Skip to Content

<

Le Calcaire de Notre-Dame

A cache by Ninalila Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/21/2015
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Cette cache vous donne des informations sur la pierre calcaire utilisée pour la Cathédrale Notre-Dame de Reims et les enjeux de la préservation de ce patrimoine historique liés à l’altération progressive de la roche calcaire.
This geocache provides information on the limestone used to build the Cathedral of Notre-Dame de Reims and the importance of preserving this historical heritage linked to the progressive deterioration of the limestone.


Français :


Histoire :


La Cathédrale de Reims, chef-d'œuvre de l'art gothique est le berceau du sacre des rois de France. Sa construction a commencé au début du XIIIeS pour s’achever au XIVeS. Elle compte 2 303 statues dont le célèbre Ange au sourire. Elle est l'un des tout premiers monuments inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, en 1991. La Cathédrale accueille près d’un million et demi de visiteurs par an.

Géologie :


La pierre utilisée pour la cathédrale de Reims est quasi-exclusivement en « pierre de Courville » du nom de la carrière d’exploitation souterraine située dans le village éponyme, à environ 25km à l’ouest de Reims. Cette pierre date du Lutétien moyen (-48MA à -40MA) et correspond aux niveaux calcaires dits grossiers du bassin parisien. C’est une roche très indurée et homogène largement utilisée dans la construction d’édifices et de monuments à Reims.




L’altération du calcaire grossier :


Les matériaux utilisés dans la construction des monuments historiques subissent de multiples agressions de la part de l’environnement urbain, entrainant plusieurs types d’altérations sur les façades et les statues. La nature et l’intensité des dégradations dépendent de la variété de la roche, ainsi que de leur positionnement sur le monument.

Les dégradations sont de trois types : physiques, chimiques et biologiques. Les facteurs d’altérations peuvent être : l’eau (le gel, les cycles d’humidité/séchage), les écarts de température, les sels solubles, la colonisation biologique, les polluants atmosphériques.
Quelques formes d’altérations :

1) Lessivage et dissolution


L’effet combiné de la dissolution chimique et de l’action érosive provoquée par le lessivage des eaux de pluies émousse les reliefs et fait disparaitre les formes, les zones exposées sont plus claires. Les visages et les mains des statues sont lissés. Une usure différentielle peut aussi creuser les parties tendres et accentuer les parties dures, créant une surface alvéolaire.

2) Encroutement et colonisation par les végétaux


Les zones humides abritées sont propices à la colonisation par les végétaux (mousses, lichens). Des particules atmosphériques peuvent aussi s’agglomérer et conduire à la formation d’une croûte noire. Elles sont majoritairement constituées de gypse, de sulfates, de particules d’hydrocarbures, de goudron et de poussières. Elles peuvent aussi être constituées de calcite recouvrant la pierre d’une patine ocre.

3) Desquamation et détachement en plaques


Cette dégradation correspond à un écaillage en mille-feuilles de la surface du calcaire qui se décolle progressivement de la paroi souvent dû à des écarts de température et aux cycles gel-dégel et à la présence de sels. La roche devient très friable et se fragmente en plaques.


Les grandes étapes de la restauration :


La plupart des interventions ont eu lieu pendant le XVIIIeS, les travaux sont justifiés par la vétusté de certaines sculptures qui sont remplacées ou réparées. Puis au XIXeS, la Pierre de Savonnières a servi à restaurer les voussures de la Cathédrale.


Les étapes de la restauration entre le XVIIe Siècle et 1914

Puis les destructions de la Première Guerre mondiale (l’incendie de 1914 a fait prématurément vieillir la Cathédrale de 200 ans) ont entrainé une suite de campagnes de restauration presque ininterrompues jusqu'à nos jours. Actuellement, une partie des travaux consiste à remplacer les pierres trop altérées qui n’assurent plus leur rôle de soutien et à sabler les statues pour les nettoyer en surface. Deux types de pierres sont utilisées : la Pierre de Saint Maximin (dans l’Oise, près de Chantilly), proche des caractéristiques de la Pierre de Courville et cette dernière.

Questions :


Envoyez-moi d'abord vos propositions de réponses soit via mon profil GC. soit via la messagerie geocaching.com (Message Center), puis loguez cette cache "Found it". Je vous contacterai au besoin. Merci d'indiquer l'ensemble de vos pseudos pour les logs en équipe

Q1. D’après vos recherches, quels sont les avantages et les inconvénients de la Pierre de Courville pour la Cathédrale ? Expliquez quels sont ses atouts en tant que matériau de construction et quels sont ses défauts lors de son vieillissement.

Q2. Rendez-vous aux coordonnées suivantes : N49°15.215 E004°01.969. Malgré la récente restauration de la façade, quelle(s) forme(s) d’altération du calcaire pouvez-vous encore observer sur les statues ? Justifiez votre réponse.

