Skip to Content

<

La vallée de l'or bleu

A cache by Masolo Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/20/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


NON TROUVEE

Histoire

L’ardoisière de Coat-Maël est déclarée en 1889 par Guillaume Caillebot, cultivateur à Maël-Carhaix. L’exploitation débute à ciel ouvert. En 1912, la société Camus et Cie rachète la carrière et modernise les installations. Deux puits sont alors exploités par une vingtaine d’ouvriers.

Au cours des années 1920, les puits atteignent une soixantaine de mètres de profondeur. La demande est très forte et les ouvriers produisent jusqu’à 150 000 ardoises par an.

En 1931, la société décide de fermer définitivement la carrière, officiellement en raison du loyer trop élevé demandé par les propriétaires du terrain. Toutefois, l’arrêt intervient alors que les deux puits ont atteint la même profondeur, ce qui peut laisser supposer que des problèmes d’extraction et d’évacuation des eaux ont aussi été rencontrés.

De cette activité prospère ne subsistent plus que quelques vestiges de bâtiments, une centrale hydroélectrique, la cantine, une salle des machines, gagnés par le lierre et la ronce, et les bouches béantes des puits aujourd’hui inondés.

La plupart des ardoises fabriquées ici sont des grandes tailles de 32X22 cm qui partent vers l’Angleterre. Toutefois, L’ardoise de Maël-Carhaix était très réputée pour sa qualité et a été utilisée sur de très nombreux monuments comme le Parlement de Bretagne à Rennes, Saint Louis des Invalides, La Sorbonne, l’Assemblée Nationale ...

La sédimentation : avant le schiste, la mer

Depuis très longtemps, bien avant l'Ere Primaire, la partie de la Bretagne située au sud de Morlaix qui deviendra par la suite le bassin de Châteaulin était occupé par une mer peu profonde (50 à 200m).

Elle recevait de façon constante et régulière des sables fins et des argiles provenant de l'érosion du continent Laurasia situé plus au Nord (figure 1). Sous le poids des dépôts, l'eau va être évacuée du sédiment (figure 2 A et B), ce qui donnera naissance à une roche sédimentaire appelée argile feuilletée ou argile schisteuse.

Formation de l'ardoise

Il y a 360 millions d'années, au début du Carbonifère, le Gondwana, un énorme continent venu du Sud a percuté le continent Nord Laurasia en remplaçant la mer par une montagne et des volcans de 3 à 4000 m d'altitude formant la Chaîne Hercynienne.

Grâce aux mouvements de l’écorce terrestre, l'argile schisteuse s'est plissée (figure 3 A) puis transformée et clivée sous la pression (B). Si le clivage est régulier dans le sens de la sédimentation et que la roche a un grain fin et homogène, elle s'appellera Ardoise ou mieux Schiste ardoisier. Autrement, ce ne sera qu'un schiste.

De Châteaulin à Rennes

Les dépôts sédimentaires qui ont formé, entre autres, l’ardoise, se sont accumulés, en Bretagne sur une large bande qui va de Châteaulin à Rennes.

Par rapport à un granite ou à un grès, les schistes ardoisiers sont très altérables et donc plus sensibles à l'érosion.

C'est pourquoi les rivières ont creusé leurs lits de préférence dans les terrains schisteux les plus tendres, d'autant plus qu'ils sont souvent fracturés. Les affleurements de schiste, et donc les possibilités d'ouvrir des ardoisières, se trouvent en conséquence plutôt dans les vallées de la Vilaine, du Blavet et de l'Aulne.

Aujourd’hui

Un projet de mise en valeur du site a été mené par la communauté de communes du Kreiz Breizh. 7 panneaux agrémentent le petit circuit d’environ 2 km. Vous pouvez retrouvez ces 7 panneaux aux 7 way points indiqués. La question 4 se situe au WP 6.

La chauve-souris

Les chauves-souris sont des mammifères qui apprécient la fraîcheur en été et la douceur en hiver, c’est pourquoi on les retrouve souvent dans les galeries d’anciennes ardoisières. Vous pourrez les observer à la tombée de la nuit. Attention, ces mammifères hibernent, vous ne pourrez pas les voir en hiver.

NON TROUVEE

History

The slate of Coat-Maël is declared in 1889 by Guillaume Caillebot, farmer at Maël-Carhaix. The exploitation begins in open sky. In 1912, Camus et Cie bought the quarry and modernized the facilities. Two wells are then exploited by about twenty workers.
In the 1920s, the wells reached about sixty meters deep. The demand is very strong and the workers produce up to 150,000 slates a year.

