Skip to content

<

Basse Goulaine

A cache by MuséePaHVignoble Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/14/2021
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Basse-Goulaine

Le Saviez-vous ? 6 des 16 otages qui furent fusillés par les Allemands le 22 octobre 1941 sont enterrés dans le cimetière de Basse-Goulaine.

Le Saviez-vous ? La population de Basse-Goulaine est passée de 2000 à 9000 habitants en 50 ans.

Au bout de la levée de la Divatte se trouve la rivière Goulaine, un affluent de la Loire. C’est au XIIe siècle que le nom de la localité est attesté pour la première fois. Composée de 1100 habitants en 1789, elle perd environ 400 habitants lors des colonnes infernales et retrouve son nombre d’habitants avant la Révolution dans les années 1830. La commune de Basse-Goulaine est une des communes ayant la plus grande augmentation de population du territoire, passant d’environ 2000 habitants en 1960 à 9000 habitants en 2018.

On trouve à Basse-Goulaine un ancien port important servant à la pêche à la civelle sur la Loire ainsi que plusieurs châteaux et un menhir datant du Néolithique nommé « la pierre frite ». Ce menhir est représenté sur le blason de la commune et est constitué d’un bloc de quartz irrégulier de 3.25 m de hauteur pour 3.15 m de largeur et 1 m de hauteur.
Les bords de la Goulaine étaient réputés pour leurs restaurants qui avaient pour spécialités les cuisses de grenouille et le beurre blanc. Ces restaurants ont reçu, dans les années 1960-1970, des personnalités politiques et cinématographiques. Seuls deux restaurants (restaurant de la Rivière, antérieurement Coco Charette, et le restaurant du Pont) perpétuent encore cette tradition.

Basse-Goulaine est aujourd’hui une commune urbaine faisant partie de la banlieue de Nantes. Alors que dans les années 1980-1990, la commune était encore de culture rurale et maraichère, les exploitations agricoles ont laissé place à des immeubles.

La commune est appelée « Basse-Goulaine » car elle se situe en aval de la rivière par rapport à la commune de Haute Goulaine. À Haute Goulaine, il est possible de visiter le château de Goulaine, appartenant encore à la famille de Goulaine. Ce château de style renaissance a été classé au titre des monuments historiques en 1913. Il s’agit d’un des derniers châteaux de la Loire à encore produire et commercialiser du vin. (Considéré comme un des premiers châteaux de la Loire)

La famille de Goulaine

Au XIIe siècle, lorsque le duché de Bretagne devint indépendant, le premier de Goulaine, Jean de Goulaine, alors capitaine de la ville de Nantes, a fortifié le château de Goulaine pour se protéger des attaques des Normands. Son fils Mathieu de Goulaine est envoyé par Geoffroy, duc de Bretagne, pour négocier la paix entre Henry II d'Angleterre et Philippe Auguste en 1180, ce qui lui permit d'obtenir les armoiries et la devise qui sont désormais celles des Goulaine.

Les Goulaine étaient une famille noble ancienne bretonne, ils ont obtenu la seigneurie de Goulaine regroupant Basse-Goulaine et Haute-Goulaine. Le marquisat, créé pour Gabriel de Goulaine par le roi Henri IV et d'une superficie de 30 000 hectares, comprenait également Saint-Fiacre-sur-Maine et La Remaudière.

Le blason de la famille de Goulaine évoque à la fois les armes de France (fleur de lys) et celles d’Angleterre (léopards). En effet, au XIIe siècle, Mathieu de Goulaine assure une médiation fructueuse entre les deux royaumes et obtient la faveur d’unir les deux blasons. La devise de la famille fait aussi référence à cet épisode : « A cestuy-ci, A cestuy-là, j’Accorde les couronnes », symbolisée par trois « A » et deux couronnes.

 

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Yr purzva qrf épbyvref

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)