Skip to Content

<

Laparade prend la relève !

A cache by Terraaventura Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/10/2018
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Laissez-vous tenter par cette expérience geocaching en Nouvelle-Aquitaine orchestrée par les Poï'z ! Partez à la rencontre de Zabeth, Zéroïk, Zilex et les autres... qui vous feront découvrir des histoires et le patrimoine du territoire. http://www.terra-aventura.fr/

Cette multi fait partie d'un ensemble de plus de 300 caches sur la Nouvelle-Aquitaine !
Infos pratiques :
Distance :  2 kms Durée : 1h30
Ne laissez pas de TB ou geocoin dans une boîte Terra Aventura, il y a beaucoup de moldus et votre objet voyageur risque de disparaître.
Si vous voulez déclarer vos découvertes sur l'application "Terra Aventura", pensez à relever le mot mystère sur la 2ème de couverture du logbook.
 

Zaïtek : Ici, Londres. Les Français parlent aux Français. Veuillez écouter d’abord quelques messages personnels : les Bad Poï’z ont fait main basse sur Laparade. Ils s’accaparent les denrées z’alimentaires et imposent aux habitants le retour aux tickets de rationnement. Prenez la relève des maquisards qui jadis ont combattu l’envahisseur ! Trouvez l’abbé Dieulafait, qui vous fera intégrer la Résistance !

Infos : parking Place du Couderc (N44°23.236’ / E000° 26.776’)

1. Le lavoir (N44°23.214’ / E000°26.715’)

Zonelib : Salutation, les braves. Vous avez entendu l’appel de Radio Londres ? Les Bad Poï’z ne vont pas s’en tirer comme ça, c’est moi qui vous le dit… En avant, marche !

Zéïdon : Eh Zonelib’, si tu vas voir l’abbé Dieulafait, il te faut le  « mot de passe » ! Il ne te conduira au maquis qu’en échange de celui-ci. C’est une technique de résistant, pour éviter toute ruse de l’ennemi.

Zonelib : Miel ! Je ne le connais pas… Comment l’obtenir ?

Zéïdon : Demande à cette lavandière ! Autrefois, les femmes du village se retrouvaient ici pour laver le linge et échanger quelques ragots. Pendant la guerre, certaines épouses de résistants tendaient particulièrement l’oreille pour capter des renseignements utiles. Celle-ci connait certainement le mot de passe…

Zonelib : Elle vient de glisser ce papier dans ma poche... Des tickets de rationnements Bad Poï’z !?
 

2. Le pont-bascule (N44°23.247’ / E000°26.743’)

Zonelib : Cet endroit se nomme « le pont-bascule ». Pendant et après la guerre, il était utilisé par les marchands et les agriculteurs qui souhaitaient connaitre le poids de leurs récoltes. En 39-45, nombre d’entre-elles étaient détournées par l’envahisseur allemand, mais aussi par les maquisards…

Zéchopp : Les marchands sont de brav’ gens, quand ils z’aident, quand qu’ils z’aident. Les marchands sont de brav’ gens, quand ils z’aident les résistants.

Zonelib : Un bien bel air que tu fredonnes, Zéchopp… Approche. Je cherche le mot de passe de l’abbé Dieulafait pour intégrer le maquis. On m’a refourgué ce papier. Tu sais ce que ça veut dire ?

Zéchopp : Fais voir ? Oui, c’est le mot de passe. Regarde, il manque 6 tickets. Ceux des 1er, 3, 5, 12, 13 et 18 juillet. Si tu remplaces ces nombres par les lettres auxquelles ils correspondent dans l’alphabet, tu obtiens…

Zekid : Du nerf, imbécile ! Ces sacs de blés ne vont pas grimper tous seuls sur la balance !

Zéchopp : Oui … A vos z’ordres herr general Zekid.

Zonelib’ : Selon l’inscription gravée sur le mécanisme, comment est le pont-bascule ?
1) Vérificateur
2) Ajustable
3) Mobile
Relevez le numéro de la bonne réponse. Notez ce chiffre qui vaut « A ». A = _ 

Infos : Empruntez la rue des jardins, située derrière le monument aux morts.
 

