Skip to Content

<

L'abri à Canon de Pontchateau

A cache by ale2644 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 9/13/2015
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
3.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


ALVF (Artillerie Lourde sur Voie Ferré)

 

A Pontchâteau, près de la voie ferrée, face au bourg et près des anciens courts de tennis de la rue du Grenebo subsiste un immense cube en béton, creux aux murs massifs. Ce cube est un bunker qui abritait un canon montée sur rail.

  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo
  • Photo


Pontchâteau est installé autour du Brivet, dans sa boucle, et est bordé au nord par un massif affleurement rocheux qui forme un arc autour de la ville et de ses abords. Une motte se trouve en face, sur laquelle se sont juché dans les âges l'église, le prieuré et le château dont il ne reste rien. La voie ferrée traverse la ville selon un axe nord-sud et passe le Brivet sur un pont avant de s'engouffrer dans un tunnel et d'émerger devant la gare.


A leur arrivée, les Allemands commencent l'installation de cinq batteries d'artillerie côtière dépendant du Marine-Artillerie-Abteilung 280 (MAA 280). L'une d'elle est installée auprès du moulin de Kermoisan en Batz-sur-Mer. Elle est armée de deux canons français de 240 mm Schneider Mle 1893-96 M « Colonies » qui proviennent du parc de réserve générale d'artillerie de l'armée française. Saisis par l'armée allemande à l'armistice en 1940, ils ont été emportés en Allemagne pour être testés avant d'être remis en service sur l'Atlantique. Dès leur arrivée fin 1941, les soldats de la 4e batterie s'installent autour du Moulin de Kermoisan où une dizaine de baraquements en bois sont construits, principalement pour le logement.


L'Organisation Todt va ériger un véritable camp retranché protégé par un double réseau de barbelés, les alentours sont minés. Les canons, tirant à raison d'un coup toutes les quatre minutes et de façon très imprécises, sont surtout là pour un effet dissuasif bien qu'ils portent à 18 km. (voir le site)


Début août 1944, la Poche de Saint-Nazaire, c'est-à-dire le port et soixante kilomètres de terre bretonne à l'est, de la Roche-Bernard à Cordemais suivant le canal de Nantes à Brest, puis tirant droit dans les landes depuis Fession (commune de Saint-Omer de Blain) jusqu'à la Loire, puis au sud, de Rouans à Pornic, est encore allemande. Il faut protéger l'arrière de la Poche, le plus grand danger vient en effet de la terre. C'est pourquoi l'une des deux pièces sur rail de Kermoisan est envoyée à l'arrière, pour profiter des voies ferrées – intactes – de la Poche.


C'est justement parce que Pontchâteau était un nœud ferroviaire important que les Allemands décidèrent d'y construire un abri pour un canon de 280 mm posté sur un train blindé. Le prieuré fut occupé du 22 juin 1940 au 11 mai 1945 par les Allemands. L'abri en question se trouve au fond des carrières du Grenebo, un peu à l'ouest de la tranchée dans laquelle passe la voie ferrée de Savenay à Redon. Il est raccordé à la voie ferrée. Au sud du Pontchâteau se trouvent deux bifurcations, l'une pour la ligne allant de Pontchâteau à Montoir-de-Bretagne, l'autre donnant sur l'ancienne ligne vers Châteaubriant, les deux tronçons étant les deux parts de l'ancienne ligne du réseau de l'Etat Châteaubriant – Saint-Nazaire.

Les Allemands réutilisent une galerie qu'ils avaient creusées pour le stockage et le montage de mines magnétiques. Jamais terminé, l'ensemble des galeries n'est que très peu bétonné sauf la partie abritant le canon de manière épisodique à la fin de la guerre. La carrière fut remise en activité après la guerre, isolant l'abri du canon. Le reste des galeries est fermé et extrêmement dangereux du fait de son abandon depuis plusieurs années. Sur la colline se trouve un poste de tir pour mitrailleuse Vf58c, accessible par un escalier taillé dans la roche, à côté de la voie SNCF (aujourd'hui clôturée). Des photos de la casemate et des galeries sont visibles ici (voir le site)


Des emplacements de tir lui sont aménagés à Campbon et à Besné, le canon peut aussi tirer à la sortie de la gare de Savenay, où il a d'ailleurs été retrouvé à la reddition de la Poche le 11 mai 1945. La pièce d'origine française aura bombardé les lignes françaises et américaines qui contiennent la Poche jusqu'au 6 mai 1945 et serait le dernier canon de l'artillerie lourde sur voie ferrée française à avoir tiré pendant la guerre !


