Skip to Content

<

Le Rocher de l'Aiguille

A cache by junkys Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/02/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le rocher de l'Aiguille

Deux sites naturels composent le géosite de Mortain :
- la Petite Cascade de Mortain (R0) : cluse du Cançon, entaillant une barre de Grès armoricain sur 20 à 25 m de hauteur. C'est à proximité immédiate de ce site que l'on trouve le "Rocher de l'Aiguille".
- la Grande Cascade de Mortain (R1) : cluse de la Cance à travers une barre de Grès armoricain de 25 m de hauteur.

La Cance et le Cançon traversent le grès armoricain du massif de Mortain à la petite et à la grande cascade de Mortain. Il est aussi parfaitement visible sur la site de la petite chapelle (R2), et au rocher de l'Aiguille où vous vous trouvez.

Le mortainais se situe dans la partie nord-est du massif armoricain. La région est dominée par une barre de grès armoricain de vingt à trente mètres de hauteur, en particulier au fond de la vallée de la Cance au niveau de la confluence avec le Cançon.
C'est une roche sédimentaire massivement présente dans les sols de la Manche.
Le Grès armoricain se présente en bancs de quartzite massifs.
Le Grès armoricain est intensément découpé par une intense fracturation verticale.
Formé durant l'Ordovicien inférieur, le Grès armoricain résulte de la consolidation de dépôts sableux quartzeux en domaine de plateforme détritique.
Le grès armoricain est utilisé dans la construction pour les moellons et les gravillons.

#### Stratification et fracturation

Vu de face ou vu de profil, le rocher de l'Aiguille présente une stratification et une fracturation très importante.

/!\ La fracturation ne doit pas être confondue avec la stratification.

La stratification est la disposition des couches sédimentaires en strates parallèles, la strate étant un ensemble sédimentaire délimité par deux surfaces plus ou moins parallèles correspondant à des discontinuités ou des changements de composition de la roche.

Le grès armoricain est un grès fin à stratification visible.

En géologie, le terme fracture est souvent utilisé comme un terme général désignant toute cassure avec ou sans rejet de terrains, de roches et même de minéraux. On peut aussi parler de "ruptures". En géologie structurale, il s'agit d'étudier les dislocations tectoniques discontinues (tectonique cassante).

La dislocation de rupture peut être divisée en deux grands groupes :
- les ruptures sans déplacement visible (fig. A)
- les ruptures avec déplacement (fig. B)


Les deux groupes de rupture

 

Dans le premier groupe, nous distinguerons les fissures, les joints, les diaclases et les veines :
- Les fissures sont un phénomène fréquent dans toutes les roches, sauf celles qui sont très friables ou qui peuvent s’imbibées facilement. Dans les couches bien litées, les fissures se répartissent en deux familles, perpendiculaires l’une à l’autre et perpendiculaire à la surface des couches.
- Le joint est une fissure qui délimite une surface de discontinuité au sein d’une roche ou d’un terrain, qui n’est pas un contact anormal avec déplacement, souvent droite et parfaitement nette
- Une diaclase désigne l’épisode au cours duquel une roche se fend sans que ses parties disjointes s’éloignent l’une de l’autre. Souvent, les diaclases se présentent perpendiculairement aux joints de stratification d’un ensemble sédimentaire.
- Les veines sont de petites craquelures à l’intérieur des roches, remplies, totalement ou partiellement, de minéralisations.


Type de joints

 


Coupe dans une carrière montrant les différentes formes de cassures sans rejet

 

Dans le deuxième groupe, il s'agit d'un déplacement notable qui se traduit par un rejet dont la grandeur peut varier de quelques centimètres à plusieurs centaines de kilomètres. Nous sommes alors en présence de failles.

Pour loguer cette cache :

Pour valider votre visite sur le site, envoyez-moi vos réponses par mail ou centre de messagerie aux questions suivantes. Vous pouvez loguer "Found it" sans attendre mon accord, je vous contacterai si nécessaire.

A l'aide du descriptif et de vos observations sur place, répondez aux questions suivantes :

Q0. Optionnel, une photo de vous ou de votre GPS au niveau du site sera fortement appréciée.

Q1. Estimez en millions d'années la période de formation du grès armoricain.

Q2. au niveau de la stratigraphie du Rocher de l'Aiguille, comptabilisez le nombre de strates que vous pouvez observer du sol au sommet.

