Skip to Content

<

Petite cité de caractère - Virtual Reward 2.0

A cache by Eloflomar Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/31/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: virtual (virtual)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La fondation de la ville de Saint-Loup n’est attestée qu’à partir de la fin du XIe siècle, cependant des vestiges d’une occupation humaine datant de l’époque gallo-romaine ont été mis au jour.

« La première mention écrite de Saint-Loup provient de la Charte de réforme de l’abbaye d’Airvault par l’évêque de Poitiers Pierre II, en 1095-1096. On y retrouve les termes latins suivants : Ecclesie Sancti Lupi et Sancti Pancratii. » (Mathieu Chartier « Topographie et développement morphologique d’Airvault et de Saint-Loup-sur-Thouet au Moyen Âge », Université de Poitiers, 2008, p.72).

Le premier seigneur de Saint-Loup est connu sous le nom de Drogon au XIIIe siècle. Le domaine de Saint-Loup passe ensuite à la famille Dercé (Gauvain de Dercé apparaît dans le chartrier de Saint-Loup en tant que seigneur local en 1278) à laquelle on doit l’édification d’un château dont il reste le donjon actuel daté du XVe siècle. L’emblème de la commune est encore aujourd’hui le blason de la famille Dercé.

 

Artus Gouffier, Grand maître de France et Conseiller de François Ier acquiert la châtellenie en 1517-1518. La famille Gouffier, l’une des plus influentes du Poitou, fait ériger la « demeure de plaisance » inspirée de l’architecture Renaissance, au cours du XVIIe siècle. Les Gouffier font également construire le Château d’Oiron plus au Nord. 

Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, la cité est florissante et réputée grâce à
 l’activité de ses tisserands et de ses tanneurs. Les maisons à pans de bois le long de la grand’rue et des rues adjacentes sont édifiées par ces artisans et commerçants. Parmi les familles les plus opulentes grâce au commerce des peaux figurent les Clabat, les Suyre et les Arouet (aïeux de Voltaire). La famille Arouet possède la maison dite « La grande tannerie » dans la grand’rue qui conserve encore aujourd’hui les vestiges des fosses maçonnées servant à traiter les peaux. Dans les environs de Saint-Loup, la culture de la vigne est très importante jusqu’au XIXe : les hameaux de Crémille et de Marouillais conservent encore des maisons de vignerons reconnaissables à leur escalier extérieur qui dessert l’habitation établie au-dessus du chai.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La baronnie de Saint-Loup est vendue en 1708 à Jacques de Boyer de la Boissière qui lègue les fonds nécessaires à la fondation d’un hospice qui deviendra une maison de retraite. Jean de Haran de Borda fait ensuite l’acquisition du domaine qu’il transmet à la famille d’Abbadie. Laurent d’Abbadie est Maire de Saint-Loup de 1802 à 1830 et Conseiller Général de 1814 à 1830. La famille de Maussabré entre en possession du château en 1894. Robert de Maussabré, maire de la commune de 1944 à 1965, est l’instigateur de la restauration du château, classé Monument historique après avoir été pillé et endommagé par les nazis. L’une des personnalités attachées à Saint-Loup est celle de Théophane Vénard, missionnaire au Tonkin qui est exécuté en martyr en 1861.

De nombreux moulins étaient présents sur le territoire lupéen dont huit à eau : le moulin des Poulies, le moulin de la Rochette, le moulin de Boussin, le moulin de Rochemue le moulin de Palluault, le moulin de Roland, le moulin de Créon et le Moulin de la Porte de la Roche. Dans la 2ème partie du XIXe siècle, la culture de la vigne cède la place à l’activité d’élevage. 
La laiterie coopérative, aujourd’hui le principal employeur de la commune, est créée en 1894. La production du fromage de chèvre fait aujourd’hui la notoriété du bourg de Saint-Loup.

 

Parcourir Saint-Loup-Lamairé, c’est découvrir, au hasard d’une promenade, des maisons traditionnelles à pans de bois des XVe et XVIe siècle, des ruelles étroites et fleuries, des recoins discrets en pierres sèches... Le décor est idéal pour une œuvre bucolique, tout y est charmant et semble pensé pour accueillir une troupe de comédiens prêts à jouer une saynète.

 

 

Etape 1: N46°47.230 W000°10.011

 

Daniel Bouchet est né à Ruffec en Charente le 21 juillet 1894.

Il passe toute son enfance en Gâtine, précisément au logis familial du Plénitre, près de Parthenay. A vingt ans, il part pour la Grande Guerre et fait les campagnes de l’Yseret de la Somme, puis dans l’armée d’Orient à Salonique et en Serbie. 
Après avoir terminé ses études de médecine à Nantes, il s’installe à Saint-Loup-sur-Thouet, où il succédera à son oncle. Quand, en 1939, éclate la guerre, il souhaite s’engager, mais on lui refuse car il est père de six enfants. En 1940, quand arrivent les Allemands il prend en main la mairie sans mandat (il ne deviendra maire officiellement qu’en septembre 1940).

