Skip to content

<

Les Tidalites d'Auribeau

A cache by Payou10 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/06/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le site des Tidalites vous fera faire un voyage sur « La Route du Temps » pour vous faire découvrir une partie de l'origine du paysage actuel... Bonne exploration...


Logo RNGHPLes Tidalites d’AuribeauSite Tidalites

 

Puce amoniteLe site sur lequel vous vous trouvez nous fait faire un voyage sur « La Route du Temps »… :

      A cette époque les Alpes n’étaient pas encore formées et la mer recouvrait une grande partie de la Haute-Provence. Le secteur des Hautes-Duyes, que vous observez ici, se trouvait en bordure de la mer « Péri-Alpine » qui séparait le « Massif Central » des « Alpes en formation » : autrement dit, vous vous trouvez sur une très ancienne plage…

« En écoutant bien vous entendrez même les mouettes, et vous sentirez l’air iodé… » 

 Dessin Miocène

Puce amoniteQui dit plage, dit marée… et qui dit marée, dit dépôt de sable sur la plage… :

      En effet, la région des Hautes-Duyes se trouvait dans la zone de balancement des marées (ou zone tidale, qui vient de l’anglais « tide » signifiant « marée »), et une grande quantité de sable et de sédiments, aujourd’hui fossilisés, s’est accumulée sur cette plage au rythme des marées. Ce site des « Tidalites » est le vestige géologique de l’action des marées de cette période qui forme le grès visible aujourd’hui.

      Les montagnes qui délimitent cette zone correspondent aux nappes de charriage de Digne (à l’Est) et des Monges (au Nord), qui se sont mises en place lors de la formation des Alpes. Ces roches sont constituées, de calcaires et dolomies grises (comme « le Siron » surplombant le village de Thoard du haut de ces 1500m d’altitude, et que vous pouvez observer en vous tournant vers la vallée), et de terres noires surmontées de calcaires à patine jaune (comme la crête de « Géruen » (ça se prononce gé-ru-in) qui veille sur vous du haut de ces 2000m d’altitude et que vous pouvez observer en vous tournant vers le Château d’Auribeau).

« Ne faites pas de bêtise il y a une webcam qui vous surveille de tout là haut… si, si vous pouvez allez vérifier, il n’y en a que pour quelques heures de randonnée… mais ça vaut le coup d’œil… »

 Vallée de Thoard

Puce amoniteLe site des « Tidalites » :

      Les « Tidalites » sont donc des séquences sédimentaires liées aux mouvements des marées :

      La marée montante apporte des dépôts de sable sous forme de rides ondulées, puis lorsque la mer est haute et étalée, les particules fines en suspension dans l’eau se décantent et se déposent sur le fond pour former un mélange de boues constituées de sable fin et d’argile. Lorsque la marée est descendante les rides de sédiments déposés à marée haute sont alors découvertes. Et ainsi de suite à chaque cycle de marée, provoquant une alternance de sédiments sableux formant des rides, et de boues fines en « lamelle » de différentes épaisseurs. 

      L'épaisseur de ces dépôts sableux va varier en fonction de l'amplitude de la marée : plus la marée est grande, plus le dépôt sédimentaire sera important. Or, l’amplitude des marées étant corrélée à la position de la lune par rapport à la Terre, les cycles sédimentaires fossilisés observables aujourd’hui vont donc permettent de corréler la « géodynamique externe » (un joli mot scientifique pour parler en fait de la modification de la couche externe terrestre par des phénomènes dynamiques naturels, ici les marées et la sédimentation), avec des « cycles astronomiques » (cycle lunaire).

      Sur ce site des « Tidalites », la Réserve Naturelle Géologique de Haute-Provence (RNGHP) a mis en place un dispositif pédagogique pour expliquer le résultat géologique observé. Une petite saignée d’environ 25 cm de large recoupe perpendiculairement les couches de sédiments et fait apparaître les alternances de niveaux plus clairs, riches en grains de sable (grès à ciment calcaire) et de niveaux plus sombres, formés de particules très fines (siltites).

      Par comparaison avec des observations actuelles de la baie du Mont Saint-Michel (zone tidale qui se rapproche de ce à quoi pouvait ressembler les Hautes-Duyes au Miocène… mais sans le Mont Saint-Michel bien sûr…), les géologues ont pu identifier une période d’environ 4 mois de dépôts sédimentaires. La succession de ces 4 mois de marée peut être repérée à l'aide de la poutre sur laquelle un calendrier, avec les différentes phases de la lune, a été installé.

« Environ 4 mètres d’épaisseur de sédiments en 4 mois, ça c’est ce qu’on peut appeler du dépôt… on comprend mieux le problème de l’ensablement de la baie du Mont Saint-Michel… »

 Tidalites Dessin dépot

Puce amoniteLog de cette Earthcache :

      Maintenant que vous êtes incollables sur les « Tidalites », cela ne devrait pas être compliqué pour vous de répondre aux 6 petites questions suivantes... A la suite de votre visite de cette earthcache vous pouvez la logger comme "Found it" et m’envoyer ensuite un petit mail avec vos réponses soit directement sur ma boite mail ou bien à travers la messagerie du site "geocaching.com"… nul doute que vos réponses seront correctes mais s'il y avait un souci je vous contacterais par la suite... A vos méninges…

1) De quelle période date le site des « Tidalites » ? et à combien de millions d’années est estimée cette période ?

2) Quel phénomène est à l’origine du nom « Tidalites » ?

