Skip to content

<

#1 Kerloc'h : érosion différentielle

A cache by Loulousoleil Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/05/2021
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Érosion différentielle à / Differential erosion at Kerloc'h.

 

La presqu’île de Crozon offre un rivage découpé dans un mille-feuilles de roches sédimentaires, d’âge paléozoïque.

 

C’est en effet à partir de -475 millions d’années que s’est formé l’essentiel du sous-sol. À cette époque, la Bretagne était située sous la mer, près du pôle Sud, en bordure d’un méga-continent appelé Gondwana.

Les particules de sable et de vase transportées du continent vers la mer s’y sont déposées en couches successives. Compactées au fil du temps, elles se sont transformées en grès et en argilites. Quelques animaux marins, ainsi que les traces de leurs activités, ont en même temps été fossilisés.

Cette sédimentation marine, perturbée en presqu’île de Crozon par une activité volcanique (-448 millions d'années), s’est poursuivie sur près de 150 millions d'années, pendant la lente dérive du Gondwana vers le Nord. Près de 3 500 mètres d’épaisseur de sédiments se sont ainsi accumulés, en enregistrant des environnements marins périglaciaires (-444 millions d'année) puis tropicaux (-385 millions d'années).

Vers -320 millions d'années, la collision entre les plaques Gondwana et Laurussia, lors de la constitution de la Pangée, a entraîné la formation d’une immense chaîne de montagnes (la chaîne varisque ou hercynienne) dont les sommets pouvaient atteindre 4 000 mètres d’altitude en Bretagne.

Soumises à d’énormes pressions tectoniques, les roches de la future presqu’île se sont plissées et facturées. Tout en perdant leur horizontalité initiale, les couches sédimentaires se sont transformées : les grès ont évolué en quartzites et les argiles en schistes.

Depuis lors émergée, cette imposante chaîne de montagnes a été érodée, puis à nouveau fracturée lors de l’ouverture de l’océan Atlantique (-180 millions d'années)

Les fluctuations du niveau marin, dues à l’alternance d’épisodes glaciaires et tempérés au Quaternaire (de -2.6 millions d'années à nos jours) ont enfin dessiné le trait de côte de cet ancien massif (le Massif armoricain), dont les plus hautes collines avoisinent aujourd’hui les 400 mètres d’altitude.

👉 Histoire géologique de la presqu'île de Crozon en dessins.

Sources : https://www.reservepresquiledecrozon.bzh


English.

Crozon Peninsula boasts a shoreline carved out of many strata of sedimentary rock dating back to the Paleozoic Era.

In fact, most of its subsoil was formed some 475 million years ago (mya). At that time, Brittany was under water, close to the South Pole, at the edge of a supercontinent called Gondwana.

Particles of sand and mud carried from the continent out to the sea were deposited there in successive layers. Compacted over time, they gradually transformed into sandstone and mudstone. Some sea animals along with traces of their activities, were fossilized at the same time.

This marine sedimentation, that was disrupted by volcanic activity on Crozon Peninsula (448 mya), continued over the course of nearly 150 million years (myr), during Gondwana’s slow drift northwards. Nearly 3,500 meters of sediments accumulated in depth, where both periglacial and then tropical marine environments were recorded (444 and 385 mya, respectively).

Around 320 mya, the collision of the Gondwana and Laurussia plates, during the assembly of Pangea, led to the formation of an immense mountain range (the Variscan or Hercynian orogeny) whose peaks stood as high as elevation of 4,000 meters in Brittany.

Subjected to tremendous tectonic pressure, the rocks of the future peninsula folded and farctured. Whilst losing their initial horizontality, the sedimentary layers were transformed : the sandstone evolved into quartzite and the mudstone into shale.

After emerging, the imposing mountain range eroded and then fractured again at the time of opening of the Atlantic Ocean (180 mya).

Fluctuations in the sea level, caused by the alternating glacial and tempered episodes of the Quaternary period (from 2.6 mya to the present day), finally drawing the coastline of the ancient Armorican mountain range, whose tallest hillsides now rise to altitudes of around 400 meters.

👉 Geologic timeline illustrations of Crozon peninsula (only in french).