L'abri du canon présente un aspect cubique et massif. Pour la protection rapprochée, une caponnière de tir est aménagée de biais à l'accès principal. Tout près se trouve une soute à munitions bétonnée semblable à celle que les Allemands aménagent au même moment près le pont de la Roche-Bernard (voir le site) Il est actuellement abandonné et tagué dans ses parties basses, mais sinon relativement intact, hors ses pièces blindées (portes, créneau de tir… qui ont été ferraillées après la guerre).


Voilà encore un vestige de l'histoire si particulière de la Poche de Saint-Nazaire




































Montée au dessus du tunnel pour voir un bunker d'observation







Le bloc n'est pas très épais


 

 

 

 

En observant d'un peu plus près vous pourrez également apercevoir l'entrée des galeries (en arrivant sur le parking) qui étaient destinées à stocker des mines magnétiques.

 

Plan des galeries (près de 2000 mètres de longueur), elles servent aujourd'hui de refuges pour les chauves-souris.


Copyright:D.Corlouer



Copyright:D.Corlouer

Détails sur les canons stockés :

Matériel de 240 mm TAZ Modèle 1893/96 Colonies:



Ce matériel trouve également ses origines dans l'artillerie côtiére.

Masse du matériel complet: 141.000 kg
Pointage en site: +1 à +29° dans l'axe, +1 à +35° par le travers
Portée maximale: 22.700 m
Cadence de tir: 2 coups/3 mn
Masse du projectile: 162 kg (explosif à 840 m/s)
Temps de mise en batterie: 1 heure

Huit piéces de ce modèle seront mobilisées en 1940.

M.K.B. Ofoten 2.jpg

M.K.B. Ofoten 2.jpg (39.49 KiB) Viewed 1102 times

24 cm French norway.jpg

24 cm French

24 cm K 558 (f) bama.jpg

24 cm K 558 (f) bama.jpg (44.62 KiB) Viewed 1101 times

24 cm K 558 St Nazaire.jpg

24 cm K 558 St Nazaire.

24 cm French E.jpg

axis a railwaygun welke 90.jpg

L'abri de Pontchâteau a été construit pour recevoir un canon de 280 mm K5, parallèllement à la réalisation d'un réseau de galeries souterraines pour le stockage des mines magnétiques de la forteresse de St.Nazaire.
Le dom bunker a été utilisé comme abri pour l'un des deux canons de 24cm Schneider Mle 1893.96 M de la batterie lourde sur voie-ferrée de Kermoisan à Batz-sur-mer, pilier principal de la défense de St.Nazaire. Le réseau ferrée utilisait la voie principale reliant Redon, avec des bifurcations à Campbon et Besné, sites de tirs à ciel ouvert. Lors de la poche de St.Nazaire, le canon de Pontchâteau se trouvait à la sortie de la gare de Savenay, en position de tir. Ce fut le dernier ALVF (Artillerie Lourde sur Voie Ferré)  en France à avoir tiré sur les forces américaines et françaises.
Pour ce qui concerne les galeries de Grénébo, le réseau avoisinait les 2000 m de galeries. A noter que le site a peu servi et n'était pas achevé à la fin de la guerre, peu de galeries bétonnées.


Pour l'artillerie lourde sur voie ferrée, voici ci-dessous une photo du seul exemplaire de canon de 280 mm K5.

Il se trouve actuellement au musée de la batterie Todt à Audhingen dans le nord.
 


 

 

 

 

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Gbhg nh sbaq, cbegr qr tnhpur

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

34 Logged Visits

Found it 27     Write note 6     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 11 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.