Skip to Content

<

[AE2018] Tempête + grosse marée + Loire haute

A cache by FREDAGNES Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/06/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cache posée à l’occasion de l’Atlantic Event 2018 !

non trouvée

Présentation / Presentation :

NON TROUVEE Pourquoi ne pas grouper une promenade dans cette belle commune, profiter des points de vue superbes, et pratiquer un peu de géologie ? Ne cherchez pas de boîte, de conteneur, il n’y en a pas… Matériel à emporter: vos yeux, votre GPS, une lame de verre, un couteau, et le descriptif de cette earthcache.

NON TROUVEE Why not group a walk in this beautiful town, enjoy the beautiful views, and practice a little geology? Do not look for a box, a container, there are none ... Take-out equipment: your eyes, your GPS, a glass slide, a knife, and the description of this earthcache.

non trouvée


NON TROUVEE Rappel géologique :

Les principales roches que l’on est susceptible de rencontrer dans l’environnement proche de Mindin sont:

Les roches sédimentaires, résultant de l’accumulation de fragments ou de précipitations à partir de solutions. Ainsi les sables, les marnes, les calcaires sont des roches sédimentaires.

Les roches magmatiques proviennent de la solidification de magmas (c’est à dire de roche presque entièrement fondues: >600°C). Ainsi les ponces volcaniques, les granites et les basaltes sont des roches magmatiques.

Les roches métamorphiques se sont formées sans fusion (à part quelques exceptions…), à partir de roches préexistantes (qui peuvent être des roches sédimentaires, magmatiques, et/ou métamorphiques). Ainsi les schistes ardoisiers, les micaschistes, les gneiss sont des roches métamorphiques.

Ici, on va s’intéresser aux roches sédimentaires présentes sur place. Nous sommes dans la zone Nord de l’extrait de la carte géologique, les terrains en place sont figurés en gris-bleu, à pois, et noté FMz. Cette formation est décrite comme suit dans la notice de la carte géologique: „FMz. Alluvions fluvio-marines de l'estuaire de la Loire: vases et sables (dans la zone des marées). Ces alluvions terminent un remblaiement qui débute par des dépôts fluviatiles périglaciaires, recouverts par un colmatage fluvio-marin complexe, d'âge holocène.

Ce sont des alluvions apportées par la Loire, et parfois par la mer. En fait, le fleuve coule bien évidemment toujours dans le même sens, vers l’aval… et sur une période très courte, de quelques heure, son courant et la hauteur d’eau sont très variables, dépendant directement du coefficient de marée, ainsi que des vents, qui peuvent également amener des „sur-cotes“. La Loire transporte des éléments grossiers (sables, graviers), mais également fin (limons, argiles) à très fins („crême de vase“). Les éléments vaseux fins, ainsi que de la matière organique forment un bouchon vaseux, d’un volume très important, et qui se déplace au gré des marées et des saisons.
En période d’étiage (niveau bas de la Loire), le bouchon vaseux s’étire, et remonte la Loire, parfois jusqu’à Mauves sur Loire, soit à près de 70km de Saint Nazaire !

non trouvée

En période de crue, voir de grande crue, le bouchon vaseux est plus „comprimé“ en étendue (environ 20km), et se rapproche de l’embouchure, sa partie amont se situant entre Saint Nazaire et Donges.
Sur la rive, les dépôts de sable sont fréquents, et dès que l’énergie des vagues et du courant est plus faible, ce sont les vases, accompagnées de matières organiques (plutôt grise à beige en présence d’oxygène, foncée à noire en absence d’oxygène), qui se déposent. Ce sont ces vases qui serviront de support aux végétaux colonisateurs qui vont faire évoluer la slikke en schorre.

Mais ce que la nature fait, elle peut aussi le défaire… dès qu’une tempête arrive, les éléments les moins fixés repartent…

Mais que s’est-il passé lors de la tempête „Xynthia“ ?

