Skip to Content

<

BEAUDUC : UN ESPACE EN MARGE

A cache by baba13 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/28/2008
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
3.5 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le Phare de Beauduc : UN ESPACE EN MARGE

N 43° 21.880 

E 004° 35.104

 

Au-delà des représentations de la Camargue, de sa faune et sa flore exceptionnelle, de ses chevaux, taureaux, et autres flamants roses, le phare de Beauduc offre l’opportunité de découvrir un espace communautaire singulier, fragile et nostalgique.

 

Immense étendue désertique, espace mi-solide, mi-liquide, univers en bordure du monde, le site de Beauduc a une histoire singulière que nous vous proposons de découvrir si ce n’est déjà fait.

 

« A la fin du XXe siècle, Beauduc ne désigne plus seulement un territoire de pêche réputé, mais surtout un lieu occupé par un ensemble de constructions sans droits ni titres. Ainsi l'on parle plus souvent des « cabanons de Beauduc » que de leurs occupants, généralement mal connus et mal identifiés. »[1]

« Il s'agit d'une autre dimension de la société dont peuvent rendre compte des notions comme celles de « seuil », de « transmission » et de « marge » et peut-être surtout celle de « liminarité » (limen = seuil), par laquelle on saisit mieux la marque de l'entrée dans « quelque chose » d'autre, en devenir. Une dimension qui s'exprime à travers des thèmes que l'on rencontre dans les situations liminaires comme celui du dépouillement (ici par l'absence de confort), de l'anonymat (ce qui explique la difficile identification des membres de la communitas), du nivellement social, de l'absence de propriété (ce qui n'exclut pas l'appropriation). Enfin une expérience sociale qui offre une forme de délivrance par rapport au lot quotidien, par le défoulement et la compensation, proposant un repli, un refuge, parfois un abandon. Temps du rêve, du mythe et de l'enfance, modèle d'humanité fondé sur les pouvoirs du faible, espace de liberté où se déploie une forme originale de relation sociale, de lien social, d'organisation sociale. »[2]


Escapade en Camargue, dans l’un des derniers endroits réellement sauvage de la côte située entre les Saintes Marie de la Mer et Port Saint Louis du Rhône.
Espace depuis longtemps occupé, mais espace contesté, nous sommes et serons sans doute quelques uns des derniers à en profiter en l’état.    

 

Voir le texte remarquable sur l’histoire de ce site rédigé la mission ethnologie en collaboration avec le service ethnologie de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Languedoc-Roussillon parLaurence  Nicolas                                                                                                                                                    

 

http://www.languedoc-roussillon.culture.gouv.fr/fr/0index/01actu/dossier_ethnologie/cabanes/page3.php

 

L’accès n’est pas toujours facile mais vous pouvez vous y rendre en auto, en vélo voire à pied.

Il s’agit dans un premier temps de se rendre aux « Salins de Giraud » que l’on peut rejoindre soit d’Arles, soit de Fos sur mer en allant vers Port St Louis du Rhône (D268 – D35) et en empruntant le « Bac de Barcarin » qui traverse le grand Rhône et arrive à l’entrée des Salins de Giraud.

De là traverser le village, passer devant le musée du Sel et suivre la piste (12 km) souvent en mauvais état qui conduit à Beauduc où étaient situés deux restaurants aujourd’hui détruits. Cette piste fait le tour de l’étang de Galabert pour revenir plein Ouest (vous ne pouvez normalement pas vous tromper, seule la piste conduisant à Beauduc est ouverte les autres étant fermées par des barrières ou des blocs de pierres). Vol de Flamant Roses garantis.

Le mieux une fois arrivé à Beauduc (cabane du Sablon N 43° 23.872 E 004° 35.901) est de suivre les traces des véhicules (pécheurs, kitesurfer) qui se dirigent vers la plage qui s’étire entre l’étang et la mer et forme une longue et étroite bande de sable (facilement roulante). Attention, il faut parfois traverser quelques langues d’eau de mer (quelques centimètres d’eau)

 
 

 

C’est le domaine des pêcheurs, des chasseurs de Tellines des « kate surfer » et des amoureux des espaces vierges.

Vous apercevez au loin, le phare à votre gauche, puis devant vous. Continuez au mieux, ne roulez pas dans les dunes et garez vous le plus prés possible, la boite est à quelques dizaines de mètres du phare.

Retour par le même itinéraire.

 

Attention ce lieu appartient au domaine public maritime et la circulation aux véhicules à moteurs est susceptible d’y être règlementée, voire interdite à certains moments

 

 

Pour aller plus loin, consultez les deux sites suivants :

 

 

http://pasperdus.canalblog.com/archives/beauduc____france/index.html

 

http://www.jeanmichelvideau.com/article.php3?id_article=138

 



[1] Dossier Laurence Nicolas DRAC Languedoc Roussillon

[2] Idem

Additional Hints (Decrypt)

Dhv f'l sebggr...

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

47 Logged Visits

Found it 32     Didn't find it 2     Write note 10     Publish Listing 1     Owner Maintenance 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 62 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.