Skip to content

<

Cuestas à Gabriac

A cache by carfantin Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/02/2020
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:






Préambule :
Cuesta est le terme utilisé en géomorphologie pour désigner une forme de relief dissymétrique constituée d’un côté par un talus à profil concave, en pente raide et, de l’autre, par un plateau doucement incliné en sens inverse.
Ce cuesta de Gabriac est d’un calcaire très blanc de l’ère (tertiaire) du Paléocène et plus précisément du Thanétien. (-58,7 Ma à -55,8 Ma)
Dans ce paysage du piémont montpelliérain il se détache visuellement par sa blancheur.
Le calcaire du Thanétien :
Ce calcaire est du type crayeux formé dans une mer chaude par l’accumulation de sédiments.
Cette mer chaude se trouvait sous vos pieds il y a quelques dizaines de millions d’année
Curiosité: on y trouve des veines de silex !
Le silex :
Le silex est une roche sédimentaire siliceuse dont les caractères macroscopiques se rapportant à la couleur, au grain et à l’opacité sont variables. Généralement, le silex se décline dans les nuances de gris, jusqu’au noir et dans les teintes marron.
La teneur en silice des eaux marines de ce début de l’ère tertiaire supérieur était donc bien supérieure à ce qu'elle est aujourd'hui, et vraisemblablement proche de la saturation. Ces eaux étaient ainsi tout naturellement à même d'assurer la croissance cristalline de silicates, et de minéraux de silice. La cristallisation s'amorçait en une infinité de germes cristallins, juste sur le fond, dans cette étroite zone qu'est l'interface eau-sédiment. De tous petits cristaux, de taille bien inférieure au millième de millimètre, assuraient leur croissance sur les cristaux de calcite du squelette des foraminifères entre autres. Ces très fines cristallites se développaient en un empilement respectant une même orientation cristalline. Cet assemblage de fibres, forme ce qu'on appelle la calcédoine.
La calcédoine :
Elle se développe dans les sédiments calcaires, remplissant totalement les vides laissés entre les grains, mais sa croissance cristalline se fait aussi au détriment de la calcite qu'elle remplace point par point. Et c'est toute la masse de la boue crayeuse qui est transformée en calcédoine. La croissance est très lente et la craie continue de se déposer. L'objet s'éloigne donc de l'interface, les échanges se ralentissent puis cessent. Le silex est formé
Le rognon de silex :
Il est alors achevé dans sa forme à tendance sphérique, avec son cortex blanc, résultant de l'accumulation à sa périphérie, où elles ont été repoussées lors de la croissance, des impuretés trop grosses, la matière organique notamment qui se dégrade rapidement et disparaît en laissant un réseau de très fines cavités, le cortex blanc.
Dureté :
La dureté est la résistance opposée par un minéral à la rayure provoquée par une action mécanique externe. Il existe différentes méthodes normalisées de mesure de la dureté. Une de ces méthode est la dureté Vickers qui mesure l’empreinte laissée par un poinçon en diamant. Sur le terrain, on utilise souvent une méthode empirique, dite de l’échelle de Mohs, basée sur la comparaison avec 10 minéraux étalons, allant du talc au diamant. Le silex raye le verre.

Votre étude :
Sur place vous allez découvrir ce magnifique Cuesta au calcaire d’une belle blancheur. Vous découvrirez deux blocs (à l’origine un seul) qui déparent en ce milieu (E1). Puis en poursuivant votre promenade vous pourrez trouver des amoncellements de pierres différentes du calcaire ambiant, en vous baissant et examinant bien certaines pierres vous devriez découvrir des spécimens de silex (E2). Ainsi vous pourrez vous essayer au calcul de la dureté de Mohs. Enfin sur votre retour une photo immortalisera votre passage (E3).


Remerciements : Wikipedia, géosciences-Montpellier, HAL, ENS-Lyon.

Au vu de ce que vous voyez sur place, à la lecture de l'énoncé de cette Earthcache , 5 questions ou opérations pour sa validation.
  • Q1 : Au PZ, ce cuesta de calcaire très blanc est de quel étage du Paléocène?
  • Q2 : Au PZ ce calcaire est-il dur ou friable? Expliquez avec vos propres mots votre réponse.
  • Q3 : Au WP E1 il y a deux blocs, examinez les de près. D’après vous que contiennent-ils? Avec vos propres mots donnez en l’explication.
  • Q4 : Rendez vous au WP E2, vous trouverez sur le sol de nombreuses rochers, certains sont plus sombre. Quelle est la structure minérale de ces rochers?
    En remontant au pied des cuestas (Voir photo : Zone pour Q4) vous trouverez des silex insérés dans la roche calcaire. Rayent-ils le bloc de calcaire tout proche? Pourquoi? Quel est leur dureté sur l’échelle de Mohs?
  • N°5 : Au WP E4 prenez une photo avec votre pseudo cachant les blocs, (Modéle: Photo preuve de la Earth), la joindre à vos réponses (pas sur le site GC, SVP).

