protégé par une ancienne digue, il est situé à quelques mètres de l'actuel phare des Baleines. Ce phare ne fonctionne plus depuis la mise en activité de ce dernier. L'ancien phare des Baleines prend la forme générale d'une tour fortifiée du moyen-âge. Il fut mit en service en 1682, sur les plan de Sébastien le Prestre ( dit Vauban ) et réalisé par Mr Augier comme architecte. La vocation initiale de ce phare était de servir d'amer, de phare ainsi que d'un poste d'observation. En effet, cette zone était assez accidentogène pour les navires de commerce ou militaires à cause de fonds peu profonds et rocheux. La réalisation de la vieille tour des Baleines faisait partie à l'époque, du dispositif de sécurisation de l'accès à l'Arsenal de Rochefort avec les Forts Enet, Louvois, Lupin, de Fourras ... Un lieu particulièrement important pour la flotte Française, et également une zone de batailles navales entre les flottes Anglaises et Françaises. Cette vieille tour des Baleines ( comme le nouveau phare ) tient son nom de l’échouage assez important de cétacés sur les plages adjacentes. Cet ancien phare mesure 29 mètres de hauteur pour une élévation totale au dessus de la mer de 31 mètres. Un édifice assez imposant au sommet crénelé qui fait approximativement 9 mètres de diamètre. Malgré sa taille modeste de nos jours, il reste bien visible en mer, comme sur ce cliché pris au pied du phare des baleineaux. Il fut classé en monument historique dès 1904, et fut restauré en 2007. L'éclairage était réalisé à l'époque à partir d'huile de baleines puis par charbon.

cette magnifique tour est constitué de pierre taillé : voici différentes pierre de taille

vous êtes maintenant devant cette tour ; merci de lire le descriptif et d'observer devant vous


GRANITE :

Le granite est une roche magmatique plutonique (formée lors du refroidissement d'un magma en profondeur). Il est formé de minéraux en grains (cristaux) plus ou moins gros. Il arrive que certains cristaux soient plus gros que les cristaux de la matrice, formant une roche appelée porphyre. Le granite s'est formé sous la croute terrestre à travers toutes les périodes géologiques, mais la majeure partie vient du Précambrien. Le granite et ses roches associées forment l'essentiel de la croûte continentale de la planète. Les teintes de granites varient du rose au gris, voire même noir, en fonction de leur composition chimique et minérale. La composition chimique moyenne du granite est : 65 % de SiO2, 14 % de Al2O3, 9,5 % de (Na2O, K2O), 2 % d'oxydes (Fe, Mn, Mg, Ca). Le granite est une roche acide et dense (densité moyenne : 2700 kg/m3).
sur l'ile le granite bleu dit La kersantite, ou pierre de Kersanton (improprement appelé granite de Kersanton), est une roche magmatique filonienne, de composition proche du granite, de couleur sombre gris vert très foncé, présentant un intérêt certain pour la sculpture, principalement celle à faciès sombre, qui a largement été utilisé dans l'architecture religieuse. Elle allie la facilité à être sculptée à la résistance au temps et aux intempéries. On remarque d’ailleurs que la kersantite résiste mieux à l’érosion que le granite et les sculptures dans ce matériau, une fois nettoyées, paraissent neuves. La kersantite au grain fin est la plus fréquemment utilisée, car pratiquement inaltérable, contrairement à celui à gros grain, victime des agressions du temps. Les sculptures en kersantite se marient très bien avec le granite qui a lui une couleur beaucoup plus claire et va dans son aspect général du blanc crème au gris clair ou encore au rose. L’intérêt de la roche en sculpture est lié à la propriété suivante : nouvellement extraite de la carrière, la kersantite est facile à tailler, mais plus la roche est exposée à l’air plus elle durcit et devient résistante à l’érosion. Cependant, cette propriété n’est pas réservée à la seule Kersantite et elle est assez générale, c’est le cas aussi des schistes ardoisiers.

