Skip to Content

<

[#271 CEL] Ollé

A cache by Johnny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/03/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Les communes d'Eure-et-Loir [CEL]

Cette cache fait partie de la série "401 communes en Eure-et-Loir [CEL]".

Il s'agit d'une idée assez simple : vous faire découvrir toutes les communes que compte notre département.

Pour relever ce défi, un groupe de géocacheurs s'est créé afin d'organiser au mieux la pose des caches. Ces dernières peuvent être de différents types et de différentes tailles.

Si vous souhaitez rejoindre le projet [CEL], contactez l'un des propriétaires de cache de la série : il se fera un plaisir de vous indiquer les communes disponibles et la marche à suivre wink.

 

#271 - Ollé



Nom des habitants : Ollésiennes et Ollésiens.

Population : 605 (recensement de 2012)

Superficie : 1312 hectares

Densité : 46 hab./km²


 

Géographiquement, Ollé est un plateau agricole de 1312 hectares dont 30 hectares sont boisés au lieu dit Douville, tout près d’une ancienne ferme du même nom. La commune est organisée autour du bourg et de cinq hameaux : Pouancé, Flainville, Bennes, Cogné et Hardessé. Les Hameaux de Cogné et Bennes sont partagés pour moitié avec Chauffours.

La population est jeune, puisque 90% des habitants se trouvent dans la tranche 0-64 ans. 10% seulement des Ollésiens ont plus de 65 ans alors que 30% sont des jeunes de 0 à 19 ans.

Dans la commune se trouve un pigeonnier privé, inscrit aux Monuments Historiques en 1971 en raison de son originalité : il possède douze faces construites en briques rouges avec soubassement en pierres blanches à chaque angle. L’Eglise Saint-Martin est de style gothique flamboyant. Son clocher, vieux d’un peu plus d’un siècle, est paré d’un beffroi.

Ollé est une commune rurale, mais en même temps très proches de l’agglomération chartraine où une majorité d’Ollésiens se rend pour son travail et sa vie courante.

Le pigeonnier.

Pigeonnier il y a quelques années.

Situé près de l'Eglise, à l'ouest du village, à l'extérieur des batiments de la cour de ferme de la famille Royneau, le Pigeonnier a été inscrit aux Monuments historiques en 1971 en raison de son originalité : il possède 12 faces construites en briques rouges, avec soubassement en pierres blanches à chaque angle. La toiture en tuiles brunes, est surmontée d'un clocheton d'ardoises, terminé par un pigeon en métal, à l'extrémité d'une flèche.

En entrant dans le pigeonnier par une vieille porte basse, on est étonné par autant de trous dans le mur : on dénombre en effet 1850 nichoirs, désertés depuis longtemps. Une grande échelle permettait de dénicher oeufs et pigeonnaux. Un pilier central soutient la charpente, dont la forme fait penser à une toile d'araignée.

Sur plusieurs briques, à l'extérieur, on peut encore lire ceci : "M. de Champrond... d'Ollé - MDXX et 1520 ". Ceci prouve que le pigeonnier a été construit par le Seigneur de Champrond, qui était seigneur d'Ollé et de Douville. Ses armoiries sont d'ailleurs sculptées au dessus de la plus vieille porte du pigeonnier.

Pigeonnier en 2016...

L'église St Martin.

 

Les dimensions de l'église St-Martin sont impressionnantes (40 m x 10 m) et correspondent à une époque où la population était plus nombreuse qu'aujourd'hui. En 1738, on comptait 350 communiants dans la paroisse. Une extrapolation basse de cette donnée nous laisse à penser qu'au XVIIIe siècle, le nombre d'habitants devait être supérieur à 700.

Construite en calcaire, cette belle église est un parfait exemple du gothique flamboyant tardif. Quatorze fenêtres ogivales éclairent ce grand vaisseau et quelques fragments de vitraux rapportent la Création du monde, la Nativité du Christ et l'Adoration des Mages. De même, les entraits de la charpente portent plusieurs écussons de seigneurs locaux et de bienfaiteurs de l'église.

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, l'immense clocher que nous voyons aujourd'hui n'existait pas. Une gravure de l'époque montre, au contraire, un clocher trapu et massif de 9 mètres de haut. C'est pourquoi, en 1852, l'abbé Sagot, conseillé par l'architecte Bourgeois, voulut le surélever. Les travaux furent interrompus momentanément, car on craignait pour la solidité de l'édifice. Ils furent repris en 1883 par l'abbé Ménager et un nouvel architecte Plassard, qui, très fier de son travail, le fit publier dans un journal professionnel... La hauteur des abat-sons est disproportionnée par rapport à l'église actuelle. Comme le nom l'indique, leur rôle est de rabattre le son des cloches vers le sol, d'empêcher la pluie d'entrer dans le clocher tout en ventilant la charpente. Lors des travaux, on a été amené à augmenter ces abat-sons pour le plus grand bonheur d'une colonie de corneilles criardes qui hantent les lieux. Un artisan d'Ollé, M. Guyon, avait refait la voûte en bardeaux en 1852. Il y eut autrefois une cloche appelée Marie qui fut posée le 6 novembre 1644 par Luc du Lis, écuyer, et Jacqueline du Lis, dame de Rainnemoulin, femme de Jean de Champrond, conseiller du Roi, seigneur châtelain d'Ollé et de Douville.

 

Sources :

- Magazine "Votre Agglo", n° 14, Avril 2012

http://www.olle28.fr/

 

Additional Hints (Decrypt)

Rager yr obvf...
[merci de ne pas tirer trop fort sur le fil et restez discrets]

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.