In 1931, the company decided to definitively close the quarry, officially because of the too high rent demanded by the owners of the land. However, the shutdown occurs when both wells have reached the same depth, which may suggest that problems of extraction and drainage were also encountered.

From this prosperous activity only a few vestiges of buildings remain, a hydroelectric power station, the canteen, a machine room, gained by ivy and bramble, and the gaping mouths of wells now flooded.

Most slates made here are large sizes of 12.5X8.6 inches that go to England. However, Maël-Carhaix slate was very famous for its quality and has been used on many monuments such as the Parliament of Brittany in Rennes, Saint Louis des Invalides, La Sorbonne, the National Assembly ...

Sedimentation: before shale, the sea

For a very long time, well before the Primary Era, the part of Brittany south of Morlaix which will later become the Châteaulin basin was occupied by a shallow sea (50 to 200m).
It regularly and regularly received fine sands and clays from the erosion of the Laurasia continent further north (Figure 1). Under the weight of the deposits, the water will be removed from the sediment (Figure 2 A and B), which will give rise to a sedimentary rock called flaky clay or shale clay.

Slate formation

At the beginning of the Carboniferous, 360 years ago, Gondwana, a huge continent from the South, hit the North Laurasia continent, replacing the sea with a mountain and volcanoes from 3 to 4000 m above sea level. Hercynian.

Thanks to the movements of the earth's crust, the shale clay has wrinkled (Figure 3 A) and then transformed and cleaved under pressure (B). If the cleavage is regular in the direction of the sedimentation and that the rock has a fine and homogeneous grain, it will be called slate or better Slate schist. Otherwise, it will only be a shale.

From Châteaulin to Rennes

The sedimentary deposits that have formed, among others, slate, have accumulated in Brittany on a wide band that goes from Châteaulin to Rennes.
In comparison with granite or sandstone, slate shales are very weatherable and therefore more susceptible to erosion.

This is why rivers have dug their beds preferably in the softest shale soils, especially since they are often fractured. The outcrops of schist, and therefore the possibilities of opening slates, are consequently rather in the valleys of the Vilaine, the Blavet and the Alder.

Today

A project of development of the site was led by the community of communes of Kreiz Breizh. 7 panels adorn the small circuit of about 2 km. You can find these 7 signs at 7 way points indicated. Question 4 is at WP 6.

The bat

Bats are mammals that appreciate freshness in summer and sweetness in winter, which is why they are often found in old slate galleries. You can watch them at dusk. Be careful, these mammals hibernate, you will not be able to see them in winter.

 
NON TROUVEE Questions NON TROUVEE Questions

1. En Bretagne, ou se situe le principal bassin schisteux ? Au Nord, au centre ou au sud ?

2. Grâce à quel phénomène, l’argile schisteuse s’est transformée en schiste ardoisière ?

3. Dans quelles vallées sont principalement situés les terrains schisteux ?

4. WP 6. Vous êtes sur le carreau de la mine, là où les carriers fendaient, taillaient et coupaient le schiste pour obtenir l’ardoise définitive. Selon vous, les pierres (voir photo), sont elles faites pour être taillées en ardoises ? Oui ou non et pourquoi ?

5. Option : prendre une photo de vous ou de votre GPS sur le site.

1. In Brittany, where is the main schistous basin? North, center or south?
2. By what phenomenon, shale clay has turned into slate schist?
3. In which valleys are mainly located schistose lands?
4. WP 6. You are in the mine's pit, where the quarrymen cut, cut and cut the shale to obtain the final slate. According to you, the stones (see photo), are they made to be cut in slates ? Yes or no and why?
5. Option : take a picture of yourself or your GPS on the site.

 

"Loguez cette cache "Found it" et envoyez-moi vos propositions de réponses soit via mon profil, soit via la messagerie geocaching.com (Message Center), et je vous contacterai en cas de problème."

"Log this cache" Found it "and send me your suggested answers either through my profile or via the messaging geocaching.com (Message Center), and I will contact you in case of problems."

Additional Hints (Decrypt)

Nggragvba, p'rfg rnegu pnpur, vy a'l n cnf qr obvgr à gebhire. Vy snhg whfgr eécbaqer nhk dhrfgvba rg z'raiblre yrf eécbafrf cne znvy bh fhe zn zrffntrevr trbpnpuvat

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.