Très vite, les difficultés vont commencer, sa fermeté lui vaut des ennuis. Il est d’ailleurs condamné à mort une première fois puis gracié pour avoir giflé un sous-officier allemand. Peu après cette affaire, le 12 janvier 1941, il est contacté par un officier du SR, le capitaine Marcel Thomas du service secret de renseignements militaires, qui lui propose d’adhérer à son service en voie de restructuration. Lorsque la semaine suivante, Thomas repasse le voir, Daniel Bouchet donne son accord. Au mois de mars, un médecin de Nantes, le Dr. Meus, ami de longue date, lui demande d’entrer dans le réseau C.N.D de Rémy en voie d’élaboration qui vient d’arriver à Nantes. Le 20 avril 1941, son collègue de Thouars, le Dr. André Chauvenet vient le contacter, lui expliquant qu’il a crée à Thouars un groupe de résistants autonomes avec le percepteur Gabriel Richetta et le docteur Colas de Loudun. Tout en appartenant au Service Secret de l’Armée, Daniel Bouchet va collaborer à ces deux réseaux en raison même de l’amitié qui le lie à Meus et Chauvenet. Dès lors, le réseau CND s’organise. Daniel Bouchet est appelé à se déplacer fréquemment en Anjou et en Touraine et échange des informations avec Etienne Madelin, mais aussi à Saintes, à La-Rochelle, à Tours.

De mars 1941 à juillet 1943, le groupe du Dr. Bouchet se développe : les renseignements sont transmis à Londres par Bernard Anquetil, dit « Lhermite » et « Fleuret » de Bordeaux, puis par "Bob". Très tôt, la répression débute avec les arrestations des radios, des Dr. Chauvenet et Colas en janvier 1942 et de Gabriel Richetta. La lutte changera de style, pour le Dr. Bouchet, à partir de son entrevue en janvier 1943 avec le général Faucher, membre du mouvement Libération-Nord et qui deviendra commandant de la région B de l’Armée Secrète. Il lui demande de cesser provisoirement le renseignement afin de privilégier la recherche de terrains de parachutage.
Le 6 mars 1943, pour ne pas prêter serment de fidélité au régime de Vichy, il démissionne de son poste de maire de Saint-Loup-sur-Thouet. Les réseaux se coordonnent O.C.M. et C.N.D., les parachutages se multiplient, le danger augmente. 

Le 9 juillet 1943, la Gestapo investit son domicile. Arrêté, il est conduit à Parthenay, puis interné à la prison de la Pierre-Levée de Poitiers. Les interrogatoires sont nombreux et difficiles, les jours, les mois passent ; un jour, le 10 décembre 1943, les Allemands l’emmènent à Niort devant un tribunal militaire. De retour à la prison, un officier lui signifie qu’il est condamné à mort ainsi que le colonel Delahaye, Roger Hélier et Eugène Brisset. Il demeure plus d’un mois dans une cellule glacée attendant qu’on vienne le chercher pour le fusiller. 
A la mi- janvier 1944, comme on ne le fusillait point, il se sentit d’abord rassuré, jusqu'à ce qu'on le conduise à la gare, d'où il partit avec d’autres résistants pour Buchenwald, 
via le camp de Compiègne. Il y reste quinze mois et il y retrouve le Dr. Chauvenet mourant. 
Durant sa déportation, de par sa profession, il aide les autres déportés à surmonter leurs souffrances. 
Il sera libéré le 28 avril 1945 et il retourne à Saint-Loup très affaibli. Daniel Bouchet, « Bib » dans la Résistance, sera de nouveau maire et conseiller général.

Il est décédé le 31 juillet 1987., La place principale de Saint-Loup porte désormais son nom. Il a été fait commandeur de la légion d’honneur.

" Un très grand Français", dit la citation du Général de Gaulle.

Soucieux de la transmission des valeurs de la Résistance aux jeunes générations, il co-fonde le Conservatoire de la Résistance et de la Déportation des Deux-Sèvres et des régions limitrophes en 1986.

 Pour valider cette étape, joignez à votre log une photo de la plaque avec un objet personnel, votre pseudo ou vous-même (montrer votre visage est facultatif).

 

 To validate this step, join to your log a picture of the plate with a personal object, your pseudo or yourself (show your face is optional).

 

 Um diesen Schritt zu bestätigen, fügen Sie Ihrem Protokoll ein Foto der Platte mit einem persönlichen Objekt, Ihrem Spitznamen oder sich selbst bei (zeigen Sie, dass Ihr Gesicht optional ist).