Sources : https://www.reservepresquiledecrozon.bzh


Kerloc'h

Les falaises de Kerloc’h sont formée de grès armoricain. Cette roche sédimentaire de couleur beige clair ou blanchâtre constitue l’ossature géomorphologique de la région car la plupart de pointes (Toulinguet, Tavelle, Dinan, Guern, Grand et Petit Gouin) ainsi que le cap de Chèvre en sont composés. À cela s’ajoute les principales lignes de crêtes orientées NO-SE : Menez Hom, Run Braz, Run Askel…

Sur l’échelle des temps géologiques, les falaises de Kerloc’h font partie d’une formation, appelée « Formation du Grès armoricain » et dont les trois membres sont :

  • le membre inférieur (Grès armoricain inférieur) gréseux à base conglomératique ;
  • le membre moyen ou membre du Gador à alternances argilo-silteuses (silt = anglicisme, notion proche sinon identique à celle de « limon »).
  • le membre supérieur (Grès armoricain supérieur), principalement gréseux à intercalations silteuses.

Actuellement, vous foulez le sol correspondant au membre supérieur, car la formation suivante, la « Formation de Postolonnec », avec des schistes gris sombres, peut être aperçue à gauche de la falaise lorsque vous êtes dos à la mer.

 The cliffs of  Kerloc'h are formed of Armorican sandstone. This sedimentary rock of light beige or whitish color constitutes the geomorphological backbone of the area because most of the headlands (Toulinguet, Tavelle, Dinan, Guern, Grand and Petit Gouin) as well as Cap de la Chèvre are composed of it. In addition, the main ridge lines oriented NW-SE: Menez Hom, Run Braz, Run Askel...

On the geological time scale, Pen Hir is part of a formation, called "Grès armoricain Formation" and whose three members are :

  • the lower member (Lower Grès armoricain) sandstone with a conglomeratic base;
  • the middle member or Gador member with alternating silty-clay;
  • the upper member (Upper Grès armoricain), mainly sandstone with silty intercalations.

At the moment you are walking on the ground of the upper member, because the next formation, the "Postolonnec Formation", with dark grey shales, can be seen on the left side of the cliff when you are back to the sea.

Quelques concepts / Few concepts

Érosion et altération
L'altération implique des processus physiques, chimiques et biologiques qui agissent séparément ou, le plus souvent, ensemble, pour parvenir à la désintégration et à la décomposition des matériaux rocheux.

Au cours du processus d'altération, la dispersion des matériaux désintégrés ou altérés se produit dans le voisinage immédiat de la roche, mais la masse rocheuse reste in situ. L'altération se distingue de l'érosion car cette dernière comprend généralement le transport de la roche et du sol désintégrés loin du site de la détérioration. Cependant, une définition plus large de l'érosion, inclut l'altération en tant que composante de la dégradation générale de tous les reliefs avec l'action du vent et les processus fluviaux, marins et glaciaires. 

L'altération physique provoque la désintégration de la roche par des processus mécaniques et dépend donc de l'application d'une charge. Les principales sources d'altération physique sont la dilatation et la contraction thermiques de la roche, la libération de pression sur la roche par l'érosion des matériaux sus-jacents, le gel et le dégel alternés de l'eau entre les fissures et les interstices de la roche, la croissance des cristaux dans la roche et la croissance des plantes et des organismes vivants dans la roche. L'altération des roches implique généralement une altération chimique au cours de laquelle la composition minérale de la roche est modifiée, réorganisée ou redistribuée. Les minéraux de la roche sont exposés à la dissolution, l'hydrolyse, l'hydratation et l'oxydation par les eaux en circulation. Ces effets sur la décomposition des minéraux s'ajoutent aux effets des organismes vivants et des plantes comme extraction de nutriments pour altérer la roche.

Erosion and weathering
Weathering involves physical, chemical, and biological processes acting separately or, more often, together to achieve the disintegration and decay of rock material.

During the weathering process the translocation of disintegrated or altered material occurs within the immediate vicinity of the rock exposure, but the rock mass remains in situ. Weathering is distinguished from erosion by the fact that the latter usually includes the transportation of the disintegrated rock and soil away from the site of the degradation. A broader application of erosion, however, includes weathering as a component of the general denudation of all landforms along with wind action and fluvial, marine and glacial processes.

Physical weathering causes the disintegration of rock by mechanical processes and therefore depends on the application of force. The principal sources of physical weathering are thermal expansion and contraction of rock, pressure release upon rock by erosion of overlaying materials, the alternate freezing and thawing of water between cracks and fissures within rock, crystal growth within rock, and the growth of plants and living organisms in rock. Rock alteration usually involves chemical weathering in which the mineral composition of the rock is changed, reorganized, or redistributed. The rock minerals are exposed to solution, hydrolysis, hydration, and oxidation by circulating waters. These effects on the mineral decomposition are added to the effects of living organisms and plants as nutrient extraction to alter rock.

