Skip to content

<

L'étang de Frasne

A cache by Reves68 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/19/2012
Difficulty:
4.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Entre Bonnevaux et Frasne, vous découvrirez à votre gauche, l'étang de Frasne.


Le premier acte qui mentionne un étang à Frasne est un traité conclu en septembre 1242 entre Jean de Chalon l'Antlque et son fils Hugues, comte de Bourgogne, d'une part, et l'abbaye de Mont-Sainte-Marie, d'autre part. Dans cet acte, les Chalon abandonnent tous les droits qu'ils avaient sur les moulins, terres, prés, eaux, etc., acquis par l'abbaye sur les territoires de Frasne, Cessay (aujourd'hui lieu-dit du territoire de Frasne) et Salins (dans le Jura). En outre il est convenu que l'étang du moulin de Chirel sera en ban de sorte que personne ne pourra y pêcher si ce n'est le seigneur ou les personnes qui auront l'autorisation des abbé et couvent. Chirel est le nom d'un ancien moulin qui était placé en aval d'un des étangs de Frasne.
En effet le territoire de Frasne est propice à la création d'étangs. Cette possibilité, qui n'échappe pas aux Chalon Arlay, représente un intérêt économique certain aussi bien à cause du produit de la pêche que pour le fonctionnement des moulins.

En 1311, un accord, connu sous le nom de traité des cinq sceaux, est conclu entre Jean l de Chalon Arlay et l'abbé de Mont-Sainte-Marie. Il y est notamment stipulé que les Chalon Arlay conservent sur le territoire de Frasne "li estanz, les aigues (= eaux), li poissons et les places des estans qui i sont et que l'on i fera sanz partie des diz religious" et qu'ils s'engagent à payer "les domaiges des terres que li estanz occuperoient".
L'étang de Frasne, qui s'étend sur près de deux kilomètres de long et sur 600 mètres à l'endroit le plus large, occupait, d'après l'état des sections de 1824, une superficie de 62 ha 78 a 20 ca. A l'époque médiévale cet étang était parfois plus étendu comme en témoigne le débat soulevé à propos du lieu-dit "Queue de l'Etang" (encore appelé Queue Magnin) qui est aujourd'hui hors d'eau. Ce débat concernait un droit de pâturage sur les terres mises à sec lors de la vidange partielle de l'étang et opposait les habitants de Frasne aux Chalon Arlay. La vidange de l'étang avait été rendue possible grâce à la construction d'une chaussée, élévation de terre qui permet de retenir l'eau d'un étang et d'en régler le niveau. Dès 1311, dans le titre des cinq sceaux, les Chalon Arlay s'étaient engagés à entretenir les "chaucies" à leurs propres frais. Pour assurer l'entretien ou la réparation de la chaussée de l'étang, les officiers généraux de la maison de Chalon amodièrent l'étang aux plus offrants et sous certaines conditions. Ces amodiations commencèrent au XVIIe siècle et étaient aussi dictées par le fait que les successeurs des Chalon Arlay ne résidaient plus dans la région à cette époque.
L'étang de Frasne a connu diverses appellations : Étang Carrez, du nom de son actuel propriétaire qui l'acheta en 1965 ; Grand Étang ; "estang viez de Fraigne". D'après les documents anciens, le territoire de Frasne comportait au moins quatre places d'étangs, toutes situées en aval du grand étang de Frasne et le long du Noirbief, un petit affluent du Drugeon.
Actuellement, en plus du grand étang naturel, il existe deux étangs artificiels communaux. Le premier a été créé en 1961 sur une partie du lieu-dit Les Vaudins et occupe une superficie de 17 hectares. Il porte le nom d'Étang Lucien en souvenir de Lucien Renaud qui en fut l'instigateur. Cette idée n'était pas nouvelle puisque dès le XVIe siècle certains manuscrits parlent de l"'estang viez" et de l"'estang neufz". Au XIXe siècle, Victor Joseph Loiseau, ancien maire de Frasne entre 1808 et 1814, remarquait "l'existance d'un étang qui existait là où sont les marais des Vaudins ; sa chaussée était celle appellée aujourd'hui (= en 1837) la Vieille Chaussée (un peu en amont du moulin de l'Otteau). Cet étang ne tenait pas l'eau attendu qu'elle se perdait dans les entonnoirs qui sont dans le communal de Gû, particulièrement dans la partie des Vaudins le plus à saônoise sous ma propriété des Vaudins".

Pour trouver les coordonnées de la cache située au bord de l'étang, il vous faudra résoudre le nonogramme ci-dessous :


Nonogramme à résoudre.

ATTENTION : contrôlez avec le geocheck qui vous livrera les coordonnées exactes de la cache avec des indices supplémentaires

   

Bravo à Aventure25 pour le FTF

Additional Hints (Decrypt)

DE-Pbqr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)