Skip to Content

<

FILONS A LA PLAGE

A cache by ptitloup Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/12/2019
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:










vous êtes maintenant devant une de ces roches ; merci de lire le descriptif et d'observer devant vous

FRANCAIS

DEFINITION D'UN FILON

Corps mis en place ou apparu dans une cassure ou fissure des roches, le filon est morphologiquement assimilable en général à une plaque ou lame à faces parallèles, et son contenu, dit caisse filonienne, n'a pas la même composition que les roches environnantes, dites encaissantes. Un filon est défini et caractérisé par son allure générale, son plan sagittal, sa direction ou orientation, sa longueur, sa largeur ou puissance, son pendage, la nature de sa caisse et celle de ses épontes, ces dernières étant les parties de l'encaissant directement au contact du filon. On connaît des filons simples, des filons se relayant l'un l'autre, des trains filoniens (composés d'un filon maître, ou principal, de ses satellites de même direction que lui et d'échappées de directions différentes), etc. Le tracé d'un filon peut être rectiligne ou apparaître au contraire comme constitué par des segments diversement orientés lui donnant une allure générale en ligne brisée, chaque changement d'orientation pouvant alors soit correspondre à une réfraction du filon là où celui-ci passe d'une formation lithologique ou pétrographique à une autre, différente, soit souligner un point de faiblesse tectonique préexistant (intersection avec faille antérieure, joints de cisaillement, « nœud » tectonique...). Le plan sagittal est celui qui contient le filon. La longueur est la distance selon laquelle le filon a été suivi ou reconnu, tant en surface (sur le terrain, sur photographies aériennes) qu'en profondeur (dans les travaux miniers, à la faveur de sondages mécaniques ou géophysiques) : dans la sierra Nevada (États-Unis), un filon aurifère est ainsi connu, avec des interruptions certes, sur 112 kilomètres de longueur. Entre la caisse filonienne et ses épontes, il existe généralement une passée argileuse : la salbande, due au caractère tectonique (broyage) de la fracture originelle, avec fréquents glissements.

SPECIFICITES DU SITE

Les péridotites ne sont pas des roches magmatiques plutoniques Une péridotite a une structure "grenue", puisque formée de grains (cristaux) jointifs et sans ciment. Mais ce n'est : ni une roche plutonique, Un pluton (au sens strict) est une intrusion magmatique venue de plus bas, intrudant des roches préexistantes. Le granite de Flamanville, intrusif dans des sédiments primaires est un pluton. Le granite de Flamanville est donc une roche plutonique. Les péridotites ne forment pas de pluton : ce ne sont donc pas des roches plutoniques au sens étymologique et strict du terme. De même, les gabbros de la croûte océanique sont grenus, mais pas plutoniques au sens strict, car ils ne forment pas de pluton, mais une couche plus ou moins continue. Sur ce, par abus de langage, on parle souvent des gabbros comme la version plutonique des basaltes. ni une roche magmatique. Magmatique veut dire dérivant du refroidissement et de la solidification (par cristallisation) d'un magma. Or une péridotite du manteau ne dérive pas de la cristallisation d'un magma. Le manteau est solide depuis 4,5 Ga. Une simplification du 19ème siècle sépare les roches en 3 catégories principales (sédimentaire, magmatique et métamorphique). Cette classification oublie les roches résiduelles, les roches hydrothermales... et les roches mantelliques. Si vous voulez malgré tout classer les péridotites dans la trilogie classique "sédimentaire-magmatique-métamorphique", alors les péridotites sont des roches métamorphiques : depuis 4,5 Ga, le manteau convecte (à l'état solide) et la péridotite du manteau passe son temps à descendre et remonter, changeant par la même de minéralogie,



Les Péridotites sont fréquemment altérées par serpentinisation (transformation en serpentine) avec antigorite (lamelles vert pétrole) et chrysotile (fibres vert jaune). Elles contiennent souvent des minéralisations de chrome, cobalt, diamant (carbone), platine, nickel.... Une question cependant! comment peut-on récolter, en surface, de telles péridotites présentées ici, alors que sont des roches de grande profondeur (origine le manteau), inaccessible à l'homme pour le moment? La question posée amène trois types de réponses! - lors d'érection de montagnes: une partie du manteau est "pincé" et remonte en surface, la péridotite suit le mouvement! - lors d'une éruption volcanique où des nodules de péridotite sont entraînées avec le magma remontant et avec des roches encaissantes parfois. - lorsque les plaques se chevauchent


Pour enregistrer ce earthcache s'il vous plaît écrivez-moi les réponses aux questions suivantes :



Q1 : un filon n'a pas la même composition que les roches environnantes, comment peut on appeler ces roches environnantes?

Q2 : quelles sont les 3 catégories de roche principale ?

Q3 :Les Péridotites sont des roches de grande profondeur (origine le manteau), inaccessible à l'homme pour le moment? comment pensez vous quelle sont remonté a cet endroit ?

Q4 : lorsque vous passez votre doigt sur le filon vous pourriez dire que le filon est : 1 : doux ; 2 : coupant ; 3 : friable

Q5 : qu'il y a t'il au sommet du filon du wp1 ?

