Skip to content

<

Le sel gemme

A cache by Isa & Den Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/06/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le sel, ou chlorure de sodium (NaCl), est un minéral comestible, d’origine marine. Présent dans l’eau lorsque les océans recouvraient la Terre, il s’est déposé en couches de sédiments à chaque retrait de la mer. Il se trouve aujourd’hui en abondance dans la nature, soit à l'état de roche, le sel gemme, soit dilué dans l'eau de mer. Cet aliment naturel et universel est essentiel à la vie.


 


Le sel gemme
 

 

   [FR] Version française
 

 

► Le sel à l’intérieur des terres


En France, les gisements de sel gemme se sont formés au Trias, à l'ère secondaire, il y a 250 à 200 millions d'années, et à l'Oligocène, à l'ère tertiaire, il y a 33 à 23 millions d'années.

Les grands bassins salifères français se concentrent sur un axe Rhin-Rhône (Alsace, Lorraine, Bresse, Drôme, Provence) et le long des Pyrénées (Midi-Pyrénées et Aquitaine).

Les gisements de sel gemme, connus depuis fort longtemps, ont été exploités dès le Néolithique. Lorsque l'eau douce s'infiltre et vient lessiver la roche, les gisements donnent naissance à des sources salées ou à des lacs salés. 

Coupe géologique schématique


Le sous-sol de la Lorraine est caractérisé par sa richesse minérale, et en particulier par des gisements salifères qui conditionnèrent depuis la plus haute antiquité et jusqu'à maintenant son activité économique.

Profondeur Lithologie Stratigraphie
de 0 à 0.25 m Terre végétale Quaternaire
de 0.25 à 7 m Terre rouge argileuse Keuper Supérieur
de 7 à 13.25 m Marne rouge et verte Keuper Supérieur
de 13.25 à 18.2 m Dolomie de Beaumont : calcaire jaune, gris, marne Keuper Moyen
de 18.2 à 105.25 m Marne argileuse ou gypseuse Keuper Inférieur
de 105.25 à 144.35 m Formation salifère Keuper Inférieur

 

Le gisement salifère du Keuper a une extension régionale dont les dimensions et la paléogéographie font encore l'objet d'une étude poussée. Mais surtout, ce gisement est à l'origine des activités protohistoriques d'extraction du sel dans la vallée de la Seille, et ensuite de l'implantation d'une industrie chimique moderne dans la vallée de la Meurthe au Sud-Est de Nancy depuis le milieu du XIXème siècle.

► La formation du sel gemme


La halite (du grec hals, "sel", et lithos, "pierre") désigne le sel gemme. Les gisements de halite proviennent de l'évaporation de mers ou de lacs salés. Ils sont composés de couches qui peuvent atteindre jusqu'à 30 mètres d'épaisseur. 

 

La formation du sel gemme  

La formation du sel gemme

 
  1. A la suite d'un mouvement de terrain, ou après l'édification d'un cordon de dunes, un golfe marin se ferme et entraîne la formation d'un lac salé.
     
  2. L'eau du lac s'évapore sous l'action du soleil et du vent. Les alluvions en suspension et le plancton se déposent.
     
  3. Au fur et à mesure que la concentration de l'eau augmente, les sels les moins solubles se déposent (chaux).
     
  4. Lorsque l'eau saumâtre devient saturée en chlorure de sodium (sel marin) celui-ci se dépose à son tour et le lac s'assèche.
     
  5. Le vent, l'érosion, des alluvions fluviales viennent généralement recouvrir la nappe de sel...
    Il arrive que la mer, par suite de changement de niveau des océans, ou d'un bouleversement géologique, réoccupe la cuvette ainsi formée. Un nouveau golfe se forme — ou un nouveau lac — et une nouvelle couche de sel pourra se déposer dans des circonstances analogues à celles que nous venons de décrire.
    Dans certains cas, la couche de sel n'est pas recouverte par des alluvions et il se trouve qu'elle affleure au niveau du sol.

 

► Les méthodes de production en France
 

  • La méthode agricole permet de récolter des cristaux de sel marin et la fleur de sel à partir de l’eau de mer. Le principe des marais salants repose sur la cristallisation du sel contenu dans l’eau de mer, sous l’action conjuguée du soleil et du vent.
  • La technique minière est choisie lorsque le gisement souterrain présente une couche de sel suffisamment épaisse pour en extraire des cristaux de sel gemme, comme on le ferait pour un minerai. En France, seule la mine Saint-Nicolas à Varangéville est encore en activité.
  • L’exploitation du sel par dissolution est la méthode utilisée lorsque la couche de sel est plus profonde. Elle consiste à injecter de l’eau douce dans la couche de sel afin de récupérer en surface une solution saturée en sel : la saumure. Cette saumure peut être utilisée comme matière première par l’industrie chimique ou cristallisée en sel ignigène.
  • La production de sel ignigène reprend la même méthode que l’exploitation du sel par dissolution mais la saumure est alors acheminée dans des évaporateurs pour produire du sel cristallisé. A partir du sel ainsi obtenu, on peut, par compaction, fabriquer des pastilles, des berlingots, des pierres à lécher pour le bétail…

Méthodes de production du sel

► Les lieux de production de sel en Lorraine


Après la guerre de 1870, le département de la Moselle et une partie du département de la Meurthe ont été annexés par l'Allemagne alors qu'un canal reliant la Marne au Rhin venait d'être créé.