- - -

Érosion différentielle
L'altération différentiel, et par extension l'érosion différentielle, se produisent à des rythmes irréguliers ou variables, en raison des différences de résistance et de dureté des matériaux.
Plusieurs facteurs déterminent le type d'altération et la vitesse à laquelle la roche s'altère. La composition minéralogique d'une roche déterminera le taux d'altération ou de désintégration. La texture de la roche affecte le type d'altération le plus susceptible de se produire. Les roches à grain fin sont généralement plus sensibles à l'altération chimique mais moins sensibles à la désintégration physique. La configuration des fractures, des fissures est des inerstices dans la roche peut fournir une voie de pénétration à l'eau. Ainsi, les masses rocheuses brisées et fracturées sont plus susceptibles de subir une altération que les structures monolithiques. 

Differential erosion
Differential weathering, and by extension differential erosion, occurs at irregular or varying rates, caused by the differences in the resistance and hardness of materials.

Several factors control the type of weathering and the rate at which rock weathers. The mineralogical composition of a rock will determine the rate of alteration or disintegration. The texture of the rock will affect the type of weathering that is most likely to occur. Fine-grain rock will usually be more susceptible to chemical alteration but less susceptible to physical disintegration. The pattern of fractures, fissures and cracks within rock may provide an avenue for water to penetrate. Thus, shattered and fractured rock masses are more likely to undergo weathering than are monolithic structures.


Références – References

Le Paléozoïque de la presqu’île de Crozon, Massif Armorican
Weathering


Depuis les coordonnées indiquées et en regardant vers la falaise, vous verrez une paroi rocheuse comme sur la photo ci-dessous. Approchez vous et observez attentivement cette paroi rocheuse, ainsi que les zones A, B et C.

From the coordinates indicated and looking towards the cliff, you will see a rock wall as in the photo below. Come closer and look carefully at this rock face, as well as at the areas A, B and C.


Pour valider la cache – Questions

  1. Que constatez-vous ? La roche est-elle dure, rayable (avec un couteau, des clés) ? Est-ce un bloc monolithique ou avec des strates (couches), avec/sans végétation ? Se désagrège-t-elle facilement ?
  2. Que constatez-vous ? La roche est-elle dure, rayable (avec un couteau, des clés) ? Est-ce un bloc monolithique ou avec des strates (couches), avec/sans végétation ? Se désagrège-t-elle facilement ?
  3. Selon vous, les roches en A et B sont-elles de même nature ?
  4. Que voyez-vous ? La roche est-elle dure, rayable (avec un couteau, des clés) ? Est-ce un bloc monolithique ou avec des strates (couches), avec/sans végétation ? Se désagrège-t-elle facilement ?
  5. Selon vous, les roches en C sont-elles de nature qu'en A et B ?
  6. À quelles conclusions aboutissez-vous ?

Une photo de vous, de votre GPS ou de toute autre mascotte, prise dans les environs, sera la bienvenue, mais n’est pas obligatoire. Merci de ne pas publier de photos qui donneraient des indices.

Marquez cette cache « Trouvée » et envoyez-nous vos propositions de réponses, en précisant bien le nom de la cache, soit via notre profil, soit via la messagerie geocaching.com (centre de messagerie) et nous vous répondrons en cas de problème. « Trouvée » sans réponses sera supprimée.

Il est strictement interdit de ramasser tout minéral, roche, fossile, galet, plante… sur tout le littoral. Merci de respecter cette consigne.

⚠ Le site n'est pas accessible par pleine mer. Veuillez consulter les horaires de marée pour Camaret-sur-Mer.

- - -

Logging requirements – Questions

  1. What do you observe? Is the rock hard, scratchable (with a knife, keys)? Is it a monolithic block or with strata (layers), with/without vegetation? Does it disintegrate easily?
  2. What do you observe? Is the rock hard, scratchable (with a knife, keys)? Is it a monolithic block or with strata (layers), with/without vegetation? Does it disintegrate easily?
  3. In your opinion, are the rocks in A and B of the same type?
  4. What do you observe? Is the rock hard, scratchable (with a knife, keys)? Is it a monolithic block or with strata (layers), with/without vegetation? Does it disintegrate easily?
  5. According to you, are the rocks in C the same as in A and B?
  6. Which conclusions do you come to?

A photo of you, your GPS or any other mascot, taken in the area is welcome but is optional, Please do not include pictures that will give clue for any of the question.

Log this cache "Found it", and send us your answers via our profile or via geocaching.com (Message Center) and we will contact you in case of any problemes. "Found it" without the anwers will be deleted.

It is strictly forbidden to pick up any mineral, rock, fossil, pebble, plant... all over the coast. Please respect this instruction.

⚠ The site is not accessible by high tide. Please, check the tide time for Camaret-sur-Mer

Additional Hints (No hints available.)