Skip to content

<

Calcaire et Chaux | Limestone and Lime

A cache by Jacopino Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/24/2014
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Introduction / Introduction

Cette earthcache a pour but de vous présenter la roche calcaire, sa formation, sa composition et sa capacité unique à être transformée et à reprendre sa forme originale.

Le calcaire peut subir de multiple transformations.
- S'il est métamorphisé, il donne alors du marbre.
- S'il est mélangé avec de l'argile, il donne de la marne.
- S'il est mélangé avec de la serpentine, il donne une ophicalcite.
- S'il est calciné, il donne de la chaux.

Nous nous attarderons plus particulièrement ici sur ce dernier cas, sur ce que l'on appelle "Le cycle de la chaux".


This earthcache present you the limestone, its formation, its composition and its unique ability to be transformed and return to its original shape.

Limestone can be subject to multiple transformations.
- If it is metamorphosed, then it gives marble.
- When mixed with clay, it gives marl.
- When mixed with serpentine, it gives a ophicalcite.
- If it is burned, it gives lime.

We'll focus here specifically on the latter case about what is called "The cycle of lime."





Le calcaire / Limestone

Le calcaire est une roche sédimentaire composée majoritairement de carbonate de calcium CaCO3.

C'est une roche très courante sur la terre. En effet, elle couvre plus de la moitié de la surface de notre planète. Cependant, elle ne constitue que 4,9% de la masse de notre terre. Cela provient du fait que la densité du calcaire n'est que de 2.7, ce qui en fait une des roches les plus « légères » de la planète.

Au départ, les montagnes et les plateaux calcaires sont usés par les eaux pluviales, le calcaire dissous est emporté par les eaux des rivières jusqu'à la mer où il se mélange à l'eau salée. Là, il se dépose premièrement naturellement au fond des mers par concentration, puis par saturation de l'eau de mer en minéraux (en effet, le vent marin évapore lentement l'eau de mer pour donner les nuages de pluie, ce qui concentre les minéraux, principale cause des dépôts calcaires).
D'autre part, le calcaire sert à quantité d'organismes marins (coraux, coquillages, poissons) à construire leurs carapaces, qui vont s'accumuler naturellement à la morts de ceux-ci près des rivages et plages (futurs sites fossilifères).
Les mouvements de la terre étant très aléatoires au cours des temps géologiques, ce qui était une mer peut du jour au lendemain s'assécher, et devenir en quelques milliers d'années la plus haute montagne du monde. Ainsi, notre Everest dont le sommet culmine à plus de 8000m, est couvert de fossiles calcaires qui vivaient sous la mer il y a très très longtemps. Le cycle du calcaire peut alors recommencer indéfiniment ...


Limestone is a sedimentary rock composed mainly of calcium carbonate CaCO3.

This is a very common rock on earth. In fact, it covers more than half of the surface of the planet. However, it is only 4.9% of the mass of our earth. This is because the density of limestone is only 2.7, which makes it one of the most rock 'light' of the planet.

Initially, mountains and limestone uplands are worn out by rainwater, the limestone is dissolved away by the waters of the rivers to the sea where it mixes with the salt water. There, it settles naturally on the seabed by concentration and saturation of seawater minerals (in fact, the sea wind slowly evaporate seawater to give the rain clouds, which concentrates minerals, the main cause calcium deposits).
Furthermore, limestone used for amount marine organisms (corals, shellfish, fish) to build their shells, which will accumulate naturally to the deaths of these near shorelines and beaches (future fossil sites).
The movements of the earth being very random over geological time, which was a sea can overnight to dry out and become in a few thousand years the highest mountain in the world. So our Everest whose summit is over 8000m, is covered with limestone fossils that lived in the sea there is a very long time. The limestone cycle can continue indefinitely ...







La chaux / Lime

La chaux existe depuis plus de 6000 ans. C’est avec le gypse, l’un des plus anciens et des plus universels des matériaux jamais utilisé par l’homme.
Nos ancêtres s’en servaient pour bâtir et monter des murs ; les Egyptiens la mirent en oeuvre, alliée ou non au plâtre, pour monter les pyramides. Les civilisations mésopotamiennes, phéniciennes, les Incas ou les Mayas eurent également recours à la chaux pour bâtir.