Ouvrir une Saline était alors une activité stratégique sur le long terme puisque le sel était indispensable pour la conservation des aliments.

Les industriels du sel sont alors venus s'installer dans la vallée du Sânon. L’exploitation du sel débute alors à Einville-au-Jard au milieu du XIXème siècle. Deux salines s’y implantent dès 1871.


Production du sel en Lorraine

 

► Le puits de la mine Saint-Laurent


L’activité du village était entièrement dédiée à la culture de ce sel de terre, inestimable richesse naturelle. Les habitants du village travaillaient en large partie aux salines.

La construction de la saline Saint-Laurent démarre fin 1871. Sa concession s’étend sur plus de 1000 hectares. A partir de 1887, on allait extraire directement en sous-sol le sel gemme dans une mine à 127 mètres de profondeur par creusement de galeries de 10 à 15 mètres de largeur sur 4,50 mètres de hauteur. 35 000 tonnes de sel gemme seront extraites cette année-là.


Saint-Laurent Charmel


Construit en 1913, il ne reste que le chevalement métallique du puits de mine et son ascenseur à deux cages, vestige de cette période d'exploitation passée.

Cette mine de sel avec son puits et ses 6 km de galeries souterraines est toujours existante, mais son exploitation a été progressivement abandonnée. Les bâtiments ont été démolis dans les années 1960.

Actuellement, c'est la Compagnie des Salins du Midi et Salines de l’Est qui assure son entretien et sa surveillance.

► Les Questions


Comme toutes les caches de ce type, il n’y a pas de boîte à chercher. La lecture attentive du descriptif de la cache, ainsi qu'une observation des éléments de terrain et un peu de déduction sont normalement suffisants pour répondre aux questions de cette EarthCache. Loguez cette cache "Found it" et envoyez-nous vos propositions de réponses, soit via notre profil, soit via la messagerie geocaching.com (Message Center), et nous vous contacterons en cas de problème.

1.   Dites-nous en quelle année la mine Saint-Laurent a-t-elle cessé ses activités.

2.   Observez le chevalement que vous apercevez ici : quelle est sa fonction ?

3.   Il existe en Lorraine une autre mine de sel gemme. Où se trouve-t-elle ? Et quelle est sa particularité ?

4.   En France, le sel peut avoir plusieurs origines. Quelles sont-elles ? D’après vous, est-ce le même sel que l’on peut produire ainsi ? Expliquez pourquoi.

5.   Une photo de vous ou de votre GPS avec le chevalement en arrière-plan sera la bienvenue, mais n'est pas obligatoire.

 

► Sources bibliographiques


Géologie lorraine

Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)

Comité des Salines de France (CSF)

Futura-Planète : dossier "La route du sel"
 


Salt, or sodium chloride (NaCl) is an edible mineral, of marine origin. In the water when the oceans covered the Earth, it is deposited in layers of sediment every withdrawal of the sea. It is now found in abundance in nature, or to the rock condition, salt gem or diluted in seawater. This natural and universal food is essential to life.


 

The rock salt
 

 

 

   [EN] English version
 

 

 

► The salt inland


In France, the rock salt deposits were formed in the Triassic, in the Mesozoic era, there are 250 to 200 million years, and the Oligocene in the Tertiary, there 33-23 million years.

The great French salt basins focus on a Rhin-Rhone axis (Alsace, Lorraine, Bresse, Drôme, Provence) and along the Pyrenees (Midi-Pyrenees and Aquitaine).

Rock salt deposits, known for a long time, have been exploited since the Neolithic. When freshwater seeps and just wash the rock deposits give rise to salt springs or salt lakes.

Coupe géologique schématique

The basement of Lorraine is characterized by its mineral wealth, especially by salt-bearing deposits that conditioned since ancient times and until now his business.