CALCAIRE :

Les calcaires sont des roches sédimentaires, facilement solubles dans l'eau, composées majoritairement de carbonate de calcium CaCO3 mais aussi de carbonate de magnésium MgCO3. Lorsque la roche comporte une proportion non négligeable d'argile, on parle plutôt de marne. Ils se forment par accumulation, au fond des mers, à partir des coquillages et squelettes des microalgues et animaux marins. C'est la roche la plus courante en France, en Suisse et en Belgique. Le calcaire est reconnaissable par sa teinte blanche et généralement la présence de fossiles. Il est la base de nombreux matériaux. La densité moyenne du calcaire est de 2400 kg/m3.

le calcaire de l'ile vient de L'exploitation des carrières de pierre dans la falaise est une activité importante de l'histoire de Saint-Savinien. Celle-ci était déjà pratiquée de façon quasi-industrielle par les Romains. Les carrières se situent au bas de la falaise. Saint-Savinien comprend un quartier appelé, au moins au 19e siècle, quartier des carriers. Les carriers avaient donc "accroché" leurs maisons à la falaise qu'ils creusaient pour retirer ce calcaire tant recherché. Aujourd'hui, on voit encore ces maisons semi-troglodytiques. La plupart d'entre elles se trouvent dans la rue du chail. Cette toponymie est révélatrice de la présence de cette roche et l'activité qui en découle car "chail" signifie "cailloux" en charentais. Au 19e siècle, cette activité se développe et fait vivre de nombreux foyers de Saint-Savinien. A cette époque, on construisait beaucoup, les besoins en pierre étaient donc importants. Le développement de cette activité s'explique par le fait que la pierre de Saint-Savinien est de bonne qualité. En 1717, le cartographe de Louis 15 affirmait que "ce qu'il y a de plus remarquable à Saint-Savinien du Port, ce sont de très belles carrières d'où on tire quantité prodigieuse de pierres, de galeries formant une infinité de rameaux qui apportent un profit considérable à ce lieu". De plus, cette pierre "résiste bien aux injures du temps". Réputée pour sa qualité mais aussi sa blancheur, la pierre de Saint-Savinien a été utilisée pour la construction de nombreux édifices de la région. Ainsi, les citadelles d'Oléron, d'Aix, les forts de Lupin, Fouras, Brouage reposent en partie sur elle. La Corderie Royale a, elle aussi, été construite avec la pierre de Saint-Savinien. Sa réputation dépasse également les frontières. Elle a été, en effet, exportée en Angleterre où elle aurait été utilisée pour les quais de Londres, en Belgique pour les églises de Gand et d'Anvers... Elle aurait aussi été choisie pour le pied immergé de la statue de la Liberté grâce à ses propriétés de résistance à l'eau. Le développement de l'exploitation des carrières et l'exportation de ces pierres sont à mettre en relation directe avec la présence du port. La pierre extraite des carrières de Saint-Savinien était stockée sur les berges de la Charente, puis embarquée, comme en témoignent plusieurs cartes postales anciennes, avant d'être transportée dans toute l'Europe. Une fois commandés, les blocs de calcaire étaient taillés aux dimensions voulues avant d'être embarqués. Pour les monter à bord des bateaux, on les faisait rouler doucement sur de gros madriers. L'exploitation des carrières cesse en 1914. Elle est remplacée par la culture de champignons à l'intérieur des galeries souterraines.

SCHISTE :

Un schiste est une roche qui a pour particularité d'avoir un aspect feuilleté, et de se débiter en plaques fines ou « feuillet rocheux ». On dit qu'elle présente une schistosité. Il peut s'agir d'une roche sédimentaire argileuse, ou bien d'une roche métamorphique. La densité moyenne du schiste est de 2300kg/m3.

Le schiste, matériau aux qualités multiples est extrait d'une carrière située sur la commune de Saint- Hippolyte surplombant les gorges de la Truyères, entre Mur-de- Barrez et Entraygues dans le Nord Aveyron. Le schiste est surtout connu par l'intermédiaire des lauzes que l'on utilise de façon traditionnelle pour les toitures

Pour valider cette earthcache s'il vous plaît envoyez-moi les réponses aux questions suivantes :


Q1 : au pz lorsque vous toucher la tour ; que pourriez vous dire sur l'aspect de la roche : qu'elle est
1 : rugueuse 2 : lisse 3 : coupante ?

Q2 : d'apres vous de quelle roche est constitué cette tour ?