3) Pourquoi les successions de « tranches » rocheuses fossilisées sont-elles d’épaisseurs différentes ?

4) Durant quelle phase de la lune les dépôts sableux sont-ils les plus importants ?

5) Combien de « pleine lune » et de « nouvelle lune » ont permis le dépôt sédimentaire observable sur ce site ?

6) Quel est le nom du circuit pédestre qui part du site des « Tidalites » et vous permettra de découvrir la faune et la flore des Hautes-Duyes ?

7) Facultatif : Enfin pour votre défi final et le plaisir d’avoir visité cette cache, je vous remercie par avance de joindre à votre mail un petit selfi ou une petite photo souvenir de votre passage aux « Tidalites », avec en toile de fond cette magnifique vallée des Hautes-Duyes.

« Ce paysage a baigné mon enfance et maintenant que je suis « expatrié » dans le Grand Est, vos clichés me permettront de contempler ce paysage qui m’est si cher, tout au long des saisons, au grè des visites des géocacheurs…

Géocachamicalement à tous. »  

English description :

Logo RNGHPLes Tidalites d’AuribeauSite Tidalites

 

Puce amoniteThe site on which you are, makes us a trip on « La Route du Temps »… :

At that time the Alps were not yet formed and the sea covered much of the Haute-Provence. The Hautes-Duyes sector, you observe here, was on the edge of the sea "Peri-Alpine" separating the "Massif Central" of the "Alps in training": in other words, you are on a very old beach ...

"By listening well you will even hear the seagulls and feel the sea air ..."

Dessin Miocène

Puce amoniteWho says beach, says tide ... and who says tide, says depositing sand on the beach ...:

Indeed, the Hautes-Duyes region was in the intertidal zone, and a large amount of sand and sediment, today fossilized, has accumulated on the beach with the tides. This site "Tidalites" is the geological remnant of tidal action of this period that forms the sandstone visible today.

The mountains that define this area correspond to Digne (east) and Monges (north), which are set up during the formation of the Alps. These rocks are composed of limestone and dolomites gray (like "Siron" overlooking the village of Thoard from the top of the 1500m altitude, and you can see by turning to the valley), and black earth topped limestone yellow patina (as the peak "Géruen" (it's pronounced Ge-ru-in) watching over you from the top of the 2000m and you can see by turning to the "Castle of Auribeau").

"Do not make stupid things, there is a webcam on the top of the "Géruen" mountain... this is the truth, you can go check, there are only a few hours of hiking ... but the landscape is wonderful..."

Vallée de Thoard

Puce amonite« Tidalites » site :

The "Tidalites" sedimentary sequences are related to tidal movements :

The tide brings sand deposits in the form of wavy lines and when the sea is high and spread out, fine particles suspended in the water settle on the bottom to form a mixture of sludge consisting of fine sand and clay. When the tide is down wrinkles from sediments deposited at high tide are then discovered. And so on each tidal cycle, causing an alternation of sandy sediments forming wrinkles and fine sludge "strip" of different thicknesses.

The thickness of these sandy deposits will vary depending on the amplitude of the tide : the higher the tide, the greater the sedimentary deposit will be important. However, the tidal range is correlated with the position of the moon relative to Earth, sedimentary cycles fossilized observable today will therefore allow to correlate the "External Geodynamics", with "astronomical cycles" (lunar cycle).

On this site "Tidalites" Geological Nature Reserve of Haute-Provence (RNGHP) has set up an educational device to explain the geological result observed. A small bleed of about 25 cm wide cuts perpendicular layers of sediment and shows the alternating levels lighter rich sand (limestone cement sandstone) and darkest levels, consisting of very fine particles (siltstones ).

Compared with current observations of the bay of "Mont Saint-Michel " (tidal zone which is close to what looked like the "Hautes-Duyes" during Miocene period ... but without the "Mont Saint-Michel" of course ...), geologists have identified a period of about 4 months of sedimentary deposits. The succession of these four months tide can be identified using the beam on which a calendar with phases of the moon, has been installed.

"About 4 meters of sediment thickness in 4 months, this is what can be called a deposit ... we better understand the problem of silting of the bay of "Mont Saint-Michel" ..."

Tidalites Dessin dépot

Puce amoniteLog this Earthcache :

Now that you are unbeatable on the "Tidalites" it should not be difficult for you to answer the 6 following questions... After your visit to this earthcache you can login as "Found it" and then send me an email with your answers directly to my mailbox or through the mail "geocaching.com"... no doubt that your answers will be correct but if there was a problem I will contact you later. .. In your brain ...

1) What period of time the site "Tidalites" is dated ? and how many millions of years is estimated this period ?

2) What phenomenon is the origin of the name "Tidalites" ?

3) Why "slices" of fossil rock have different thicknesses ?

4) In which phase of the moon are the most important sand deposits ?

5) How many "full moon" and "New Moon" would be necessary to allow the observable sedimentary deposit on this site ?

6) What is the name of the hiking tour that starts from the site "Tidalites" and make you discover flower and animals of the Hautes-Duyes ?

7) Optional: And for your final challenge and the pleasure of visiting this cache, I thank you in advance for joining your email a small photo of your visit to the "Tidalites" with this beautiful backdrop valley of Hautes-Duyes.

"This landscape bathed my childhood and now I'm expatriate in the Far East of France, your photos will allow me to contemplate this landscape which is so dear to me, throughout the seasons, the liking visits geocachers ..."

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.