Profondeur Lithologie Stratigraphie
de 0 à 0.25 m Terre végétale Quaternaire
de 0.25 à 7 m Terre rouge argileuse Keuper Supérieur
de 7 à 13.25 m Marne rouge et verte Keuper Supérieur
de 13.25 à 18.2 m Dolomie de Beaumont : calcaire jaune, gris, marne Keuper Moyen
de 18.2 à 105.25 m Marne argileuse ou gypseuse Keuper Inférieur
de 105.25 à 144.35 m Formation salifère Keuper Inférieur

 

The salt-bearing deposit Keuper has a regional extension whose dimensions and paleogeography are still subject to further study. But above all, this deposit is the source of extraction activities proto salt in the Seille valley, and then the implementation of a modern chemical industry in the Meurthe valley southeast of Nancy since the mid-nineteenth century.

► The formation of rock salt


Halite (the Greek hals, "salt", and lithos, "stone") is the rock salt. The halite deposits from the evaporation of seas or salt lakes. They are composed of layers that can reach up to 30 meters thick. 

 

La formation du sel gemme  

The formation of rock salt

 
  1. Following a landslide, or after building a dune, a marine gulf closes and causes the formation of a salt lake.
     
  2. The lake water evaporates under the action of the sun and wind. The suspended alluvium and plankton settle.
     
  3. Gradually, as the water concentration increases, the less soluble salts are deposited (lime).
     
  4. When brackish water becomes saturated with sodium chloride (sea salt) it is deposited in turn and the lake dries.
     
  5. Wind, erosion, river alluvium usually come to cover the salt tablecloth...
    Sometimes the sea as a result of changing sea levels, or a geological upheaval, reoccupied the bowl formed. A new gulf forms - or a new lake - and a new layer of salt may be deposited in circumstances similar to those just described.
    In some cases, the salt layer is not covered by alluvial deposits and it happens that it is flush with the ground.

 

► Production methods in France
 

  • Agricultural method to collect crystals of sea salt and sea salt from sea water. The principle is based on the salt flats crystallization of the salt contained in sea water, under the combined action of sun and wind.
  • The mining technology is chosen when the underground reservoir has a salt layer thick enough to extract crystals of rock salt, as you would for a mineral. In France, only the Saint-Nicolas mine in Varangéville is still active.
  • The exploitation of salt dissolution is the method used when the salt layer is deeper. It consists in injecting the fresh water into the salt layer in order to recover the surface a saturated salt solution, brine. The brine can be used as feedstock in the chemical industry or crystallized evaporated salt.
  • The production of open-pan salt contains the same method as the exploitation of salt by dissolution but the brine is then fed into evaporators to produce crystallized salt. From the resulting salt, one can, by compaction, manufacture pellets, creamers, salt licks for cattle...

Méthodes de production du sel

► The salt production sites in Lorraine


After the 1870 war, the Moselle department and part of the Meurthe department were annexed by Germany while a canal linking the Marne to the Rhine had just been created.

Open Saline was then a strategic business over the long term since salt was essential for food preservation.

Industrial salt then came to settle in the Sânon Valley. The exploitation of salt then begins to Einville-au-Jard the mid-nineteenth century. Two saline implant it in 1871.


Production du sel en Lorraine

 

► The well of the St. Lawrence mine


The activity of the village was entirely dedicated to the culture of this earth salt, invaluable natural resource. The villagers worked in large part to the salt.

The construction of the St. Lawrence saline start late 1871. Its concession covers over 1,000 hectares. From 1887 we went directly extract underground rock salt in a mine 127 meters of tunneling by depth of 10 to 15 meters wide and 4.50 meters high. 35,000 tonnes of rock salt will be extracted this year.


Saint-Laurent Charmel

Built in 1913, leaving only the metal headframe mine shaft elevator and two cages, the remains of that past period of operation.

This salt mine with its well and its 6 km of underground galleries is still existing, but its operation was gradually abandoned. The buildings were demolished in the 1960s.

Currently, it is the Salins du Midi and Salines Company Eastern which ensures its maintenance and surveillance.

► The questions


Like all such caches, there is no box to search. A careful reading of the description of the cache, as well as observation of terrain features and some deduction is usually sufficient to answer questions of this EarthCache. Log in this cache "Found it" and send us your answers proposals or via our profile or via geocaching.com messaging (Message Center), and we will contact you in case of problems.

1.   Tell us what year the St. Lawrence mine she ceased operations.

2.   Observe the headframe you see here: what is its function?

3.   There is another Lorraine rock salt mine. Where is she? And what is its peculiarity?

4.   In France, the salt can have multiple origins. What are they? According to you, is it the same salt that can be produced as well? Explain why.

5.   A picture of you or your GPS with the headframe in the background is welcome, but not mandatory.

 

► Bibliographical sources


Géologie lorraine

Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)

Comité des Salines de France (CSF)

Futura-Planète : dossier "La route du sel"
 


 

♦ ♦ ♦

List of EarthCachesLes géocacheurs Lorrains   Logo CC Sânon

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.