Skip to Content

<

L'AERODROME D'AMY: Le poste de commande de la Flak

A cache by polikarpov5 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 8/16/2009
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

PERIODE 1939-1945



Attention:

Ne dérangez pas trop nos charmantes petites chauves-souris si utile.
La présence de chauve-souris indique un très bon milieu sans pollution.
Prévoir: Lampe, bonne chaussure par temps humide.

Le poste de commandement de la FLAK d'Amy/Roye 

t6frpz

Les structures, radars, bâtiments de communications, habitations, technique, étaient éloignés des uns des autres pour limiter les dommages lors des bombardements et éviter d'être facilement identifiable par la reconnaissance photographie alliée.
Le bâtiment est semi-enterré pour éviter des dégâts en cas de bombardement. Les murs constitués de briques, mais une dalle de béton pour la toiture.
A proximité, un réservoir d'eau pour la protection incendie ou un puit, des vestiges de tranchées.
 
Suivant les renseignements d'un habitant ayant connu l'époque de la guerre, l'aérodrome n'ayant pas d'avions, les alvéoles de protection étaient utilisées pour les canons de la Flak.
Ce bâtiment servait  de poste de liaisons entre :
  1. la station radar PUDEL située au alentour de Roye ou Chaulne,
  2. les canons de la flak,
  3. le poste de commandement à Péronne.


 

1914-1918    2elv4fn

Le bois des loges a été le lieux de grandes batailles lors de la première guerre mondiale.
Une stèle rappelle les faits d'armes des valeureux combattants. 

La Grande Guerre à Beuvraignes

Voici un extrait de l'ouvrage de Maxime de Sars consacré à la commune de Beuvraignes :

Beuvraignes n'était plus qu'un immense brasier au soir du 5 octobre. Les allemands transformèrent les ruines de l'église en une forteresse d'où ils tiraient sur nos troupes. Il fallut achever à coups de canon sa destruction ; seul, un pan de mur se dressa longtemps vers le ciel. Les français tenaient solidement Tilloloy et l'ennemi ne put jamais y pénétrer. Après trois s emaines de combats acharnés, le front se stabilisa à la lisière de Dancourt et de Popincourt, à l'entrée du parc de Tilloloy et dans la partie occidentale de notre village ; notre infanterie occupait le hameau du Cessier et le bois des Loges. La ligne inclinait ensuite vers le sud de Lassigny et Ribécourt. « Modestes demeures de paysans, » écrit l'auteur des Allemands dans la Somme, « somptueuses habitations de familles historiques, reliques d'époques créatrices de beauté, écoles modernes, orgueil des temps nouveaux, mêlent leur poussière dans un même anéantissement. »
../..
 Le sacrifice total du florissant village de 1914, courageusement accepté, et la belle attitude de ses habitants au milieu de la mitraille méritaient d'être exaltés devant l'armée et le pays tout entier. Le ministre de la guerre André Lefèvre l'a compris en décernant la croix de guerre avec palme, par arrêté du 30 octobre 1920, à cette commune et à huit autres du Santerre : Situées, écrivait-il, en pleine zone de feu pendant la guerre, ont été totalement détruites tant par les combats acharnés dont elles ont été les témoins en 1914 et 1918 que par de violents bombardements. N'ont cessé de montrer dans les épreuves et sous les obus, les plus belles qualités morales, méritant ainsi la reconnaissance du pays.



 

danger.jpg A la frontière nord de l'Oise, le lieu-dit le Bois-des-Loges devait accueillir une décharge d'ordures ménagères. C'est finalement des déchets d'amiante du nord de la France qui devraient être stockés sur ce site historique.

C'est le quotidien Le Parisien qui le révèle en Mars 2007. Le Préfet de Région Michel Sappin aurait signé le 28 février 2007 un arrêté additionnel décidant de l'accueil de déchets ultimes sur le site du Bois-des-Loges et plus précisément de déchets d'amiantes issus du nord de la France.

Déjà très décrié, un arrêté de 2004 avait soulevé beaucoup de critiques. Il prévoyait la création à cet endroit d'une décharge d'ordures ménagères et industrielles banales. Devenu un site à déchets nettement plus sensibles, cette décision alarme François-Michel Gonnot, député UMP de Compiègne-Nord. "Comme il n'existe pas de décharge d'aminate au nord de Paris, la préfecture de la Somme, la Ddass et la Drire m'ont expliqué que le site du bois-des-Loges convenait tout à fait" indique l'élu UMP.

Des déchets sensibles

Tôles ondulées en fibrociment, canalisations, etc. les déchets contenant de l'amiante soulèvent plus de problèmes que des simples déchets ménagers. Les risques d'envol de poussières d'amiante hautement cancérigènes inquiètent. Ainsi, les camions qui transportent ce type de déchets doivent être recouverts d'un film plastique. Ils doivent également être stockés dans des casiers dédiés couverts quotidiennement, le déversement à la benne étant interdit.

La décharge devrait être exploitée par Onyx-Valnor pour Veolia Environnement, pour une période de 25 ans. La capacité d'enfouissement du site est estimé à 1,8 million de m2.

 


free counters

Additional Hints (Decrypt)

* Vy snhg rger tenaq.
* Nvqr qnaf har cvrpr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

63 Logged Visits

Found it 56     Didn't find it 3     Write note 2     Publish Listing 1     Needs Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 18 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.