La chaux est une matière généralement poudreuse et de couleur blanche, obtenue par décomposition thermique du calcaire. Chimiquement, c'est un oxyde de calcium avec plus ou moins d'oxyde de magnésium.

Le cycle de la chaux consiste à cuire le calcaire pour former la chaux vive (CaO).
La chaux éteinte (Ca(OH)2) peut alors être produite en ajoutant de l’eau à la chaux vive. Dans cet état, le dioxyde de carbone contenu dans l’atmosphère ou provenant de procédés industriels peut alors réagir avec la chaux éteinte pour la reconvertir en calcaire. Cette réaction représente la première réaction de durcissement des mortiers historiques. Le temps requis à la chaux pour retourner à l’état de calcaire peu être de quelques minutes avec l’aide de procédés industriels à plusieurs années si elle est laissée aux conditions atmosphériques.


Lime existed for over 6000 years. With gypsum, it is one of the oldest and most universal materials ever used by human.
Our ancestors used it to build walls; Egyptians used it, allied or no with plaster, to erect the pyramids. Mesopotamian civilizations, Phoenician, Incas and Mayans also had recourse to lime to build.

Lime is generally a white powder, obtained by thermal decomposition of limestone. Strictly speaking, lime is calcium oxide or calcium hydroxide.

The lime cycle consists of first burning of limestone to form quicklime (CaO).
Hydrated lime (Ca(OH)2) can then be produced by adding water to the quicklime. At this point, carbon dioxide in the atmosphere or from industrial processes react with hydrated lime to convert it back to limestone. The time it takes for quicklime or hydrated lime to be converted back to limestone can span from less than an hour with the aid of certain industrial processes to several years if left at atmospheric conditions.





Fonctionnement d'un four à chaux / Functioning of a lime kiln

Les fours à chaux étaient d'imposants fours, de forme cylindrique et avaient une large paroi intérieure le plus souvent revêtue de briques réfractaires.
Grâce à la pierre calcaire qui était réduite en petits morceaux, on pouvait réaliser de la chaux.
Le four était alimenté par son ouverture située en haut (appelée le gueulard) dont une rampe permettait l'accès.
Les chaufourniers alternaient les lits de pierre et de charbon pour le remplir au maximum, et du bois était apporté au pied du bâtiment pour assurer la mise à feu. Le chaufournier avait alors la charge de maintenir la même température dans le four tout en gardant celui-ci rempli au maximum en le réapprovisionnant en pierre calcaire.
Une fois la cuisson faite, la chaux était récupérée grâce à une ouverture basse du four appelée l'ébraisoir. La chaux vive était alors éteinte dans une fosse adjacente à l'aide d'une grande quantité d'eau provenant de la Loire.

Le four à chaux de Saint-Méen est situé en bordure de Loire, à la limite des deux communes du Cellier et de Oudon.
La demande de construction de ce four à été faite à la Mairie du Cellier en 1834 par ses promoteurs : messieurs de Cornulier, Barbin, et Ravard. La municipalité répondit favorablement à cette demande sous réserve "que le port du mortier restera libre pour le public, que le prix de la concession sera une rente perpétuelle de quarante francs".
Les ouvriers employés sur ce site industriel étaient logés sur place dans deux maisons contiguës au four et toujours visibles.
L'activité de ce four à chaux n'a, semble t-il, pas été longue. La chaux était principalement destinée à l'usage agricole pour l'amendement des terres.
Dix ans après sa création, l'arrivée du chemin de fer a contribué à son extinction progressive. On ne connait pas précisément la date d'arrêt d'activité.
Le site a été racheté par la commune du Cellier en 2012.


Lime kilns were oversized, cylindrically shaped and had a large internal wall usually coated firebrick.
Through limestone which was reduced to small pieces, we could be manufactured lime.
The kiln was powered by its opening at the top (called the throat) through an access ramp.
The limeburners alternating beds of stone and coal to fill it up, and wood was brought in front of the building to ensure the firing. The limeburner was in charge of maintaining the same temperature in the oven while keeping it filled to capacity by replenishing limestone.
After baking, the lime was recovered by a low oven opening called ébraisoir. Quicklime was then extinguished in a pit adjacent with a large amount of water from the Loire.

