Skip to Content

<

JDF9 : La Saint Valentin

A cache by Bonny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/14/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: large (large)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

A l’occasion de la Saint Valentin, nous vous proposons de trouver une Letterbox hybrid (Boite aux lettres) parce qu’on a tous un être cher ou une cause qui nous tient à cœur alors soyons heureux d’être amoureux et écrivons le !

 


A l’intérieur de la boite, vous trouverez :

un tampon, un encreur et un logbook

En aucun cas, vous ne devez échanger l’un de ces objets.
Tous ces objets doivent impérativement rester en place dans la boite. N'oubliez pas de déposer votre carte postale tamponnée (avec le tampon de la boîte) en nous écrivant, si vous le souhaitez, de qui ou de quoi vous êtes amoureux. 

 

Quelques informations sur la Saint Valentin

La date est fixe, chaque année elle a lieu le 14 février.

Origine de la Saint Valentin

La Saint-Valentin symbolise aujourd'hui la fête des amoureux sans nul doute, mais ses origines sont sujettes à bien des hypothèses. La fête des lupercales ou Lupercalia, observée dans la Rome antique, semble être l'origine païenne de la Saint Valentin. Valentin est un martyr, ou plusieurs martyrs, dont l'histoire est assez floue, mais qui fut élevé en martyr au 3e ou 4e siècle.

L'église chrétienne combattit les lupercales en vain durant le 4e et 5e siècle, période durant laquelle de nombreux rites païens ont été remplacés par des fêtes chrétiennes. Les lupercales furent associées à la Saint-Valentin sans toutefois disparaître, jusqu'au Pape Gélase 1er (492 - 496), qui réussit à supplanter cette survivance païenne à travers une violente lettre Contra Lupercalia qui interdit aux chrétiens de participer aux lupercales.

Au Moyen Age, Valentin devient le patron des fiancés afin de correspondre à la période de reproduction des oiseaux. Les jeunes femmes désignaient alors leur fiancé comme leur Valentin, un terme dont l'origine provient peut-être du terme galantin. Les femmes tentaient d'en savoir plus sur leur futur mari en guettant les oiseaux le 14 février : un rouge-gorge signifiait que le mari serait un marin, un moineau annonçait un mariage heureux mais pauvre, tandis que le chardonneret figurait un homme riche comme mari.

Par la suite, la Saint-Valentin perdura, notamment à travers la Fête des Brandons (premier dimanche de Carême), durant laquelle les cavaliers des jeunes filles étaient appelés valentins. La Saint-Valentin déclina jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle les Anglo-saxons la remirent au goût du jour. Les échanges de petits mots d'amour, répandus depuis le 17e siècle en Grande-Bretagne, devinrent populaire en France. En 1965, la fête est entérinée par l'Union des commerçants de France et la Loterie nationale, avec le soutien des amoureux de Peynet.

Les Lupercales

En effet, cette fête célébrée le 15 février à Rome réunissait les familles Fabii et Quinctii au Lupercal, grotte située au pied du mont Palatin (l'une des 7 collines de Rome), et dont la légende veut que Romus et Romulus fussent nourris par une louve. Les participants, appelés luperques, sacrifiaient une chèvre ou un bouc (et peut-être d'autres animaux), dont la peau était découpée en lanière pour être ensuite utilisée comme fouet. Certains participants s'élançaient alors, armés des lanières et vêtus des restes de la peau de chèvre, dans une course effrénée autour du Palatin puis dans les rues de la ville.

Les luperques fouettaient quiconque se présentait sur leur chemin, avec un acharnement particulier sur les femmes. Selon les écrits de l’époque, ces coups de fouet redonnaient aux femmes stériles leur fécondité, et permettait aux femmes enceintes d'accoucher sans douleur, aussi les jeunes femmes en âge de concevoir tendaient leurs mains aux luperques. Le rituel du fouet pendant les lupercales apportait aussi purification et énergie aux passants, aux murailles et au sol de la cité.

Cette étrange pratique, bien loin des règles de conduites et de dignité instaurées par la gravitas romaine, symbolisait la libération des contraintes humaines et la libération des puissances naturelle, en particulier les forces de fécondité. Le dieu la fête Faunus, protecteur des troupeaux et symbole de la fertilité animale, était à l'honneur durant les lupercales.

 

Bon géocaching !

 

Additional Hints (Decrypt)

Ibve cubgb fcbvyre

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

68 Logged Visits

Found it 60     Write note 4     Publish Listing 1     Owner Maintenance 3     

View Logbook | View the Image Gallery of 4 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.