Skip to Content

<

6 - Sur les pas de Boris Vian

A cache by subtilJC Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/07/2018
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
4 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Nous vous proposons de marcher sur les pas de Boris Vian.

La boucle se compose de 13 caches traditionnelles pour une marche de 1h30.

Landemer se trouve à quelques kilomètres à l’ouest de Cherbourg et d’Urville-Nacqueville, en allant vers Omonville-la-Petite, future résidence d’un futur voisin de Vian à la Cité Véron (Paris)… Pour la famille Vian, Landemer est synonyme de vacances. 
Dans les années 20 et 30, celles-ci, petites ou grandes, sont l’occasion de s’échapper de Ville-d’Avray pour venir dans le Cotentin. Parmi les cactus, hortensias, fougères, au milieu desquels coule la Hu-Bihan qui se jette dans la mer, les grands-parents maternels de Boris, les Ravenez, ont construit trois chalets au début du siècle. En bois de Norvège, peints en vert à l’extérieur, toits de tuile.

Les Vian séjournent dans le chalet du haut. Le balcon tout autour donne sur la mer. Les deux autres chalets sont occupés par des amis. Sous les rochers, la plage de Landemer n’appartient qu’à Boris, Alain, Ninon et Lélio. Ils naviguent sur un petit canot. Ils vont à Cherbourg regarder le départ des paquebots. A gauche, l’hôtel Millet, devenu restaurant, existe toujours. Mais les trois chalets ont été détruits pendant la guerre pour permettre la construction du Mur de l’Atlantique. Après la destruction des chalets par les allemands, Boris ne revient pas à Landemer de sitôt. "Jamais encore j’ai osé y retourner", écrit-il dans son journal. "J’ai les foies, ils ont tout rasé, moi je vais chialer comme un môme."

Il reproduit dans L’arrache-coeur (publié en 1953) le décor de Landemer. Ce n’est qu’en janvier 1958, après un oedème pulmonaire, qu’il revient dans la région pour un séjour de repos à l’Hôtel de la Mer, à Goury, au cap de la Hague, là où les Prévert veulent acheter la maison du phare (il y reviendra en janvier 1959). C’est l’occasion d’une dernière visite à Landemer.

Pensez à prendre une pince à épiler

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.