Skip to Content

<

En poste dans la forêt de Boubon !

A cache by Terraaventura Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/30/2015
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


1. Point de départ - Aux portes de la forêt (N 45° 40.207 E 000° 50.654)
Zarthus : « Bien le bonjour les tèrr’aventuriers, et bienvenue dans la forêt de Boubon ! Cet endroit est tout bonnement extraordinaire… De tout temps, la nature a inspiré l’Homme en ce lieu. Pour survivre, créer, gagner sa vie ou même se protéger, Boubon est admirable en bien des aspects… »
Zonelib' :« Affirmatif Zarthus ! Non loin de là, vous découvrirez les trous des maquisards, dont la reconstitution participe au devoir de mémoire… »
Zart':« Ainsi que de surprenantes structures de Land Art, venant habiller la forêt d’une touche contemporaine ! »
Zonelb' :« La divagation des artistes, on verra ça plus tard. Pour l’instant, place à l’histoire… Descendez l'allée des sources puis rendez-vous au point intermédiaire N 45° 40.185' / E 0° 50.351' Là, attendez mes instructions. »

Ici, Boubon. Les français parlent aux français. Pour découvrir notre gourbi, prenez à gauche dans l’allée. Quelle allée me direz-vous ? A vous de deviner :
- Mon premier, comme l’angora, est agréable au toucher. 
- Ma seconde, bienvenue l’été, en esquimau est dégustée. 
- Mon tout est le nom d’un célèbre conifère. Empruntez l’allée des _____, jusqu’au prochain point. 

2. Les trous du maquis (N 45° 40.126 E 000° 50.237)
Zonelib' : « Pendant la guerre, l’Allemagne impose au gouvernement de Vichy la mise en place du STO (Service du Travail Obligatoire). De nombreux jeunes des environs étaient contraints d’y participer… »
Zabeth : « Le 2 mars 1943, plusieurs dizaines de personnes refusent de se présenter à la visite médicale du STO et manifestent dans les rues d’Oradour sur Vayres, contre le régime de Pétain. »
Zonelib' : « Pourchassés par la police, les jeunes se réfugient dans les forêts de Boubon et de Gaboureau, sur les conseils de maquisards plus expérimentés. Là, ils décident de vivre hors la loi en construisant des abris enterrés… »
*Infos complémentaires : partez à la découverte des caches des maquisards N 45° 40.100' / E 0° 50.195'. Allez-y entrez ! Mais soyez respectueux des lieux s’il-vous plait…
Zonelib' : « La vie est rude dans le gourbi… Et l’hiver 44 particulièrement froid. Dans le dortoir, on aménage deux couches pour loger les maquisards. L’isolation est assurée par de la paille de seigle. »

Combien de mètres de profondeur faisait la couche d’un dortoir ?
Notez ce chiffre qui vaut A . A =_____ 

Zonelib' : « Non loin du dortoir, se trouve le réfectoire. C’est là qu’on prenait le repas en discutant des futurs plans d’intervention ainsi que de l’évolution de la guerre… »
*Infos complémentaires : quittez Zonelib’ pour vous diriger vers le point de passage N 45° 40.137' / E 0° 50.119'. Empruntez l’Allée des Champignons pour rejoindre le prochain point.

3. Les feuillardiers et les charbonnières (N 45° 40.055 E 000° 49.925)
Zouch' : « Espace sylvicole par nature, la forêt de Boubon s’étend sur une centaine d’hectares… Les essences d’arbres qui la composent ont permis aux hommes de développer des savoir-faire tout particuliers ! »
Zouti :« Autrefois, il y avait de nombreuses forges dans les environs. Il fallait donc fabriquer du charbon de bois pour les faire fonctionner ! Ce travail était celui des charbonniers… »
Zarthus :« En forêt, ils construisaient « une meule » composée d’une cheminée et de rondins de châtaigner. Recouverte de terre, la charbonnière formait une sorte de dôme dans lequel l’oxygène ne rentrait pas. Le charbonnier mettait alors le feu dans la cheminée, et veillait à ce que le bois se consume lentement. Et c’est ainsi qu’était fabriqué le charbon de bois… »
Zouch' : « Et tout est bon dans le châtaigner ! On utilisait son écorce, les " feuillards ", pour couvrir le toit de la fameuse cabane. Le bois était utilisé pour se chauffer et fabriquer des piquets. Les feuilles étaient employées comme litière pour les animaux et le fruit, la châtaigne, était séchée dans les " clédiers " pour être conservée de sa récolte jusqu’au mois de juin suivant. »
Zéfaim : « Selon la recette traditionnelle limousine :
- Les châtaignes étaient lavées puis débarrassées de la première peau. Le lendemain, on les recouvrait d’eau dans " l’aula " (une marmite à fond arrondi) et les faisait cuire dans la cheminée.
- A l’aide du " desboirador " introduit au milieu de " l’aula ", les châtaignes étaient brassées afin de retirer le " tan " (la deuxième peau).
- Le contenu de " l’aula " était ensuite versé sur " lo grel " (la grille) et refroidi par un seau d’eau froide. On tapissait alors le fond de la marmite de raves ou de pommes de terre avant d’y ajouter les châtaignes. Une cuisson réussie caramélisait les châtaignes, avec un gout incomparable ! Les pommes de terre ou les raves, isolant les châtaignes du fond, étaient dégustées légèrement grillées. »