D’après Wikipedia: „La tempête Xynthia est une dépression météorologique majeure ayant frappé plusieurs pays européens entre le 26 février et le 1er mars 2010, causant un épisode de vents violents. Le système, en provenance des régions subtropicales mais de type frontal, a principalement touché l'Espagne (îles Canaries, Galice, Asturies et Pays basque), le Portugal, la France (Aquitaine, Poitou-Charentes, Pays de la Loire, Bretagne et Normandie), la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne et dans une moindre mesure, le Royaume-Uni, la Scandinavie et les pays bordant la mer Baltique.

non trouvée

La tempête Xynthia ne présentait pas de caractère exceptionnel (vitesses maximales de vent sur le littoral : 160 km/h à la pointe de l’île de Ré), mais elle a été l'une des plus meurtrières (depuis les deux tempêtes de décembre 1999) du fait que « la concomitance de ce phénomène avec une pleine mer de vives-eaux (coefficient de 102) s’est traduite par une surcote de 1,5 mètre sur le littoral, expliquant une montée des eaux assez exceptionnelle », causant la mort de 59 personnes et de nombreux dégâts matériels. En France, la tempête a provoqué près de deux milliards d'euros de dommages. La conjonction de vents violents et de fortes marées a donné lieu à une onde de tempête et une submersion marine qui ont occasionné d'importantes inondations dans certaines régions littorales, principalement en Charente-Maritime, en Vendée et dans les Côtes-d'Armor.“

On a donc, d’une façon générale:

Vent (de tempête) + Dépression (Tempête) + Fort coefficient de marée = surcote par rapport à la même marée, sans tempête… (de 1.20m à 1.50m de surcote).
… mais localement, il est important de noter que la Loire était particulièrement haute (vigilance crue sur Loire Aval… débit fluvial de hautes eaux de 1500 m3/s).

Pourquoi s’arrêter ici ? … parce que d’ici, on a une bonne idée de ce que représentent à la fois les apports en alluvions récentes, et qu‘il est possible d’observer le paysage à 360°.

non trouvée


NON TROUVEE Geological reminder:

The main rocks that one is likely to encounter in the environment near Mindin are:

Sedimentary rocks, resulting from the accumulation of fragments or precipitation from solutions. So sands, marls, limestones are sedimentary rocks.

The magmatic rocks come from the solidification of magmas (ie rock almost entirely melted:> 600 ° C). Thus volcanic pumice, granite and basalt are magmatic rocks.

The metamorphic rocks formed without fusion (with some exceptions ...), from pre-existing rocks (which may be sedimentary, magmatic, and / or metamorphic rocks). Slate schists, micaschists and gneisses are metamorphic rocks.

Here, we will focus on the sedimentary rocks present on site. We are in the North zone of the extract of the geological map, the lands in place are represented in gray-blue, with dots, and noted FMz. This formation is described as follows in the geological map notice: "FMz. Fluvio-marine alluvium of the Loire estuary: vases and sands (in the tidal zone). These alluviums complete an embankment which begins with periglacial fluvial deposits, covered by a complex fluvio-marine clogging, of Holocene age.

These are alluvia brought by the Loire, and sometimes by the sea. In fact, the river flows of course always in the same direction, downstream ... and over a very short period of a few hours, its current and height of water are highly variable, depending directly on the tidal coefficient, as well as on the winds, which can also lead to "overcuts". The Loire transports coarse elements (sand, gravel), but also fine (silts, clays) to very fine ("mud cream"). The fine muddy elements, as well as the organic matter form a muddy plug, of a very important volume, and which moves according to the tides and the seasons.
During the low-water period (low level of the Loire), the muddy plug stretches, and goes up the Loire, sometimes until Mauves sur Loire, that is to about 70km of Saint Nazaire!

In times of flood, see of great flood, the muddy plug is more "compressed" in extent (about 20km), and approaches the mouth, its upstream part being between Saint Nazaire and Donges.
On the shore, sand deposits are frequent, and as soon as the energy of the waves and the current is lower, it is the vases, accompanied by organic matter (rather gray to beige in the presence of oxygen, dark to black in absence of oxygen), which are deposited. It is these vases that will serve as a support for colonizing plants that will evolve the slikke into schorre.

But what nature does, it can also undo ... as soon as a storm arrives, the least fixed elements leave ...

But what happened during the storm "Xynthia"?

According to Wikipedia: "Storm Xynthia is a major meteorological depression that hit several European countries between February 26 and March 1, 2010, causing an episode of high winds. The system, coming from subtropical but frontal areas, mainly affected Spain (Canary Islands, Galicia, Asturias and Basque Country), Portugal, France (Aquitaine, Poitou-Charentes, Pays de la Loire, Brittany and France). Normandy), Belgium, Luxembourg, Germany and to a lesser extent the United Kingdom, Scandinavia and the countries bordering the Baltic Sea.

