Skip to Content

<

A la mémoire de Robert Fiszléwicz

A cache by robindesboisindre36 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/25/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Réfugiée de Strasbourg, la famille Fiszléwicz vient habiter à Châteauroux non loin d'autres membres de leur famille. Le père de Robert, se sachant rechercher par la Gestapo de Châteauroux, décida d'emmener sa famille à Claise, commune de Neuillay-les-Bois, où habitait sa belle-sœur, Mme Libermann Anna.

            Le 22 juillet 1944, alors que la famille Fiszléwicz habitait toujours à Claise, plusieurs individus se  présentèrent chez eux. Il s'agissait du fameux trio de miliciens, Rameau Roger, Guillet Jean et Fournier Pierre. Alors que Robert se trouvait avec son père, les trois miliciens leurs donnèrent l'ordre sous la menace de leur revolver de les suivre. Conduit dans la maison voisine, Robert et son père furent fouillés et les miliciens leurs dérobèrent la somme de dix milles francs et divers papiers personnels qui se trouvaient dans leur portefeuille. Soudain, Robert s'adressa au plus grand, Fournier Pierre, et lui dit : « Je t'ai déjà vu à Châteauroux. Tu fais un drôle de boulot ». Fournier Pierre alla dehors les laissant seuls sous la garde de ses deux acolytes. Alors qu'un de ces derniers s'était mis entre Robert et son père, Robert en profita pour le désarmer et le traita de salaud. Rameau Roger se voyant sans arme se coucha. Robert voulu lui tirer dessus mais le coup ne partit pas. C'est alors que Robert et son père en profitèrent pour le frapper, mais Rameau Roger arriva à se relever et apercevant son camarade Guillet Jean hébété devant cette situation lui cria : « Feu ! ». Sans hésiter, ce dernier tira presque à bout portant sur Robert le tuant sur le coup. Se voyant subir le même sort, le père de Robert s'enfuya à travers champs. Il essuya des coups de feu, mais ils ne l'atteindront pas. Un peu plus loin, étant essoufflé, il dut s’arrêter, mais aussitôt Guillet Jean, qui venait de tuer son fils, tira des coups de revolver. Une balle lui effleura la tempe gauche. Il se coucha aussitôt et Guillet Jean, le croyant sans doute mort, parti. Quelques instants, après le père de Robert entendit une nouvelle fusillade et c’est à ce moment-là, que Guillet Jean blessa grièvement la mère de Robert à la jambe.

            Le 23 juillet 1944 à 16H00, Robert Fiszléwicz fut inhumé au cimetière de Neuillay les Bois. Quant à sa mère, elle fut hospitalisée à Châteauroux. Le père de Robert tant qu'à lui rejoignit le maquis de Lancosme.

            La photo fut prise quelques jours avant son décès. La maison en face de la cache correspond au lieu du drame.

Image hébergée par servimg.com

Additional Hints (Decrypt)

Wr fhvf har sva q'har yvzvgr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.