Comment s’appelle ce plat ancestral limousin ?
1) Les châtaignes blanchies
2) Les châtaignes rôties
3) Les châtaignes bourrues 
Relevez le numéro de la bonne réponse. 
Notez ce chiffre qui vaut B . B =_____ 

Zonelib' :« Alors la troupe ! On mollit ?! ‘Pas le moment de se relâcher. Le chef Zarthus vous attend sur la route des crêtes… Rompez ! »

4. Le point de vue (N 45° 40.111 E 000° 49.560)
Zarthus : « Allez les géocacheurs, je vous accorde une petite pause devant l’un des plus jolis points de vue de la région ! »

Sur quelle commune vous trouvez-vous ? Relevez le nombre de lettres qui composent ce mot.
Notez ce chiffre qui vaut C . C =_____ 

*Infos complémentaires : reprenez votre route. Au point N 45° 40.180' / E 0° 49.375', tournez à droite.

5. Un avant-goût du Pérou ! (N 45° 40.256 E 000° 49.455)
Zahan :« Voilà qui change de nos limousines, n’est-ce pas les amis ? Ce n’est pas commun de trouver des alpagas ici ! »
Zarthus : « Et il y a autre chose d’étonnant, c’est cet appareil sous le petit préau que l’on appelle " un travail ". »
Zahan : « On l’utilisait pour les vaches ou les chevaux autrefois destinés aux travaux agricoles. On les sanglait par-dessous pour pouvoir les soulever puis les soigner, les ferrer et limer leurs sabots. »

En quel matériau est réalisée la couverture du préau de ce " travail " ? 
1) En ardoise
2) En tuile
3) En chaume
Relevez le numéro de la bonne réponse. 
Notez ce chiffre qui vaut D . D =_____ 

*Infos complémentaires : continuez votre route jusqu’au prochain point. Sur votre droite, vous apercevrez l’ancienne abbaye de Boubon, aujourd’hui propriété privée. Veuillez ne pas y entrer !

6. L’abbaye (N 45° 40.390 E 000° 49.590)
Zabeth : « A Boubon siégeait autrefois un puissant monastère de femmes, parmi les plus anciens de l’ordre de Fontevrault. »
Zéroïk :« Fondé au début du 12ème siècle, le monastère fut ensuite détruit par les Anglais, durant la guerre de Cent Ans. Il fut alors rebâti au 16ème siècle par les seigneurs de Pompadour et de Lastours. »
Zabeth: « Des religieuses en prirent à nouveau possession en 1528, pour en faire un pensionnat de jeunes filles. Ce dernier était fréquenté par les demoiselles les plus nobles de la contrée. A la Révolution, les religieuses sont congédiées et les bâtiments du monastère voués à être détruits. »
Zouti : « Aujourd’hui, on distingue encore les vestiges des bâtiments ainsi que ce qui fut la chapelle Saint Jean de l’Habit, transformée en grange… »

*Infos complémentaires : prenez à droite en direction du prochain point.

7. Le bassin rond (N 45° 40.322 E 000° 49.919)
Zarthus : « Ce bassin date lui aussi de l’époque de l’abbaye. Même si son usage reste bien mystérieux, on peut assurer qu’il était lui aussi fréquenté par les soeurs de l’abbaye. »

Quelle est la forme du bassin ?
1) Ronde
2) Carrée
3) Triangulaire
Relevez le numéro de la bonne réponse.
Notez ce chiffre qui vaut E . E =_____ 

*Infos complémentaires : n’oubliez pas de le remettre à sa place avant de poursuivre votre chemin ! Revenez sur vos pas puis prenez à gauche. Dirigez-vous vers le point de passage N 45° 40.300' / E 0° 50.294', tournez à gauche et descendez le chemin.

8. Le Land Art (N 45° 40.318 E 000° 50.384)
Zart' : « Alors, qu’en dites-vous ? Plutôt pas mal hein ? La nature est pleine de trésors et de surprises… Les artistes utilisent le bois, les pierres et tout autre matériau existant pour créer ces œuvres. »
Zaméla : « Ce qui est dommage avec le Land Art, c’est qu’il est éphémère. C’est trop triste ! Je préfère ne pas regarder… »
Zart':« Mais si au contraire ! Admirez et prenez des photos pour le perpétuer ! »

Combien de totems y a-t-il autour du « temple » ?
Notez ce chiffre qui vaut F . F =_____ 

*Infos complémentaires : reprenez votre route en rebroussant chemin. Dirigez-vous vers le point N 45° 40.130' / E 0° 50.400'.

Un animal est sculpté sur ce totem de Land Art, de quoi s’agit-il ?
1) Un chevreuil
2) Un héron
3) Un sanglier
Relevez le numéro de la bonne réponse. 
Notez ce chiffre qui vaut G . G =_____ 

9. La cache !
Zarthus : « Bravo les géocacheurs ! Vous vous êtes débrouillés comme des chefs... »
Zonelib' : « Chef ! Oui chef ! »
Zarthus : « ...Et avez répondu aux énigmes avec brio ! »
Zarbi : « Avec qui ? »

Coordonnées de la cache : N 45°(AxD)0.(E+1)5(B)' / 000°(4+G)0.(F-1)1(C-1)

 

Additional Hints (Decrypt)

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

98 Logged Visits

Found it 92     Write note 3     Publish Listing 1     Needs Maintenance 1     Owner Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 6 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.