Skip to Content

<

Jadis 3

A cache by spgeo Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/26/2010
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


JADIS 3 
Troisième volet du patrimoine industriel grenoblois : La Ganterie


Si la première trace officielle de gantiers remonte à 1328, c’est dès 1834 grâce aux inventions brevetées de Xavier Jouvin que la ganterie prend son plein essor dans le bassin grenoblois.



En effet, après de patientes observations anatomiques à l’hôpital de Grenoble, Xavier Jouvin (surnommé « Zoune » dans sa famille) introduit la notion de pointure et fixe à 32 le nombre de types de mains.

Il invente ainsi le calibre, la « main de fer », l’« emporte-pièce destiné à régulariser la coupe des gants » composé d'une presse et d'un calibre permettant de couper jusqu'à six épaisseurs de peau à la fois, ce qui permet d’optimiser la production.

Cette trouvaille lui vaut une médaille de bronze à l'exposition industrielle de Paris de 1839.
Les produits finis sont réputés jusqu’aux Etats Unis, où l’on nomme parfois « Jouvin » les gants français…

En 1849, les brevets Jouvin tombent dans le domaine public et sont alors utilisés par tous ses concurrents. D’autres noms tels que Terray, Vallier, Reynier, Perrin, vont également contribuer à assurer le renom de cet artisanat devenu industrie.
Citons pour exemple, la société des gants Perrin créée en 1860 qui emploie 3000 personnes à Grenoble en 1900. Elle exporte sa production dans le monde entier.

Entre 1860 et 1960 Grenoble devient ainsi la capitale du gant de luxe en figurant au premier rang de la production mondiale. L’expertise grenobloise est très recherchée. Les rues de Boston, Londres, New-York, Paris... évoquent d’ailleurs les grandes villes où Grenoble exportait ses gants.
La ganterie traversera plusieurs crises au cours du XX° siècle.
L’évolution et les caprices de la mode vont contribuer à son déclin.

Pour tout savoir sur la ganterie et rencontrer des passionnés, n’hésitez pas à aller visiter le musée « Autrefois » au Centre Socio Culturel Navarre, à Champ sur Drac ouvert de février à fin octobre tous les samedis de 15h à 18h ou sur RV.

Pour rendre hommage à cette célèbre famille de gantiers grenoblois, nous vous proposons de vous rendre au Clos Jouvin, à Jarrie.

Jules Jouvin acquiert en 1860 cette propriété nommée par la famille la « maison de Jarrie ». A la fin du XIXème le parc est progressivement aménagé et agrandi. L’ensemble est fermé par des murs : le Clos Jouvin est né. Au  cours de la deuxième guerre mondiale, la maison est occupée par les Chasseurs Alpins, puis par les Allemands en 1944. Elle reste habitée par la famille jusqu’en 1972, date à laquelle elle est vendue à Ugine-Kulhlmann. Une partie des dépendances est détruite. Puis, laissée à l’abandon, l’intérieur est vandalisé.



La commune de Jarrie achète le bâtiment et l’essentiel du parc en 1981. Dès 1996 une commission est créée pour la  réhabilitation du bâtiment.

Aujourd’hui, le Clos Jouvin accueille dans les bâtiments la Mairie, la communauté de communes du Sud  Grenoblois et le Musée de la Chimie dans le sous-sol.



Le parc est à l’origine un jardin à l’anglaise dessiné en 1892 par le paysagiste Gabriel Luizet, avec des cheminements autour des pelouses et des prairies, ponctués de bosquets riches en espèces prestigieuses telles que le séquoia, le cèdre ou le tulipier de Virginie. Depuis son rachat par la commune, le parc a changé de vocation en conciliant une fonction récréative, esthétique avec le respect de l’équilibre écologique.



Le WP1 correspond à l'entrée du parking de la mairie ouvert à tous en semaine et en journée : vous pourrez y garer votre véhicule. Lorsque la grille est fermée, le parc reste accessible à pied depuis les autres entrées de la propriété.  Soit WP1 =  N 45° 05.799   E 005° 44.423

Pour accéder à la cache (WP2), vous devez maintenant répondre aux questions ci-dessous.

Toutes les réponses se trouvent dans le texte + photo, ou sur Internet :


AB = nombre de lettres composant le surnom de Xavier Jouvin
C = nombre de lettres composant le mot correspondant à l’activité industrielle que nous évoquons dans le texte.
D = date d’achat de la maison par Jules Jouvin
E = date de revente de la maison à Ugine-Kulhmann
F = nombre de lettres composant le nom de la commune
GH = nombre correspondant aux 2 derniers chiffres de la date d’occupation de la maison par les Allemands
J = nombre correspondant aux 3 derniers chiffres du code postal de la commune
K = âge de Xavier Jouvin au moment de sa mort
L = numéro du chlore au tableau périodique des éléments

Soit WP2 =   N 45° AB. (C*(E-D) + F + K + L + 3)   E 005° GH. (J + K - 1)

Sauf erreur(s), vous avez maintenant les coordonnées de la cache. 
Alors bonne géochasse avec les humeurs du GPS
...
Tout en restant discret(s) dans ce coin
très fréquenté, merci de tout bien redissimuler avant de quitter les lieux, la survie de la cache en dépend.

You can check your answers for this puzzle on Geochecker.com.


Additional Hints (Decrypt)

oba cvrq, oba brvy

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

87 Logged Visits

Found it 66     Didn't find it 4     Write note 12     Publish Listing 1     Needs Maintenance 1     Owner Maintenance 3     

View Logbook | View the Image Gallery of 7 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.