3. Le travail à ferrer (N44°23.282’ / E000°26.736’)

Zéroïk : Morbleu ! Vil coquin ! Si tu viens z’encore enlever l’un de mes chevaux, tu tâteras de mon épée !

Zonelib’ : Repos camarade, c’est moi.

Zéroïk : Noble Zonelib’... Pardonne mon courroux, mais j’ai déjà perdu six de mes fiers destriers depuis les réquisitions Bad Poï’z. Ah les vandales ! Les corne-bouc !

Zonelib’ : Pendant la guerre, les fermiers, privés eux-aussi de leurs chevaux, devaient cultiver les champs à l’aide de vaches ou de bœufs. Ce « travail à ferrer » témoigne de ce mode de vie, aujourd’hui disparu…

Zonelib : Lisez le panneau d’informations portant sur le travail. Comment se nomme la partie qui bloquait le cou de l’animal pour éviter les ruades ? Comptez combien de lettres composent ce mot. Notez ce chiffre qui vaut « B ». B = _ 

Zonelib’ : Puisque tu m’as l’air remonté contre les Bad Poï’z, je vais te mettre dans la confidence... Je dois trouver le mot de passe de l’abbé Dieulafait pour qu’il me fasse entrer dans la Résistance. Tu peux m’aider ?

Zéroïk : Morte nouille ! Tu connaissois l’abbé ?! Il fallait le dire plus tôt ! Suis-moi…

Infos : Continuez dans la rue des Jardins puis prenez à droite dans la rue du Mur des Fusillés pour rejoindre l’étape suivante.
 

4. Le mur des fusillés (N44°23.345’ / E000°26.875’)

Zéroïk : En franchissant cette porte, emplacement de l’ancien pont levis, tu chevaucheras en direction de l’église. L’abbé t’y recevra. Quant au mot de passe, la réponse se trouve ici. Sur le mur des fusillés...

Zonelib’ : En 1944, ce petit groupe de Francs-Tireurs-Partisans attend une livraison d’armes dans le bois de la Bure, à deux pas du village. Il y avait les frères Marcis, Pépin, Rozier, Caujolle, Bourgeois, Bouy, Dauriac et leur chef, Lacassagne. A 4 heures du matin, une voiture arrive… Hélas, il s’agit de la milice, bientôt suivie par les S.S. Les maquisards avaient été dénoncés par un traitre dans leurs rangs.

Zéroïk : Nul ne sait de qui il s’agit. Mais une chose est sûre, il connaissait le mot de passe qui lui a permis de se fondre parmi les maquisards. A l’époque, c’était une pièce de monnaie.

Zonelib : Si certains ont été tués lors de l’assaut, d’autres membres du groupe seront jugés puis fusillés le long de ce mur, devant le village tout entier. Béatrice Dubourdieu, quant à elle, a été abattue alors qu’elle allait chercher son pain, le lendemain matin. Ce monument permet de ne pas les oublier et c’est en leur mémoire que nous prenons aujourd’hui la relève !

Zonelib : Trouvez le mot de passe de l’abbé Dieulafait. Pour ce faire, remplacez les numéros de tickets manquants par les lettres auxquelles ils correspondent dans l’alphabet (A=1, B=2, etc). Ces lettres forment le prénom d’un résistant dont le nom est gravé sur l’une des plaques du mur des fusillés. Comptez combien de lettres composent son nom de famille.
Notez ce nombre qui vaut « C ». C = _

Indice : ce n’est pas Marcis.
 

5. Le puits (N44°23.315’ / E000°26.903’)

Zonelib : Nom d’une 2 CV blindée ! Nous avons trouvé le mot de passe ! Allons le donner à l’abbé. Il acceptera ainsi de me conduire jusqu’au maquis.

Zabeth : Personnellement, j’avais deviné ce mot depuis longtemps. Un drôle d’oiseau, cet abbé Dieulafait, n’est-ce pas ? Lui-même résistant, il appartenait au groupe Veny et participa à la libération de Laparade, le 20 août 1944. Il réussit également à convaincre la Kommandantur de donner une sépulture descente aux z’hommes de Lacassagne.

Zonelib : Bonjour M’sieur l’abbé ! Le mot de passe est... Il va maintenant émettre un message sur les ondes, pour prévenir la Résistance de mon arrivée.

