Skip to content

<

Le liebfrauenberg

A cache by gwen.fox Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/13/2021
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



L'histoire du lieu est passionnante. Elle commence par une légende. Un jour, un berger découvre dans le tronc creux d'un chêne la statue d'une Vierge. Le lieu fut bien vite réputé et les pèlerins affluèrent de loin pour voir la statue miraculeuse, la Vierge enchâssée dans le tronc.
Plus tard, les seigneurs du lieu décidèrent de construire une chapelle, complétée ultérieurement par une tour-clocher achevée vers 1383. Et, progressivement, s'y développa tout un couvent qui connut de grandes heures d'affluence.
En 1518, un miracle se produisit qui émut toute la contrée. Le comte Reinhard de Deux-Ponts-Bitche, paralysé depuis longtemps, retrouve au Liebfrauenberg, après avoir prié Dieu par l'intercession de la Vierge, l'usage de ses membres. En reconnaissance, il élève à Notre-Dame une nouvelle église dans laquelle sera transférée la clé de voûte du sanctuaire primitif. Cette pierre sculptée se voit toujours dans la tour-clocher qui a été conservée. La statue de la Vierge (une œuvre du XV° siècle, aujourd'hui conservée en l'église catholique de Goersdorf) sera placée dans le chœur particulièrement vaste. La nef comportait quatorze piliers et comptait parmi les plus vastes églises-pèlerinages de la région. Les pèlerins venaient surtout d'Alsace, du pays de Bade, de Lorraine, du Palatinat.

Plus tard, le seigneur du lieu change. Le comte Philippe V de Hanau-Lichtenberg est passé à la Réforme. Il ferme le pèlerinage et fait raser la grande église du Liebfrauenberg en 1580 (afin de mettre fin aux superstitions). Les pierres serviront à construire le temple de Morsbronn. La tradition rapporte qu'on tenta alors de brûler la statue miraculeuse de la Vierge, mais elle sortira intacte du bûcher dans lequel on l'avait jetée. Et, à la place même où elle avait touché terre, jaillit une source la Marienquelle, dans laquelle elle fut engloutie. Ce n'est que plus tard que les eaux la rendirent. Une vieille femme qui passait alors par là s'empressa de ramasser la statue et décida de la mettre en sécurité à Surbourg. Mais voilà qu'elle se trompe de chemin et arrive devant le couvent de Biblisheim. C'est là que restera durant près de deux siècles la statue miraculeuse.
Quand, en 1717, les Franciscains reviennent au Liebfrauenberg, ils ramènent la statue miraculeuse. Il faudra toutefois attendre 1737 pour voir renaître le couvent. On aménagea également le parc où les moines plantèrent des arbres aux essences rares, notamment un majestueux cèdre du Liban ramené directement du Proche-Orient.


Sous la révolution le couvent est fermé, puis vendu. Dans le chœur de l'église, on installe un laboratoire de chimie où travaille le savant Boussingault. La nef, elle, se trouve transformée en dépôt de marchandises. La situation restera longtemps ainsi jusqu'au jour où l'Eglise de la confession d'Augsbourg put enfin racheter le domaine et lui rendre sa vocation de lieu spirituel.

Additional Hints (Decrypt)

Abzra rfg bzra
(Yr abz rfg ceéfntr bh qre Anzr vfg Cebtenzz)

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)