Skip to Content

This cache has been archived.

Les_Alnelois: Finalement non ! Plus de maintenance !

Finis les "MPLC" ou "TFTC" irrespectueux pour seul log et les messages agressifs !

Ns laissons la place et allons profiter sans plus faire profiter !

Merci aux visiteurs qui auront fait vivre cette série et qui auront pour certains participer à sa survie !

Ns enlèverons les boîtes restantes à l'occasion ...

More
<

Chartres - Notre Dame de la Brèche

A cache by Les_Alnelois Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 4/25/2012
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Nous vous invitons par le biais de cette série à une visite des églises et monuments religieux de Chartres.
Notez bien l'indice, une cache bonus apparaitra bientôt.

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

La chapelle de la Brèche et la rue du même nom rappellent un événement historique de la plus haute importance qui s'est produit pendant une des périodes les plus tristes de l'histoire chartraine.

Le 1er mars 1568, Louis de Bourbon Prince de Condé vint assiéger Chartres pour prendre la ville, la fortifier et s'en servir disait-il : "Comme d'une épine dans le pied des parisiens". Il avait juré de désoler l'Eglise de Chartres et toutes ses reliques et faire manger son cheval sur le grand autel.
Il établit son camp près de la porte Drouaise, les autres campements bien établis auprès des portes Guillaume, Morard et Saint-Michel. Son armée : 9000 hommes dont 3000 cavaliers avec un armement impressionnant constitué de 5 grosses pièces d'artillerie et 4 autres de moindre taille.

Les batteries situées devant la porte Drouaise avaient déjà tiré nombre décharges contre l'image de la Sainte Vierge au dessus de laquelle il y avait l'inscription "Carnatum tutela", mais c'est après diverses manœuvres pour trouver les points faibles de la place, que le 9 mars la ville de Chartres a été en grand danger, l'artillerie protestante ayant ouvert entre la porte Drouaise et la rivière une brèche large de trente pas.

Antoine de Linières mobilisant tout son monde fit élever en arrière de cette brèche une impressionnante barricade que les chartrains étaient bien résolus à défendre. Impressionné par la détermination des défenseurs, l'ennemi ne tenta pas l'assaut.

Une trêve fut conclue le 13 mars et le 15 mars les assaillants désappointés s'éloignèrent de Chartres en brûlant les églises des villages environnants, mais la ville était sauvée.

Les Chartrains ayant échappé au massacre et au pillage vouèrent une immense reconnaissance à Notre Dame car elle avait été invoquée pendant le siège, période de peur et d'angoisse. La statue de la vierge qui dominait l'entrée de la porte Drouaise était restée intacte alors qu'elle avait été exposée aux nombreux tirs dirigés contre elle par les protestants.

Le 15 mars 1569 après que les échevins et députés décidèrent d'instituer une commémoration solennelle de la levée du siège, une procession générale fut organisée réunissant le clergé de la ville et les corps constitués.

Le 21 mars, toutes les paroisses de la ville se rendirent en procession d'action de grâce sur les lieux et par la suite on apposa une plaque commémorative sur le mur d'enceinte reconstitué. Le chanoine Sauquet de Saint André prit l'initiative de faire bâtir une chapelle à Notre Dame de la Brèche, en l'honneur de cet événement mémorable.

C'est en 1599 que les travaux de construction de la chapelle débutèrent à l'angle des rues de la Brèche et du pont du Massacre. Les travaux furent rapidement menés pour la livrer au culte et elle devint ainsi un rappel à la fois du siège de Chartres en 1568 et de la pacification du royaume sous le règne de Henry IV.

Fermée à la Révolution, elle fut rouverte et agrandie en 1843 par l'abbé Baret, le 15 mars, les chartrains se rendirent en pèlerinage à ce sanctuaire où sont conservés la statue épargnée pendant les combats, des boulets de pierre et l'inscription du rempart.

(Source Henri Madelénat)

La visite se poursuit par les caches suivantes :
GC3HKM9 - Saint Jean-Baptiste
GC3HKKH - Notre-Dame de la Brèche
GC3HKKN - Saint André
GC3HKKR - Saint Eman
GC3HKKW - Saint Pierre
GC3HKKZ - Saint Aignan
GC3HKM3 - Saint Saturnin
GC3HKM7 - Sainte Foy
GC3HKMM - Saint Martin-au-Val
GC3HKMH - Fulbert

Additional Hints (Decrypt)

Aba ... Cnf yà !

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

138 Logged Visits

Found it 120     Didn't find it 8     Write note 2     Archive 2     Unarchive 1     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     Post Reviewer Note 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 7 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.