Zonelib’ : Trouvez le puits à l’antenne radio et le message émis par l’abbé Dieulafait. Quel mot est remplacé par une image ? Combien de voyelles y’a-t-il dans ce mot ? Notez ce chiffre qui vaut « D ». D = _ 
 

6. La halle (N44°23.300’ / E000°26.923’)

Zonelib’ : Rompez les rangs ! Il est temps de rejoindre mes compatriotes soldats, pour échafauder un plan d’action… Les Bad Poï’z n’ont qu’à bien se tenir !

Zabeth : Hum. Excusez-moi, « Zohn Rambo »… Pourrait-on en revenir à l’Histoire ? Cette halle date du 17ème siècle. Si pendant la guerre le marché n’avait pas lieu ici, elle était un endroit de rendez-vous.

Zonelib : On demandait parfois aux enfants de s’y tenir, afin de remettre un message à un agent. S’il n’était pas là à l’heure pile, il fallait déguerpir ! Signe que l’homme s’était probablement fait repéré.

Zabeth : Le quotidien sous l’occupation était éreintant. De nombreuses familles avaient dû quitter leurs maisons précipitamment, devant la violence des bombardements… C’est ainsi que 200 habitants du village alsacien d’Eschentzwiller ont trouvé refuge à Laparade, en 1940...

Zonelib : Près de la halle, les z’habitants allaient chercher les tickets de rationnement. Pain, sucre, épices, lait… L’accès aux vivres était restreint. Il n’y avait même plus de café ! On torréfiait alors des amandes et des glands pour en fabriquer.

Zonelib’ : Quels outils sont restés suspendus au plafond de la halle ?
1) Des scies
2) Des échelles
3) Des marteaux
Relevez le numéro de la bonne réponse. Notez ce chiffre qui vaut « E ». E = _ 

Infos : Empruntez la rue du 8 mai 1945 en direction de la place de Gabaret. Prenez le chemin descendant au (N44°23.297’ / E000°26.979’) en direction du belvédère.
 

7. Le maquis (N44°23.268’ / E000°26.983’)

Zarthus : Bienvenue Zonelib’ ! Je me présente. Soldat Zarthus, 1ere compagnie des campagnols, 5ème colonne. Nous avons reçu le message de l’abbé et attendions ta venue.

Zonelib : Toi, d’un ordinaire si trouillard… Un combattant de l’ombre ?!

Zarthus : Je ne peux laisser les Bad Poï’z piller un si joli pays. Notre nature est trop précieuse. J’ai donc moi aussi choisi de prendre les z’armes ! Enfin, juste un lance-noisettes...

Zonelib’ : Moui. Je comprends mieux.

Zarthus : Admire un peu la vue. Par temps clair, on aperçoit les Pyrénées tandis que serpente le Lot en contre bas… Notre planque est juste là, sur la droite. Entre le pont suspendu de Roussanes et l’ancien pont de chemin de fer, dont il ne reste que les deux piles.

Zonelib : Je connais le coin… Si ce n’est qu’en 39-45, les forêts étaient plus nombreuses. En bordure de rivière, certaines cavités calcaires étaient utilisées comme caches d’armes par les résistants. On dit justement que l’une d’elles se trouvait entre ces deux ponts.

Zonelib’ : Observez la table d’orientation. Combien de poissons y’a-t-il dans le Lot ? Notez ce chiffre qui vaut « F ». F = _ 

Infos : Poursuivez sur le chemin du belvédère. Au (N44° 23.285’ / E000° 26.944’) prenez la rue du Rocher.
 

8. La cache !

Zonelib : A la revoyure, les géocacheurs. Sûrs ? Vous ne voulez pas prendre  le maquis avec moi ? Très bien, je comprends. Mais n’ayez craintes. Le General Zekid et ses troupes ne séviront plus pour longtemps... Laparade prend la relève !

Coordonnées de la cache : N44° 2(D).2(F+A)5’ / E000° 26.(BxE)(C)’

Bravo, vous venez de terminer le parcours.
A bientôt pour de nouvelles aventures avec les Poï’z !

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

22 Logged Visits

Found it 20     Write note 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 11 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.