The lime kiln "Saint-Méen" is located along the Loire, on the border of two municipalities, Le Cellier and Oudon.
The request of building this kiln was made to Le Cellier City Hall in 1834 by its promoters Cornulier, Barbin and Ravard. The municipality responded favorably to this request provided "that mortier harbor will remain free to the public, the price of the concession will be a perpetual annuity of forty francs".
Workers employed on the industrial site were housed on site in two adjoining house.
The activity of this lime kiln has, does it seem, not long. The lime was mainly for agricultural use for land improvement.
Ten years after its creation, the arrival of the railroad contributed to its gradual extinction. We do not know exactly the date of cessation of activity.
The site was bought by Le Cellier municipality in 2012.





La validation de cette earthcache / Log permission

Cette cache, comme toute les earthcaches, n'a pas de container physique.
Pour valider celle-ci, vous devrez vous rendre aux coordonnées indiquées avec une boussole et un couteau puis nous envoyer les réponses aux 6 questions suivantes :

1. Etape 1 : Le calcaire nécessaire au four à chaux de Saint-Méen transitait par la Loire et provenait de deux carrières. Quelles sont ces deux carrières ?

2. Etape 1 : A quelle température était maintenu le four à chaux de Saint-Méen pour que le calcaire se transforme en chaux ?

3. Etape 2 : Ici, vous trouverez facilement des morceaux de roche calcaire, derrière le muret de l'ébraisoir ou un gros bloc calcaire intégré dans le muret extérieur de l'ébraisoir. Ces roches sont altérées en surface mais, si vous grattez un peu avec votre lame de couteau, quelle est leur véritable couleur ?

4. Etape 2 : A l'aide de votre lame de couteau, pouvez-vous rayer la roche calcaire ?

5. Etape 2 : A l'inverse, pouvez-vous rayer votre lame de couteau avec la roche calcaire ?

6. Etape 2 : A l'aide de votre boussole, quelle est l'orientation de l'ébraisoir (en point cardinal ou en degrés par rapport au nord) ?

Merci d'envoyer vos réponses, uniquement en français ou en anglais, à jacopino@free.fr en indiquant dans le titre "Calcaire et Chaux" suivi de votre pseudo.
Depuis le 1er janvier 2013, voici les règles : "Vous n'avez pas besoin d'attendre la permission du propriétaire pour loguer une earthcache. Le fait d'exiger que quelqu'un attende pour pouvoir loguer ne fait pas partie des règles. Vous devez envoyer vos réponses au propriétaire, puis vous pouvez loguer la earthcache. Toutefois, lorsque le propriétaire examine les réponses et si il y a une difficulté, ce dernier peut vous contacter afin de résoudre le problème. S'il n'y a aucun problème, votre log est automatiquement validé."
Enfin, nous apprécierons si vos logs sont accompagnés d'une jolie photo de vous devant le four à chaux.
Bon geocaching !


This cache, like any Earthcaches, does not physical container.
To validate it, you must go to this place with a compass and a knife, then send us the answers to the following questions :

1. Stage 1 : Limestone required for lime kiln Saint-Meen transited through the Loire and came from two careers. What are these two careers ?

2. Stage 1: What temperature was maintained in lime kiln Saint-Meen for the limestone is converted into lime ?

3. Stage 2 : Here you can easily find pieces of limestone rock, behind the wall of draw hole or a limestone block integrated into the exterior wall of the draw hole. These rocks have weathered surface, but if you scratch a little with your knife, what is their true color ?

4. Stage 2 : With your knife, can you scratch the limestone ?

5. Stage 2 : Conversely, with limestone can you scratch your knife ?

6. Stage 2 : Using a compass, what is the orientation of the draw hole (in cardinal point or degrees to the north) ?

Thank you to send yours answers, in french or english only, to jacopino@free.fr indicating the title "Limestone and Lime" followed by your username.
From the guidelines, as from January 1st, 2013 : "People do not need to wait for permission to log your EarthCache. Requiring someone to wait is not supported by the EarthCache guidelines. People should send their logging task answers to you, then log your EarthCache. When you review their logging task answers, if there is a problem, you should contact them to resolve it. If there is no problem, then their log simply stands."
Finally, we will appreciate if your logs are accompanied by a nice photo of you in front of lime kiln.
Have fun !



(Sources : Wikipédia, Graymont, Rue des lumières, savg77, Sharkbay, Cesa)



Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.