Q3. Ces strates sont-elles d'hauteur à peu près égales ou pas du tout ?

Q4. Par quel biais distinguez-vous les différentes strates : par une discontinuité bien marquée ou par un changement visible de la composition de la roche ?

Q5. observez maintenant l'Aiguille de profil, en particulier dans sa partie haute, le phénomène de fracturation y est alors bien visible. Dans quel groupe de dislocation de rupture nous trouvons-nous ?

Q6. à l'aide des schémas présents dans le descriptif, comment définiriez-vous les fractures que vous pouvez observer ?

Q7. au pied de ce massif rocheux, distinguez-vous des veines ?

 


 

The Needle Rock

Two natural sites make up the Mortain geosite :
- the "Little Fall" ("Petite Cascade", waypoint R0): cluse of the Cançon, hacking a bar of Armorican Sandstone on 20 to 25 m of height. It is close to this site that we find the "Needle Rock".
- the "Large Fall" ("Grande Cascade, waypoint R1) : Cluse of the Cance through an Armorican sandstone bar 25 m high.

The Cance and the Cançon cross the Armorican sandstone of the Mortain massif to the small and large Mortain waterfall. It is also perfectly visible on the site of the small chapel (R2), and the Needle Rock where you stand.

The mortainais is located in the northeastern part of the Armorican massif. The region is dominated by an Armorican sandstone bar twenty to thirty meters high, especially at the bottom of the Cance Valley at the confluence with the Cançon.
This is a sedimentary rock massively present in the soils of the Channel.
The Armorican Sandstone is presented in massive quartzite beds.
The Armorican sandstone is intensely cut by intense vertical fracturing.
Formed during the Lower Ordovician, the Armorican Sandstone results from the consolidation of quartzose sandy deposits in a detrital platform domain.
Armorican sandstone is used in construction for rubble and chippings.

#### Stratification and fracturing

Viewed from the front or in profile, the Needle Rock has a very important stratification and fracturing .

/!\ Fracturing should not be confused with stratification.

stratification is the arrangement of sedimentary layers in parallel strata, the stratum being a sedimentary set delimited by two more or less parallel surfaces corresponding to discontinuities or changes in the composition of the rock.

Armorican sandstone is a fine sandstone with visible stratification.

In geology, the term fracture is often used as a general term for any break with or without rejection of land, rocks and even minerals. We can also speak of "rupture". In structural geology, the aim is to study discontinuous tectonic dislocations (brittle tectonics).

The rupture dislocation can be divided into two large groups :
- ruptures without visible displacement (Fig. A)
- ruptures with displacement (Fig. B)


The two groups of ruptures

 

In the first group, we will distinguish cracks, joints, joints and veins:
- Cracks are a common phenomenon in all rocks except those that are very friable or can easily get wet. In well-defined layers, the cracks are divided into two families, perpendicular to each other and perpendicular to the surface of the layers.
- The joint is a crack which delimits a surface of discontinuity within a rock or a ground, which is not an abnormal contact with displacement, often straight and perfectly clear
- A diaclase refers to the episode in which a rock splits without its disjunct parts moving away from each other. Often, the joints are perpendicular to the stratification joints of a sedimentary ensemble.
- The veins are small cracks inside the rocks, filled, totally or partially, with mineralization.


Type of joints

 


Differents forms of ruptures in a quarry

 

In the second group, it is a notable displacement that results in a rejection whose size can vary from a few centimeters to several hundred kilometers. We are then in the presence of flaws.

To log this cache :

To validate your visit on the site, send me your answers by mail or message center to the following questions. You can log "Found it" without waiting for my agreement, I will contact you if necessary.

Using the description and information that you can observe on site, answer the following questions : :

Q0. Optional, a photo of you or your GPS on the site will be highly appreciated.

Q1. Estimate in millions of years the period of formation of the Armorican sandstone.

Q2. Stratigraphy of the Needle Rock : count the number of layers you can observe from the ground to the top.

Q3. Are these strata approximately equal in height or not at all ?

Q4. How do you distinguish the different strata : by a marked discontinuity or by a visible change in the composition of the rock?

Q5. now observe the Needle profile, especially in its upper part, the fracturing phenomenon is then clearly visible. In which rupture dislocation group do we find ourselves?

Q6. using the diagrams in the description, how would you define the fractures that you can observe ?

Q7. at the foot of this rocky massif, do you distinguish veins ?

 

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.