Skip to Content

<

Commune de la manche : CEAUX

A cache by alex50220 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/14/2016
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Commune donnant sur la baie du mont Saint-Michel, Céaux est entourée des communes de Courtils, Servon, Pontaubault et Le Val-Saint-Père.


Pour trouver les coordonées de la finale qui se trouve a :

N 48° DH.BGA

W 001° CD.EFG

 

Tout d'abord allez a :

- Etape 1 puis relevez les deux chiffres apres "SP" sur le panneau, ils correspondent a AB.

- Etape 2 :

Relevez sur la plaque blanche du monument le prenom qui apparait 2 fois et ensuite faite la somme de celui ci et y soustraire 35 ce qui correspond a CD.

Relevez le numero de la route departementale qui va vers la greve (a votre gauche face au monument) et y soustraire 322 pour avoir EFG.

- et enfin le H = (G+B)-D .

 

Vérifier votre solution

 

 

Info sur la commune:

 

Église Saint-Cyr et Sainte-Julitte, 15e/17e/19e s. : clocher (12e s.), vitraux (16e s.), mobilier (17e/18e s.), statues (fin 16e/fin 18e s.). Un vitrail est classé à titre d’objet aux Monuments historiques

. Embouchure de la Sélune.

. Site de la baie du Mont Saint-Michel.

. Polders Saint-Michel.

La Révolte des Va-nu-pieds

Céaux fut le point de départ de la révolte des Nu-pieds, nom donné à ces travailleurs qui ramassaient le sel sur le bord de la mer sous Louis XIII. Il s’agit d’une révolte populaire qui embrasa la Normandie en 1639 et 1640.

De toutes les révoltes paysannes qui ont affecté le royaume de France au XVIIème siècle, celle des Nu-Pieds en Normandie reste l’une des plus marquantes. Non seulement par le nombre de personnes à se rebeller contre l’autorité, la longueur de la révolte et les enjeux financiers soulevés en une période de crise, mais aussi, et surtout, par la sauvagerie de la répression du pouvoir.

En 1639, la situation dégénère. La pression fiscale devient insupportable pour certains travailleurs du sel. En effet, dans l’Avranchin le bruit s’est répandu que le gouvernement va établir la gabelle dans une province qui en était exempte auparavant

Janvier 1639, le gouvernement décide de supprimer le privilège de quart-bouillon dont bénéficiait le Cotentin. On faisait bouillir du sable salé : un quart de la production revenait au roi (qui le revendait avec taxe), les trois quarts restants étaient commercialisés par les producteurs (sans taxe). Désormais toute la production est soumise à la gabelle et vendue exclusivement dans les greniers à sel royaux pour en faciliter le contrôle, ce qui triple le prix du sel.

Dans le Sud-Manche, la fabrication du sel blanc (extrait dans des salines) occupe 10 000 à 12 000 personnes. L’instauration de la gabelle représente donc une sérieuse menace pour leurs revenus.

Le 16 juillet 1639, Charles Le Poupinel, chargé de collecter les impôts, est assassiné par la population d’Avranches. Les troubles se répandent rapidement dans l’ensemble de la région, jusqu’à Caen, Rouen et Bayeux. Le général des insurgés, Jean Quetil, prend le nom de Jean Nu-Pied.

Contrairement à d’autres soulèvements ruraux de cette époque, les Nu-pieds n’affrontent pas les seigneurs, mais le fisc et ses agents collecteurs enrichis sur le labeur ou la misère des paysans. La Normandie, une des plus riches provinces du royaume, mais affaiblie par la peste, est mise à forte contribution, mais les villes peinent à payer leur dû.

Sur ordre de Richelieu, un détachement de l’armée de Picardie commandée par le général Jean de Gassion vient réprimer cette révolte. Celle-ci est finalement écrasée le 30 novembre 1639 à Avranches où les insurgés se sont réfugiés. Trois cents d’entre eux y sont tués, 200 sont arrêtés et jugés alors que quelques-uns qui tentent de s’échapper par les grèves, sont surpris par la marée montante et se noient.

Comme sanction royale, Richelieu ordonne que les villes normandes concernées perdent leurs privilèges. Cependant, le cardinal de Richelieu ne fait pas appliquer le décret qui doit supprimer le privilège de Quart Bouillon, la gabelle ne fut pas instaurée. L’ancien privilège normand fonctionnera jusqu’à la révolution de 1789.

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

32 Logged Visits

Found it 28     Didn't find it 1     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 8 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.