Skip to content

<

Géologie Tarnaise #2 - Grès de la Grésigne

A cache by Jean-Paul CL Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/02/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Available in english - scroll down or click here :


Version Française


EarthCache – Géologie Tarnaise #2

Le Tarn est un département à la frontière entre deux grands ensembles, d’un côté, au nord et à l’est le massif central, et de l’autre à l’ouest le bassin aquitain, plus jeune d’un point de vue géologique.  Je vous propose de découvrir un panorama synthétique de certains aspects de la géologie locale en trois earthcaches qui vous ferons voyager virtuellement dans différentes contrées caractéristiques du Tarn. Cette découverte se fera au travers de la découverte de la cathédrale Sainte-Cécile, plus grand édifice religieux de brique au monde, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de « La cité Episcopale d’Albi ». Si la ville est surnommée Albi la rouge pour l’emploi de la brique, à l’instar de sa voisine Toulouse la ville rose, ces trois leçons se concentreront plutôt sur d’autres pierres locales, que l’on retrouve autour ou dans la cathédrale. Nous verrons que  certaines sont aussi rouges que la brique, mais qu’il y a  d’autres teintes aussi, amplifiant le contraste avec la couleur dominante !

Après la découverte du Sidobre, nous partons maintenant au nord-ouest du département découvrir le plateau Cordais et le massif de la Grésigne, connues pour leurs grès ….
 

Leçon n°2 – Les grès de la Grésigne
 

Le grès est une roche sédimentaire détritique qui résulte de l’accumulation puis de la cimentation de grains de quartz ou d’autres minéraux issus de l’érosion de roches préexistantes.

Il existe deux types principaux de grès, définis par la nature de leur ciment :

  • Les grès siliceux ou quartzites : constitues majoritairement de silice et qui provient de la cimentation de sable quartzeux. Ils sont souvent à grain fin, durs et compacts. Son équivalent non cimenté est tout simplement le sable.
     
  • Les grès à ciment calcaires ou argileux, que l’on trouve souvent dans les molasses, c’est-à-dire les bassins d’accumulation de sédiments généralement en périphérie de chaînes montagneuses (Ex : le bassin Aquitain). Ces grès peuvent présenter une granulométrie variable, allant du grès fin à très grossier. Dans ce dernier cas, on se trouve en présence d’un matériau hétérogène constitué de graviers, voire cailloux enrobés dans une matrice calcaire ou argileuse. On parlera alors de poudingue, à l’image du fameux gâteau anglais ayant une texture similaire.

Le ciment et les éléments accessoires donnent à la roche sa couleur : la teinte jaune, orange, brun, rouge est fonction de la présence d'oxyde de fer (limonite, hématite) ; la teinte verdâtre tient à la présence de chlorite, la teinte noire à des oxydes de manganèse ou à de la matière organique, la teinte grise provient de débris de roches sombres.

Deux localisations principales se distinguent pour leur abondance en grès : d’une part la région autour de Cordes et de la Grésigne (2a) et d’autre part  les collines à l’ouest de Castres (2b).

2a – Les grès du plateau Cordais et de la Grésigne :

Le Massif de la Grésigne se situe à l’extrémité méridionale des Causses du Quercy, en bordure du Massif Central, et forme une avancée de terrains des ères primaires et secondaires dans la molasse tertiaire du Bas-Quercy et de l’Albigeois. Cette zone est connue pour sa terre très rouge chargée en hématite. Son nom est issu du grès, que l’on trouve en abondance. Ce sont des grès argileux issus de couches anciennes (Permien, Jurassique et Trias). Si leur granularité est variable en fonction de la profondeur, leur point commun est leur coloration violine (A), ou rouge (B).

Sur le plateau Cordais, on trouvera principalement des grès datant de l’ère paléozoïque (Permien,  entre -250 et -300Ma). Le principal site d’exploitation est la carrière de Salles, où l’on peut trouver des grès à grain fin de couleur violine ou rouge similaires, mais aussi des grès argileux fins de couleur ocre clair à légèrement gris, comportant des rubans de couleur rouille, voire des taches (grès flammé) (C). Ces traces correspondent à des hétérogénéités de concentration en fer dans les couches de sédiments qui se sont superposées avec le temps.  Ces grès étaient généralement employés pour les constructions les plus cossues de Cordes-sur-Ciel.  