Q3 : a l'arriere de cette tour se dresse le nouveau phare des baleines, est il constitué de la même pierre ?
si non de ; de quel pierre est il constitué ?

Q4 : Vous pouvez également ajouter à votre log une photo de vous ou de votre gps sur place (ceci n'est pas obligatoire mais pourrait permettre de valider la cache en cas de réponse trop éloignée de la réalité en confirmant votre présence sur les lieux).

Flag Counter

 

... U N E.. S I M P L E.. P H R A S E.... O U.. U N.. R O M A N ! ! !... ... C' E S T.. P L U S.. S Y M P A ..QU'UN ..SIMPLE ..SMILEY ..OU..MPLC! ! !... ..B O N ..G E O C A C H I N G ..A..TOUS..! ! !

 

le géocaching quel aventure ! ; si vous le souhaitez ; venez nous racontez votre aventure dans ce groupe :

le géocaching ... le jeu qui génère de l'aventure et des souvenirs

vous vous sentez addict un peu ; beaucoup ; a la folie venez échanger avec nous :

Tellement addict au geocaching que ...


Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de bien lire le descriptif, d’observer et de comprendre pour pouvoir répondre aux questions ci-dessus. Loguez „Found it „ et, en même temps, envoyez nous vos propositions de réponses via notre profil, soit par mail, soit par la messagerie (message center). En cas de problème, nous vous contacterons. Merci de ne pas faire figurer de réponse dans vos logs !



ENGLISH


The former lighthouse Whale, the old tower of Whales is located in the town of Saint-Clément-des-Baleines, north-west of the island of Ré, in the department of Charente-Maritime (17). Protected by an old dike, it is located a few meters from the present Whale lighthouse. This lighthouse works more since the establishment of the latter. The former lighthouse Whale takes the general form of a fortified tour of the Middle Ages. It was commissioned in 1682, on the plan of Sebastian the Prestre (dit Vauban) and realized by Mr. Augier as architect. The original purpose of this lighthouse was to serve as a bitter, lighthouse and an observation post. Indeed, this area was quite accidentogenic for commercial or military ships because of shallow and rocky bottoms. The realization of the old Whale Tower made at the time, the device for securing access to the Arsenal of Rochefort with the Enet, Louvois, Lupine, Fourras Forests ... A particularly important place for the French fleet , and also an area of ​​naval battles between the English and French fleets. This old Whale Tower (like the new lighthouse) is named after the fairly large strandings of cetaceans on adjacent beaches. This former lighthouse is 29 meters high and has a total height of over 31 meters. A rather imposing building with a crenellated summit that is about 9 meters in diameter. Despite its modest size nowadays, it remains visible at sea, as on this shot taken at the foot of the lighthouse of the calves. It was classified as a historic monument in 1904 and was restored in 2007. The lighting was made at the time from whale oil and then coal.

this magnificent tower is made of carved stone: here are different carved stone

you are now in front of this tower; thank you for reading the description and to observe before you


GRANITE :

Granite is a plutonic magma rock (formed during cooling of a deep magma). It is formed of grains minerals (crystals) more or less big. It happens that some crystals are larger than the crystals of the matrix, forming a rock called porphyry. Granite has formed under the earth's crust throughout all geological periods, but most of it comes from Precambrian. Granite and its associated rocks form the bulk of the continental crust of the planet. The hues of granites vary from pink to gray, or even black, depending on their chemical and mineral composition. The average chemical composition of the granite is: 65% SiO 2, 14% Al 2 O 3, 9.5% (Na 2 O, K 2 O), 2% oxides (Fe, Mn, Mg, Ca). Granite is acidic and dense rock (average density: 2700 kg / m3).
on the island the blue granite says The kersantite, or Kersanton stone (improperly called Kersanton granite), is a vein magmatic rock, of composition close to the granite, dark gray green color very dark, having a certain interest for the sculpture , mainly the dark facies, which has been widely used in religious architecture. It combines the ease of being sculpted with resistance to weather and weather. We note that kersantite is more resistant to erosion than granite and the sculptures in this material, once cleaned, appear new. Fine-grained kersantite is the most frequently used because it is practically unalterable, unlike coarse-grained kersantite, a victim of weather aggression. The kersantite sculptures blend very well with the granite which has a much lighter color and goes in its general appearance from creamy white to light gray or pink. The interest of the rock in sculpture is related to the following property: newly quarried, kersantite is easy to cut, but the more the rock is exposed to the air the more it hardens and becomes resistant to erosion. However, this property is not reserved only for Kersantite and is quite general, as is the case for slate shale.