 

 Para validar este paso, adjunte a su registro una foto de la placa con un objeto personal, su apodo o usted mismo (muestre que su rostro es opcional).

 

 

 

Etape 2: N46°47.240 W000°10.053

 

Le long du Thouet amont, il n’y a le plus souvent que quelques habitations par commune qui soient concernées par les débordements de la rivière principale. Font exception Parthenay, Saint Loup Lamairé et à l’aval Thouars, dans le département des Deux Sèvres qui sont les principales communes à enjeux.
Le 5 janvier 1961, le Thouet a atteint 5,28 m à Saint-Loup-Lamairé. Plus récemment, la cote de 3,88 m y a été atteinte le 5 janvier 2001.

 Pour valider cette étape, joignez à votre log une photo du niveau de la crue du 03/01/1961 avec un objet personnel, votre pseudo ou vous-même (montrer votre visage est facultatif).

 

  To validate this step, join to your log a photo of the level of the flood of 03/01/1961 with a personal object, your pseudo or yourself (show your face is optional).

 

 Um diesen Schritt zu bestätigen, fügen Sie Ihrem Protokoll ein Foto des Hochwasserstandes vom 01.03.1961 mit einem persönlichen Objekt, Ihrem Spitznamen oder sich selbst bei (Zeigen Sie, dass Ihr Gesicht optional ist).

 

 Para validar este paso, adjunte a su registro una foto del nivel de la inundación del 01/03/1961 con un objeto personal, su apodo o usted mismo (muestre que su rostro es opcional).

 

 

 

Etape 3: N46°47.295 W000°10.099

 

La place des Poulies ainsi nommée au Xvème siècle car les drapiers y étendaient leurs tissages grâce à des poulies. Il y existait un jeu de paume.

 Pour valider cette étape, envoyez-moi la hauteur de la crue de janvier 1995 (+ ou - 2cm) (à m'envoyer par la messagerie du site ou email)

 

  To validate this step, send me the height of the flood of January 1995 (+ or - 2cm) (to send me by the messenger of the site or email)

 

 Um diesen Schritt zu bestätigen, senden Sie mir die Höhe der Flut vom Januar 1995 (+ oder - 2 cm) (um mich per E-Mail von der Website oder E-Mail zu senden)

 

 Para validar este paso, envíeme la altura de la inundación de enero de 1995 (+ o - 2 cm) (para enviarme por correo electrónico del sitio o correo electrónico)


 

Etape 4: N46°47.358 W000°10.069

 

Il était une fois…
L’histoire veut que Charles Perrault, alors en voyage dans le Poitou, tomba sous le charme du château de Saint-Loup. La bâtisse plut tant à l’écrivain qu’il s’en inspira pour écrire son célèbre Chat Botté. Classés Monument Historique, le château et ses jardins nous attirent dans l’univers onirique des contes de fées.

 Pour valider cette étape, joignez à votre log une photo d'un objet personnel, votre pseudo ou vous-même (montrer votre visage est facultatif) devant le portail du château ou sur le muret avec un détail de la grille.

 

  To validate this step, attach to your log a photo of a personal object, your username or yourself (show your face is optional) in front of the gate of the castle or on the wall with a detail of the grid.

 

 Um diesen Schritt zu bestätigen, fügen Sie Ihrem Protokoll ein Foto eines persönlichen Objekts, Ihren Spitznamen oder sich selbst (Ihr Gesicht ist optional) vor dem Tor des Schlosses oder an der Wand mit einem Detail des Gitters hinzu.

 

 Para validar este paso, adjunte a su registro una foto de un objeto personal, su apodo o usted mismo (muestre que su rostro es opcional) frente a la puerta del castillo o en la pared con un detalle de la cuadrícula.

 

 

 

Etape 5: N46°47.328 W000°10.035

 

FRANÇOIS MARIE AROUET DIT VOLTAIRE

Né le 21/11/1694 à Paris ; Décédé le 30/05/1778 à Paris.
Devient Voltaire en 1718 ; cendres transférées au Panthéon en 1791.
Une plaque apposée sur « La Grande Maison » à quelques pas du Château nous renseigne sur les relations de Voltaire avec notre commune.