"Loguez cette cache "Found it" et envoyez-moi vos propositions de réponses soit via mon profil, soit via la messagerie geocaching.com (Message Center), et je vous contacterai en cas de problème."









Preamble:
Cuesta is the term used in geomorphology to denote an asymmetrical landform made up of a steep slope with a concave profile on one side and a gently sloping plateau on the other.
This Gabriac cuesta of very white limestone is from the (tertiary) era of the Paleocene and more precisely of the Thanetian. (-58.7 Ma to -55.8 Ma)
In this landscape of Montpellier Piedmont it stands out visually by its whiteness.
The Thanetian limestone:
This limestone is the chalky type formed in a warm sea by the accumulation of sediment.
This warm sea was under your feet a few tens of millions of years ago.
Curiosity: there are veins of flint!
The flint:
Flint is a siliceous sedimentary rock with variable macroscopic characteristics relating to color, grain and opacity. Generally, flint comes in shades of gray, up to black and brown hues.
The silica content of marine waters at the beginning of the Upper Tertiary era was therefore much higher than it is today, and probably close to saturation. These waters were thus quite naturally able to ensure the crystalline growth of silicates and silica minerals. Crystallization began in an infinity of seed crystals, just on the bottom, in this narrow zone that is the water-sediment interface. Very small crystals, much smaller than a thousandth of a millimeter, ensured their growth on the calcite crystals of the skeleton of foraminifera among others. These very fine crystallites developed in a stack respecting the same crystalline orientation. This assembly of fibers forms what is called chalcedony.
Chalcedony:
It develops in calcareous sediments, completely filling the voids left between the grains, but its crystal growth also takes place to the detriment of the calcite which it replaces point by point. And it is the whole mass of the chalky mud which is transformed into chalcedony. The growth is very slow and the chalk continues to settle. The object therefore moves away from the interface, exchanges slow down and then cease. Then yhe flint is created.
The flint kidney:
It is then completed in its form with a spherical tendency, with its white cortex, resulting from the accumulation at its periphery, where they have been pushed back during growth, too large impurities, especially organic matter which quickly degrades and disappears. leaving a network of very fine cavities, the white cortex.
Hardness:
Hardness is the resistance offered by a mineral to scratching caused by external mechanical action. There are different standardized methods for measuring hardness. One such method is Vickers hardness which measures the imprint left by a diamond punch. In the field, an empirical method, known as the Mohs scale, is often used, based on the comparison with 10 standard minerals, ranging from talc to diamond. Flint scratches glass.

Your study:
On site you will discover this magnificent Cuesta limestone of a beautiful whiteness. You will discover two blocks (originally only one) which diverge in this middle (E1). Then by continuing your walk you will be able to find piles of stones different from the surrounding limestone, by bending down and examining some stones well you should discover specimens of flint (E2). So you can try your hand at calculating the Mohs hardness. Finally on your return a photo will immortalize your passage (E3).


Thanks: Wikipedia, géosciences-Montpellier, HAL, ENS-Lyon.

In the light of what you see on site and to read the statement of this Earthcache, 5 questions or operations for validation
  • Q1: In PZ, this very white limestone Cuesta is from which stage of the Paleocene?
  • Q2: In PZ, is this limestone hard or crumbly? Explain your answer in your own words.
  • Q3: At WP E1 there are two blocks, examine them closely. What do you think they contain? With your own words explain.
  • Q4: Go to WP E2, you will find many rocks on the ground, some are darker. What is the mineral structure of these rocks?
    Going up to the foot of the cuestas (See photo: Zone for Q4) you will find flints inserted in the limestone rock. Are they scratching the nearby block of limestone? Why? How hard are they on the Mohs scale?
  • N°5: At WP E4 take a photo with your nickname hiding the blocks, (Model: Photo proof of the Earth), attach it to your answers (not on the GC site, please).

Log in this cache "Found it" and send me your answers proposals either via my profile or via geocaching.com messaging (Message Center), and I will contact you in case of problems."



Forums Sites Blogs Outils

France Geocaching

Geocaching MapGeocaching France


"En tant que propriétaire de la géocache, j'assure que le lien Facebook mène vers un groupe Facebook local actif et utile à la communauté et qu'il contribue au géocaching de manière positive. Ce lien n'a pas été vérifié par le Geocaching HQ ou les reviewers."


Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.