CALCAIRE :

Limestones are sedimentary rocks, easily soluble in water, composed mainly of calcium carbonate CaCO3 but also magnesium carbonate MgCO3. When the rock has a significant proportion of clay, it is called marl. They are formed by accumulation, at the bottom of the seas, from the shells and skeletons of microalgae and marine animals. It is the most common rock in France, Switzerland and Belgium. Limestone is recognizable by its white hue and usually the presence of fossils. It is the basis of many materials. The average density of limestone is 2400 kg / m3.

the limestone of the island comes from The exploitation of stone quarries in the cliff is an important activity in the history of Saint-Savinien. It was already practiced in a quasi-industrial way by the Romans. The quarries are at the bottom of the cliff. Saint-Savinien includes a neighborhood called, at least in the 19th century quarry quarry. The quarrymen had "hooked" their houses on the cliff they were digging to remove this much sought-after limestone. Today, we still see these semi-troglodyte houses. Most of them are in Chail Street. This toponymy is indicative of the presence of this rock and the activity that follows because "chail" means "pebbles" in Charentais. In the 19th century, this activity developed and brought to life many homes in Saint-Savinien. At that time, much was being built, so stone needs were important. The development of this activity is explained by the fact that the stone of Saint-Savinien is of good quality. In 1717, the cartographer of Louis 15 affirmed that "what is most remarkable in Saint-Savinien du Port, they are very beautiful quarries from which one draws a prodigious quantity of stones, of galleries forming an infinity of branches which bring a considerable profit to this place ". In addition, this stone "resists the insults of time". Renowned for its quality but also its whiteness, the stone of Saint-Savinien was used for the construction of many buildings in the region. Thus, the citadels of Oléron, Aix, the forts of Lupine, Fouras, Brouage rest in part on it. The Corderie Royale, too, was built with the stone of Saint-Savinien.His reputation also transcends borders. She was, indeed, exported to England where she would have been used for the quays of London, in Belgium for the churches of Ghent and Antwerp ... She would also have been chosen for the submerged foot of the Statue of Liberty thanks to its water resistance properties. The development of the quarry exploitation and the export of these stones are to put in direct relation with the presence of the port. The stone quarried from Saint-Savinien was stored on the banks of the Charente, then shipped, as evidenced by several old postcards, before being transported throughout Europe. Once ordered, the limestone blocks were cut to size before being shipped. To get on board the boats, they were rolled gently on large planks. Quarrying ceased in 1914 and was replaced by mushroom cultivation inside the underground galleries.

SCHISTE :

A shale is a rock that has the particularity of having a laminated appearance, and to be sold in thin plates or "rocky sheet". It is said to have schistosity. It may be a clayey sedimentary rock, or a metamorphic rock. The average density of shale is 2300kg / m3.

The shale, a material with multiple qualities, is extracted from a quarry located in the commune of Saint-Hippolyte overlooking the Truyères gorges, between Mur-de-Barrez and Entraygues in North Aveyron. Shale is best known through slate roofs that are traditionally used for roofing

To validate this earthcache please send me the answers to the following questions:


Q1 :pz when you touch the tower; what could you say about the appearance of the rock: that it is 1: rugor 2: smooth 3: cutting?

Q2 : according to you what rock is this tower ?

Q3 : at the back of this tower stands the new lighthouse whale, is it made of the same stone?
if not of; What stone is it made of?

Q4 : You can also add to your log a photo of you or your gps on site (this is not mandatory but could validate the cache in case of response too far from reality by confirming your presence on the scene).


Earthcache reminder: There is no container to search for and no logbook to fill out. It is enough to go on the spot, to read well the description, to observe and to understand to be able to answer the questions above. Log "Found it" and, at the same time, send us your suggestions for answers via our profile, either by mail or by messaging (message center). In case of problems, we will contact you. Please do not include an answer in your logs!


Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.