Maison de la famille AROUET
Ici est décédé le 26 décembre 1673
Jean AROUET frère de François AROUET, aïeul de VOLTAIRE


« La Grande Maison » de 10 pièces d’habitation est la façade d’un ensemble abritant des remises et ateliers propres à la tannerie et ce jusqu’à la Place des Poulies.
C’est une famille bourgeoise de Tanneurs, Marchands, Banquiers : des « Brasseurs d’Affaires ».
Famille aussi puissante et éclairée : François Arouet, le grand-père quitta Saint Loup très jeune et fut marchand en la capitale, son fils aussi François, père du philosophe, de notaire devint conseiller du Roi.
VOLTAIRE : Philosophe et écrivain de pamphlets et autres se heurta aux puissants, il fut emprisonné et exilé. Mais Philosophe des « Lumières », il fréquenta entre-autres Frédéric II de Prusse à St Pétersbourg.

VOLTAIRE ci-devant SAINT LOUP.
SAINT LOUP ci-devant VOLTAIRE.
De 1794 ( an 3 de la République) au 22 thermidor an 8 (10 août 1800) nos ancêtres résidaient à VOLTAIRE. Le calendrier révolutionnaire ne fut aboli que le 31 décembre 1805.

 Pour valider cette étape, joignez à votre log une photo de la plaque avec un objet personnel, votre pseudo ou vous-même (montrer votre visage est facultatif).

 

 To validate this step, join to your log a picture of the plate with a personal object, your pseudo or yourself (show your face is optional).

 

 Um diesen Schritt zu bestätigen, fügen Sie Ihrem Protokoll ein Foto der Platte mit einem persönlichen Objekt, Ihrem Spitznamen oder sich selbst bei (zeigen Sie, dass Ihr Gesicht optional ist).

 

 Para validar este paso, adjunte a su registro una foto de la placa con un objeto personal, su apodo o usted mismo (muestre que su rostro es opcional).

 

 

 

Etape 6: N46°47.259 W000°10.013

 

Jean-Théophane Vénard, dont le père était instituteur dans le village, est né à Saint-Loup-sur-Thouet le 21 novembre 1829. Il entre au séminaire des Missions étrangères de Paris en 1851 et se déclare volontaire pour porter la foi au Tonkin (Vietnam). Débarqué en 1854, il exerce sa mission jusqu’à sa capture en 1860 par les soldats et emprisonné au palais du vice-roi à Hanoï. Il est décapité le 2 février 1861 à l'âge de 32 ans. Théophane Vénard fut déclaré bienheureux le 2 mai 1909 par le pape Pie X et canonisé le 20 juin 1988 par le pape Jean-Paul II parmi les 117 martyrs du Vietnam. De nombreuses églises portent son nom dans le monde.


Une chapelle de l’église Notre-Dame est consacrée au culte du saint.

  Pour valider cette étape, joignez à votre log une photo de la porte avec un objet personnel, votre pseudo ou vous-même (montrer votre visage est facultatif).

 

  To validate this step, attach to your log a picture of the door with an object representing you, your username or yourself (show your face is optional).

 

 Um diesen Schritt zu bestätigen, fügen Sie Ihrem Protokoll ein Foto der Tür mit einem persölichen Objekt, Ihren Spitznamen oder sich selbst bei (zeigen Sie, dass Ihr Gesicht optional ist).

 

 Para validar este paso, adjunte a su registro una foto de la puerta con un objeto personal, su apodo o usted mismo (muestre que su rostro es opcional).

 

 

 

 J'espère que vous aurez passé un bon moment à flâner dans les rues de Saint Loup.

Début décembre, il y a un magnifique marché de Noël, les anciennes maisons sont ouvertes.

En juin, il y a un festival de peinture et sculpture dans les rues.

 

 I hope you have had a good time strolling the streets of Saint Loup.

In early December, there is a beautiful Christmas market, the old houses are open.

In June, there is a festival of painting and sculpture in the streets.

 

 Zeit beim Bummeln durch die Straßen von Saint Loup.

Anfang Dezember gibt es einen schönen Weihnachtsmarkt, die alten Häuser sind geöffnet.

Im Juni gibt es ein Festival der Malerei und Bildhauerei auf den Straßen.


 Espero que te hayas divertido paseando por las calles de Saint Loup.

A principios de diciembre, hay un hermoso mercado navideño, las antiguas casas están abiertas.

En junio, hay un festival de pintura y escultura en las calles.

 

 

 

Cette Cache Virtuelle fait partie d'une édition limitée de Virtuelles créés entre le 4 juin 2019 et le 4 juin 2020. Seuls 4 000 propriétaires de cache ont eu la possibilité de créer une cache virtuelle. En savoir plus sur les Virtual Rewards 2.0 sur le blog geocaching

 

 

 

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Onynqr q'raiveba 700 zègerf - Zhavffrm-ibhf q'ha zèger
Fgebyy bs nobhg 700 zrgref - Unir n zrgre
Fcnmvretnat iba pn. 700 Zrgrea - Unora Fvr rvara Zrgre
Pnzvane habf 700 zrgebf - Grare ha zrqvqbe

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.