2b – Les grès de l’ouest Castrais :

Comparativement à ceux du pays Cordais, ils sont beaucoup plus jeunes et sont associés à la formation du bassin aquitain, datant de l’Eocène (entre -55Ma et -35Ma). Ce sont généralement des grès calcaréo-argileux en strates grano-décroisasntes (plus on descend, plus le grain est grossier). La différence majeure réside dans leur coloration, où le rouge est absent. On trouvera plutôt des grès ocres-marrons (D) ou gris-verdatres (E), comme par exemple le Grès de Navès.


Questions et Photo pour valider la EarthCache

Rendez-vous aux coordonnées indiquées, au niveau de l’imposant baldaquin de la cathédrale, qui est son entrée. Nous nous intéresserons cette-fois aux pierres composant ce dernier. Une fois à proximité du baldaquin, répondez à ces questions en vous aidant du descriptif et/ou d’éléments à observer sur place.

Question 1 – Définissez avec vos mots ce qu’est un grès? S’agit-il d’une roche sédimentaire, métamorphique ou plutonique ?

Question 2 – Observez les pierres de taille composant le baldaquin et décrivez-les : couleur(s), taille de grain, texture…etc.

Question 3 – En vous référant aux images (A à E) du descriptif, quel grès a été utilisé pour construire le baldaquin et quelle est sa provenance ? Datez la formation de ce grès.

Question 4 – Observez les alentours, notamment entre le baldaquin et la porte fortifiée de Dominique de Florence (point de référence additionnel) et cherchez un élément de construction utilisant un grès différent de celui du baldaquin. De quel type de grès s’agit-il, et quel(s) indice(s) vous permet de l’affirmer ?

Photo : Prenez une photo incluant votre pseudo Geocaching sur le support de votre choix (papier, doigt, ardoise…) devant le baldaquin ou la porte fortifiée. Si vous le souhaitez, vous pouvez poser sur la photo, mais cela n’est pas obligatoire, seul l’apparition du pseudo est requise. Attention aussi à ce que votre photo ne dévoile pas d’éléments de réponses aux questions.

Loguez cette cache "Found it" et envoyez-moi vos propositions de réponses soit via mon profil (e-mail), soit via la messagerie Geocaching (Message Center). Je vous contacterai en cas de problème. La photo peut être soit jointe au log found it, soit envoyée en pièce jointe du message des réponses si vous ne souhaitez pas la diffuser sur votre log. Attention, tout log ne respectant pas les conditions de validation de cette earthcache sera supprimé.



English Version


EarthCache – The Tarnese Geology #2

The Tarn is a county on the border between two large areas, on one side, to the north and east the Massif Central, and on the other to the west the Aquitaine basin, which is younger from a geological point of view.  I propose to you to discover a synthetic panorama of certain aspects of the local geology through three earthcaches which will make you travel virtually in different characteristic regions of the Tarn. This discovery will be made through the visit of Sainte-Cécile cathedral, the largest religious brick building in the world, classified as a UNESCO world heritage site under the title of "The Episcopal city of Albi". If the city is nicknamed Albi the Red for the use of brick, like Toulouse the Pink City, these three lessons will rather focus on other local stones, which can be found around or in the cathedral. We will see that some are as red as the brick, but that there are other shades as well, amplifying the contrast of the dominant colour!

After the discovery of the Sidobre, we now leave for the north-west of the department to discover the Cordais plateau and the Grésigne massif, known for their sandstone...
 

Lesson 2 - The Grésigne Sandstones
 

Sandstone is a detrital sedimentary rock that results from the accumulation and then cementing of quartz grains or other minerals resulting from the erosion of pre-existing rocks.

There are two main types of sandstone, defined by the nature of their cement:

  • Siliceous sandstones or quartzite: made up mainly of silica and resulting from the cementing of quartz sand. They are often fine-grained, hard and compact. Its non-cemented equivalent is simply sand.
     