Q6 : quelle est la largeur du filon au wp2 ?


une photo de votre gps au pz serait la bienvenue



Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de bien lire le descriptif, d’observer et de comprendre pour pouvoir répondre aux questions ci-dessus. Loguez „Found it „ et, en même temps, envoyez nous vos propositions de réponses via notre profil, soit par mail, soit par la messagerie (message center). En cas de problème, nous vous contacterons. Merci de ne pas faire figurer de réponse dans vos logs !

 


le géocaching quel aventure ! ; si vous le souhaitez ; venez nous racontez votre aventure dans ce groupe :

le géocaching ... le jeu qui génère de l'aventure et des souvenirs

vous vous sentez addict un peu ; beaucoup ; a la folie venez échanger avec nous :

Tellement addict au geocaching que ...

english

DEFINITION OF A FILON

Body set up or appeared in a crack or fissure of the rocks, the vein is morphologically assimilable in general to a plate or blade with parallel faces, and its content, said body vein, does not have the same composition as the surrounding rocks, said country. A vein is defined and characterized by its general appearance, its sagittal plane, its direction or orientation, its length, its width or power, its dip, the nature of its body and that of its walls, the latter being the parts of the body. cashing directly in contact with the vein. Simple veins are known, veins relaying each other, vein trains (composed of a master or main vein, of its satellites in the same direction as itself and of escapements of different directions), etc. The course of a vein may be rectilinear or appear on the contrary as constituted by segments diversely oriented giving it a general appearance in broken line, each change of orientation can then be a refraction of the vein where it passes from a lithological or petrographic formation to another, different, to emphasize a point of pre-existing tectonic weakness (intersection with anterior fault, shear joints, tectonic "knot" ...). The sagittal plane is the one that contains the vein. The length is the distance that the vein was tracked or recognized, both on the surface (in the field, on aerial photographs) and on the ground (in mining work, thanks to mechanical or geophysical soundings): in the Sierra Nevada (United States), a gold vein is known, with interruptions certainly, over 112 kilometers in length. Between the vein body and its walls, there is usually a clayey past: salband, due to the tectonic character (crushing) of the original fracture, with frequent slips.

SPECIFICITES OF THE SITE

Peridotites are not plutonic magmatic rocks A peridotite has a "granular" structure, since it consists of contiguous grains (crystals) and without cement. But it is: neither a plutonic rock, A pluton (in the strict sense) is a magmatic intrusion coming from lower, intruding pre-existing rocks. Flamanville granite, intrusive in primary sediments, is a pluton. The granite of Flamanville is therefore a plutonic rock. Peridotites do not form plutons: they are therefore not plutonic rocks in the etymological and strict sense of the term. Likewise, the gabbros of the oceanic crust are grained, but not plutonic in the strict sense, because they do not form a pluton, but a layer more or less continuous. On this, by abuse of language, we often talk about gabbros like the plutonic version of basalts. nor a magmatic rock. Magmatic means deriving from the cooling and solidification (by crystallization) of a magma. A mantle peridotite does not derive from the crystallization of a magma. The mantle is solid since 4.5 Ga. A simplification of the 19th century separates the rocks into 3 main categories (sedimentary, magmatic and metamorphic). This classification forgets residual rocks, hydrothermal rocks ... and mantle rocks. If you still want to classify the peridotites in the classical "sedimentary-magmatic-metamorphic" trilogy, then the peridotites are metamorphic rocks: since 4.5 Ga, the convective mantle (in the solid state) and the mantle peridotite pass its time to go down and up, changing by the same mineralogy,

Peridotites are frequently altered by serpentinization (serpentine transformation) with antigorite (green-oil lamellae) and chrysotile (yellow-green fibers). They often contain mineralization of chromium, cobalt, diamond (carbon), platinum, nickel .... One question however! how can one collect, on the surface, such peridotites presented here, whereas are rocks of great depth (origin the mantle), inaccessible to the man for the moment? The question asked brings three types of answers! - during erection of mountains: a part of the coat is "pinched" and goes back to the surface, the peridotite follows the movement! - during a volcanic eruption where nodules of peridotite are carried along with the rising magma and sometimes with country rocks. - when the plates overlap


To register this earthcache please write me the answers to the following questions: :


Q1: a vein does not have the same composition as the surrounding rocks, how can we call these surrounding rocks?

Q2: What are the 3 main rock categories?

Q3: The Peridotites are rocks of great depth (origin the mantle), inaccessible to the man for the moment? how do you think they went back to this place?

when you put your finger on the vein you could say that the vein is: 1: soft; 2: cutting; 3: friable



a photo of your GPS at the pz would be welcome


Earthcache reminder: There is no container to search for and no logbook to fill out. It is enough to go on the spot, to read well the description, to observe and to understand to be able to answer the questions above. Log "Found it" and, at the same time, send us your suggestions for answers via our profile, either by mail or by messaging (message center). In case of problems, we will contact you. Please do not include an answer in your logs!

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.