Q3. Parmi ces 5 bâtiments célèbres de Reims, lequel n'est pas construit en calcaire du Lutétien?

1. la Place Royale

2. les Halles Centrales du Boulingrin

3. l’Abbaye Saint-Rémi

4. la Porte des Tisserands

5. la Porte de Mars

Q4. (facultatif mais souhaité) prenez une photo de votre GPS ou de vous-même au pied de la Cathédrale.



English :


History :


The Cathedral of Reims, a masterpiece of Gothic art is the birthplace of the coronation of the kings of France. Its construction began at the beginning of XIII century and was completed in the XIV century. The Cathedral counts 2303 statues including the famous Smiling Angel. She is one of the first monuments listed as World Heritage by UNESCO in 1991. The Cathedral hosts nearly one million and half visitors per year.

Geology :


The stone used for the Reims Cathedral is almost exclusively in "Courville Stone" named for the underground mining quarry located in the eponymous village, about 25km at west of Reims. This stone dates from the Middle Lutetian (-48MY to -40MY) and corresponds to the coarse limestone levels of the Parisian basin. It is a very homogeneous and indurated rock widely used in construction of buildings and monuments in Reims.




Alteration of the limestone :


The materials used in the construction of historic monuments could suffer multiple attacks by the urban environment, causing several types of alterations on the façades and statues. The nature and intensity of degradation depend on the variety of the rock, as well as their positioning on the monument

Damages are of three types: physical, chemical and biological. The deterioration factors are: water (frost, humidity / dry cycles), temperature differences, soluble salts, biological colonization, air pollutants.
Some alterations forms:

1) Leaching and dissolution


The combined effect of chemical dissolution and the erosive action caused by the leaching of rain water dulls the reliefs and shapes that disappear, the exposed areas are clearer. The faces and hands of statues are smoothed. A differential wear can also dig the soft parts and accentuate the hard parts, creating a honeycomb surface.

2) Crusting and colonization by plants


The sheltered wetlands are suitable to colonization by plants (mosses, lichens). Atmospheric particles may also agglomerate and lead to the formation of a black crust. They are mainly composed of gypsum, sulfates, hydrocarbon particles, tar and dust. They may also be formed of calcite overlying the rock of an ocher patina.

3) Flaking and slab detachment


This degradation corresponds to a peeling of the limestone surface which gradually separates from the wall often due to temperature variations, to freeze-thaw cycles and the presence of salts. The rock becomes very brittle and breaks into plates.


The main stages of the restoration :


Most of the interventions took place during the XVIII century, works are justified by the obsolescence of sculptures that are replaced or repaired. During the XIX century, the Stone of Savonnières was used to restore the arches of the Cathedral.

Then, the destruction caused by the First World War (the fire in 1914 made prematurely age the Cathedral of 200 years old) led a series of restoration campaigns almost uninterrupted until today. Currently, a part of the work involves replacing the too weathered stones that no longer provide their support role and sandblast the statues in order to clean the surface. Two types of stone are used: Pierre Saint Maximin (in the Oise department, near the city of Chantilly), close to the characteristics of the Pierre de Courville and this latter stone.

Questions :


Send your answers first to my GC profile or to the Message Center, then you can log "Found it". I will contact you if necessary. Please to indicate all of your nicknames for logs as a team.

Q1. According to your research, what are the advantages and the drawbacks of the Pierre de Courville to the Cathedral? Explain what are its strengths as a construction material and what are its defects during aging.

Q2. Go to the following coordinates: N49°15.215 E004°01.969. Despite the recent restoration of the facade, what form of alteration of the limestone can you still observe on the statues? Justify your answer.

Q3. Among with these 5 famous buildings of Reims, which is not built in limestone of Lutetian?

1. la Place Royale

2. les Halles Centrales du Boulingrin

3. l’Abbaye Saint-Rémi

4. la Porte des Tisserands

5. la Porte de Mars

Q4. (optional but desired) take a picture of your GPS or yourself in the front of the Cathedral.


Bibliographie/References :


Hybriprotech.eu.2013. Livret technique : préserver la pierre. Projet transfrontalier INTERREG IV 2007-2013. 68p.

Fronteau, G. 2000. Comportement télogénétiques des principaux calcaires de Champagne-Ardenne en relation avec leur faciès de dépôt et leur séquence diagénétique. Thèse de Doctorat, Univ Reims, 296p.

http://www.refletsactuels.fr/201105054550-les-800-ans-de-la-cathedrale-de-reims-l%E2%80%99esprit-de-conservation/

http://www.cathedrale-reims.culture.fr/index.html

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

616 Logged Visits

Found it 612     Write note 3     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 459 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.