Skip to Content

<

La stéle de la carrière du lordon

A cache by Les fourmis vikings Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/26/2013
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Bonjour à tous, pour ma premiére geocache, j'ai choisi cet endroit.

Je vous propose d'apprendre l'histoire d'un résistant de l'Orne, j'ai nommé : " Etienne Panthou".


Vétéran de la Grande Guerre, veuf et père de quatre enfants, Etienne Panthou exploite une carrière à Fleuré. Président de la société de tir d'Argentan, il fut sélectionné aux championnats du monde et aux jeux olympiques d'Amsterdam en 1932.

Le 24 février 1942, il est jugé en correctionnelle à Argentan pour avoir, le 11 novembre 1941, exprimé publiquement son désaccord sur le gouvernement de Vichy. Pour ces faits, Etienne Panthou est condamné à deux mois de prison, à six cents francs d'amende et révoqué de son mandat d'adjoint au maire de la ville d'Argentan.

En juillet 1942, il rallie la Résistance organisée en adhérant à l' OCM (Organisation Civile et militaire)dont il devient le responsable pour le secteur d'Argentan. Sa mission consiste alors à recueillir des renseignements pour le compte du réseau Centurie et à former des groupes de partisans dont il aura à assurer l'instruction militaire.

Fin 1943, Etienne Panthou assiste à plusieurs parachutages aux confins de la forêt de Gouffern et organise dans sa carrière un dépôt d'armes. En avril-mai 1944, il est en liaison avec le général Allard, chef d'état-major de la subdivision M4 de l'Armée secrète (SAS), dont le poste de commande est établi à Argentan, et à Boucé.

Le 5 juin, Etienne Panthou prend le maquis avec une quarantaine d'hommes au Lordon où il reçoit la visite de Daniel Desmeulles, chef départemental de la SAS. Après le Débarquement, à la tête de son groupe, il organise des destructions de lignes allemandes, procède à des abattages d'arbres pour ralentir les convois tout en menant des actions de guérilla.

Le 28 juin 1944, la ferme de Montperthuis, à Fleuré, où Etienne Panthou et sa fille Simone résident, est encerclée par un fort détachement allemand et d'auxiliaires français de la Gestapo. Au terme d'une vaillante défense à main armée, Etienne Panthou se rend avec sa fille, les assaillants ayant menacé de prendre des habitants et de détruire le hameau. Simone Panthou et son père sont ensuite brutalement interrogés mais ne dévoilent rien ni sur le dépôt d'armes, ni sur la retraite du général Allard.

Conduits à la carrière du Lordon, ils subissent à nouveau un violent interrogatoire, au terme duquel Etienne Panthou est abattu sous les yeux de sa fille.

Sur la plaque est inscrit "A la mémoire d'Etienne PANTHOU et d'un inconnu, Résistants fusillés par les nazis 28 juin 1944". L'inconnu serait Maurice Terrier qui était boulanger.

Le 14 octobre 1949, le conseil municipal d'Argentan a donné à une rue de la ville le nom d'Etienne Panthou.

Additional Hints (Decrypt)

Nh qrffhf qr yn fgéyr, nh cvrq q'ha neoer...

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.