  • Calcareous or clayey cementitious sandstones, often found in molasses, i.e. sediment accumulation basins generally on the periphery of mountain ranges (e.g. the Aquitaine basin). These sandstones can have a variable granulometry, ranging from fine to very coarse sandstone. In the latter case, we find a heterogeneous material consisting of gravel or even pebbles embedded in a limestone or clay matrix. We will then speak of pudding, like the famous English cake with a similar texture.

The cement and accessory elements give the rock its colour: the yellow, orange, brown, red tint is a function of the presence of iron oxide (limonite, hematite); the greenish tint is due to the presence of chlorite, the black tint to manganese oxides or organic matter, the grey tint comes from dark rock debris.

Two main locations stand out for their abundance of sandstone: on the one hand the region around Cordes and Grésigne (2a) and on the other the hills west of Castres (2b).

2a - The sandstones of the Cordes plateau and Grésigne:

The Grésigne Massif is located at the southern end of the Quercy, on the edge of the Massif Central, and forms an overhang of the primary and secondary eras in the tertiary molasses of the Bas-Quercy and Albigeois. This area is known for its very red earth loaded with hematite. Its name comes from the sandstone French name “Grès”, in which is found in abundance. These are clayey sandstones from ancient layers (Permian, Jurassic and Triassic). If their granularity varies according to depth, their common point is their purple (A), or red (B) coloring.

On the Cordais plateau, one will find mainly sandstones dating from the Paleozoic era (Permian, between -250 and -300Ma). The main exploitation site is the Salles quarry, where one can find fine-grained sandstones of similar purple or red color, but also fine clayey sandstones of light ochre to slightly grey color, with rust colored ribbons or even marbled shapes (flamed sandstone) (C). These zones correspond to heterogeneities in iron concentration in the sediment layers that have been superimposed over time.  These sandstones were generally used for the richest constructions in Cordes-sur-Ciel.  

2b – Western Castres sandstones :

Compared to those of the Cordes country, they are much younger and are associated with the formation of the Aquitaine basin, dating from the Eocene (between -55Ma and -35Ma). They are generally calcareous clayey sandstones in grano-decreasing strata (the further down you go, the coarser the grain). The major difference lies in their coloring, where red is absent. Rather, one will find ochre-brown (D) or grey-greenish sandstones (E), such as the Sandstone of Navès.


Questions to validate this Earthcache 

Go to the coordinates indicated, under the imposing canopy of the cathedral, which is its entrance. We will be interested this time in the stones composing it. Once you are there, answer these questions with the help of the description and/or elements to be observed on site.

Question 1 - Define with your words what is sandstone? Is it a sedimentary, metamorphic or plutonic rock?

Question 2 - Observe the ashlars making up the canopy and describe them: color(s), grain size, texture...etc.

Question 3 - Referring to the images (A to E) in the description, which sandstone was used to build the canopy and where did it come from? Date the formation of this sandstone.

Question 4 - Observe the surroundings, especially between the canopy and the fortified gate of Dominic of Florence (additional reference point) and look for a construction element using different sandstone from that of the canopy. What type of sandstone is it, and what clue(s) do you have to confirm this?

Photo: Take a photo including your Geocaching nickname on the support of your choice (paper, finger, slate...) in front of the canopy or fortified door. If you wish, you can pose on the photo, but this is not mandatory, only the appearance of the name is required. Be careful also that your photo does not reveal clues or answers to the questions.

Log this cache "Found it" and send me your answers either via my profile (e-mail) or via the Geocaching Message Center. I will contact you in case of problems. The picture can be either attached to the found it log or sent as an attachment to the answer message if you don't want to post it on your log. Every log that does not meet the validation requirements will be deleted.



Sources :

  • Wikipedia : grès, silice, molasse, cimentation, géologie du Tarn https://www.wikipedia.org/
  • Couleurs et Matériaux du Tarn – CAUE du Tarn
  • « Le permo-Trias des domes de la Grésigne » - P. Fauré, ASNAT 9 juin 2012.
  • La Sédimentation Tertiaire dans la Région de Castres, Revue du Tarn, été 2004, n° 194, p.235-252
  • Base de donnée BGRM (Cartes géologiques et identification des sols): http://infoterre.brgm.fr/

Additional Hints (Decrypt)

Dhrfgvba 4 : Onvffrm yrf lrhk / Ybjre lbhe rlrf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.