Storm Xynthia was not exceptional (maximum wind speeds on the coast: 160 km / h at the tip of the island of Ré), but it was one of the deadliest (since the two storms of December 1999) because "the concomitance of this phenomenon with a full sea of waters (coefficient of 102) has resulted in a surge of 1.5 meters on the coast, explaining a rather exceptional rise of waters", causing the death of 59 people and many material damage. In France, the storm has caused nearly two billion euros of damage. The combination of strong winds and strong tides resulted in a storm surge and marine submersion that caused significant flooding in some coastal areas, mainly in Charente-Maritime, Vendée and Côtes-d'Armor. "

So we have, in a general way:

Wind (storm) + Depression (Storm) + Strong tidal coefficient = overcost compared to the same tide, without a storm ... (from 1.20m to 1.50m high).
... but locally, it is important to note that the Loire was particularly high (vigilance flood on Loire Aval ... river flow of high water of 1500 m3 / s).

Why stop here? ... because from here, we have a good idea of what is at the same time the contribution of recent alluvium, and that it is possible to observe the landscape at 360 °.


NON TROUVEE Observons :

Votre mission sera d‘observer, de loin et de près, de bien lire, de comprendre, et, bien sûr, de répondre aux questions.

NON TROUVEE Observe:

Your mission will be to observe, far and near, read well, understand, and, of course, to answer questions.
 

Pour loguer cette cache / To log this cache :

non trouvée

NON TROUVEE Pour valider votre visite sur le site, envoyez-moi, en précisant bien le nom de l’earthcache, vos réponses par courrier électronique (à partir de mon profil, ou sur la messagerie [Message Center] de geocaching.com) aux questions suivantes. Vous pouvez loguer "Found it", je vous contacterai en cas de nécessité:
WP1: Q1: Rendez-vous au point zéro (PZ), et retrouvez la marque Xynthia, sa flèche figure le niveau atteind par l’eau. En visant à l’horizontale depuis ce point en direction du WP parking, était-il possible, au plus fort de Xynthia, de se rendre du parking au PZ en marchant ?
WP1: Q2: En vous aidant du schéma du GIP, quels sédiments ont pu alors se déposer ?
WP1: Q3: A votre avis, les sédiments déposés on-t-ils pu repartir ? Expliquez…
Une photo du site, en noir et blanc, sera la bienvenue, bien que facultative.

NON TROUVEE To validate your visit to the site, send me, although specifying the name of the earthcache, your answers by e-mail (from my profile, or email [Message Center] from geocaching.com) the following questions . You can log "Found it," I will contact you if necessary: 
WP1: Q1: Go to the zero point (PZ), and find the mark Xynthia, its arrow is the level reached by the water. By aiming horizontally from this point towards the WP parking, was it possible, at the height of Xynthia, to go from the car park to the PZ while walking?
WP1: Q2: With the help of the GIP scheme, what sediments could be deposited?
WP1: Q3: In your opinion, have the deposited sediments been able to leave? Explain ...
A picture of the site, in black and white, will be welcome, but voluntary.

Sources / Sources :

Documentation « papier » : Notice de la carte géologique de la France au 50000ème, Dictionnaire de géologie Masson, Série des Guides géologiques régionaux Masson. Consultations sur Internethttp://infoterre.brgm.fr/ ; Google Earth ; Geowiki ; Wikipedia ; http://www.loire-estuaire.org/accueil/un-territoire/contexte-physique/bouchon-vaseux 


NON TROUVEE Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de bien lire le descriptif, d’observer et de comprendre  pour pouvoir répondre aux questions ci-dessus. Loguez „Found it „ et, en même temps, envoyez nous vos propositions de réponses via notre profil, soit par mail, soit par la messagerie (message center). En cas de problème, nous vous contacterons. Merci de ne pas faire figurer de réponse dans vos logs !

NON TROUVEE Reminder concerning "Earthcaches" There is no container to search for information or logbook. Simply visit the site, to read the description, observe and understand in order to answer the questions above. Log in "Found it" and at the same time, send your answers via our profile proposals, either by email or by mail (Message Center). In case of problem, we will contact you. Thank you not to include response in your logs!

NON TROUVEE

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.