Skip to Content

<

Barachois de Malbaie

A cache by ZipnLoc Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/04/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:




Le Barachois de Malbaie




Introduction

Barachois est un mot utilisé au Canada Atlantique pour désigner une étendue d'eau saumâtre séparée de la mer par un cordon formé de sable et/ou de galets. Il existe le plus souvent un goulet, par lequel l'eau de la mer entre à marée haute. Mais il existe différents types de lagunes (lagoon en anglais).

On peut, selon Nichols et Allen (1981), distinguer quatre types de lagunes ( classification qui reflète à la fois le degré d'ouverture de la lagune sur la mer et les processus hydrodynamiques qui sont responsables de leur conformation géomorphologiques) :

1.-Les lagunes estuariennes dans lesquelles le courant fluvial et les courants de marée jouent un rôle prépondérant.

2.-Les lagunes ouvertes dans lesquelles la marée a un marnage suffisant pour que le flot et le jusant assurent un auto-dragage des passes qui échappent ainsi à l'obturation.

3.-les lagunes semi-fermées témoignent d'un rapport de forces inverses; les apports de la dérive littorale tendent à colmater les passes qui se maintiennent difficilement.

4.-Les lagunes fermées caractérisées par l'absence de courants de marée, ce qui est l'indice d'un faible marnage, et par des effets de chasse d'origine fluviale

 ********************
Souvent constitué de sable fin, ce cordon se modifie naturellement, il est vulnérable aux assauts de la mer et à diverses formes d'artificialisation.  D'un point de vue  scientifique, les lagunes constituent un modèle d'écosystème paralique. La lagune est plus ou moins  saumâtre , suivant l'importance de la liaison avec la mer ainsi que celle des apports du bassin versant , qui varient selon la saison.

Éléments morphologiques d'une lagune


1- dérive littorale; 2- courants de marée; 3- vent dominant; 4- flèche ou barrière;
5- delta de marée; 6- cône débordement; 7- dunes; 8- vasière et chenaux de marée;
9- petite flèche intérieure; 10- petite falaise; 11 -rivière; 12- delta.

En suivant E.C.B. Bird, on peut distinguer trois parties dans une lagune assez vaste qui communique avec la mer et qui reçoit des tributaires.

La partie externe:  se trouve à proximité des passes ouvertes dans le cordon qui isole la lagune de la mer. Dans cette partie, où les eaux sont salées et le marnage notable, les bords de la lagune sont occupés par des chenaux de marée. De part et d'autre de la passe, aussi bien du côté de la mer que du côté de la lagune, s'accumulent des sables qui constituent des hauts-fonds appelés deltas de marée.

La partie moyenne : l'eau est saumâtre et il arrive que les bords soient érodés en petites falaises ou, au contraire, festonnés par de petites flèches à pointe libre, due aux courants qui se produisent dans la langue.

La partie interne : les eaux sont très peu salées et les variations du niveau de la lagune faibles. Là où débouchent les cours d'eau s'édifient de petits deltas à croissance rapide. Ailleurs les marécages recouverts de roseaux constituent une marge amphibie .



Forces en jeu dans l'évolution des lagunes

Elles sont liées à l'agitation de la mer (houle,marée), à l'écoulement de l'eau continentale et au mouvement de l'air.

La houle qui arrive obliquement par apport au rivage donne naissance à un transit côtier de sables et de galets qui nourrit les flèches en arrière desquelles se situent les lagunes. Ce transfert sédimentaire lié à la dérive littorale joue un rôle essentiel dans le maintien des cordons et, lorsqu'elles existent, dans l'évolution des passes. Si ces cordons sont trop étroits, il y a débordement de l'eau de mer dans la lagune. Ce débordement apporte du sable qui participe au colmatage des lagunes mais aussi à la migration des flèches en direction de la terre.

La marée intervient d'autant plus que le marnage est grand et que les passes sont plus nombreuses et plus larges. Au fur et à mesure qu'elle pénètre plus en avant dans l'intérieur des lagunes, la marée voit son amplitudee diminuer et sa propagation être retardée. D'une façon générale, le flot est plus court, plus rapide aussi que le jusant. Les courants de marée qui atteignent leur vitesse maximale dans les passes, jusqu'à plusieurs mètres par seconde, s'amortissent vers l'intérieur où ils sont canalisés par des chenaux. La marée peut provoquer des échanges d'eau considérables entre la mer et les lagunes.

Les rivières qui se jettent dans les lagunes créent des courants de décharge vers la mer dont l'effet de chasse contribue, avec le va-et-vient des courants de marée, au maintien des passes. Ces courants de charges renforcent les courants de jusant.

Le vent se manifeste diversement. Lorsqu'il souffle vers la terre et que sa vitesse est suffisante, il transporte, par saltation et par roulage, des sables depuis les cordons littoraux jusque dans les lagunes situées en arrière, contribuant ainsi, en particulier dans les régions arides, à leur remblaiement. Sur les lagunes assez vastes, quelle que soit sa direction, le vent crée des vagues qui peuvent éroder les berges et faire naître, dans les tranches d'eau peu épaisses, des turbulences, responsables de la remise en suspension de sédiments fins, et des courants, générateurs d'une nouvelle répartition des matériaux. Dans les régions où les marées sont faibles et les apports d'eau fluviale peu importants, le vent joue un rôle primordial dans l'agitation de l'eau dans les lagunes.

L' évolution des lagunes

Les lagunes constituent un trait éphémère des cotes. Leur évolution est rapide à l'échelle géologique. Les lagunes actuelles sont apparues il y a 5 ou 6000 ans à la fin de la transgression postglaciaire.

Le destin d'une lagune est de disparaître, à plus ou moins brève échéance, par colmatage lorsque le niveau de la mer est relativement stable. Si celui-ci s'élève rapidement, la barrière peut être submergée et la lagune devenir une baie. S'il s'abaisse la lagune tend à s'assécher.

Les lagunes sont le siège d'une sédimentation active et continue . Les sédiments piégés dans la lagune dépassent de loin, en volume, ceux qui s'en échappent. Ces sédiments sont fins et sont des sables venus de la mer, mais aussi des limons et argiles apportés par les rivières auxquels s'ajoute une quantité importante de matière organique. C'et la présence de la végétation et des êtres vivants qui permet le retenue de ces sédiments dans la lagune.

 

Le Barachois de Malbaie

C'est une formation naturelle, située en Gaspésie. Il s’agit de l’un des plus grands barachois du Québec qui s’étend sur 10 kilomètres carrés de milieux aquatiques, humides et forestiers. Par ailleurs, le bassin versant du barachois de Malbaie occupe plus de 42 700 hectares.



Géomorphologie côtière

Il est situé à 5 km au nord de Percé. Il s'étend sur 9 km et peut être subdivisé en deux sous-secteurs: le premier est formé par un barachoix sableux d'une longueur de 7.5 km et orienté nord-sud. Le second est composé de falaises orientées sud-ouest-nord-est qui sont situées dans la partie nord du secteur.

                                                                                                                                

Les littoraux situés à proximité du barachois sont quaternaires, et essentiellement

meubles. Leur mise en place peut être attribuée en grande partie au régime fluvial de la

rivière Malbaie. Il s'agit d'un barachois typique formé d'un cordon de dépôts

sédimentaires grossiers qui délimite une vaste lagune peu profonde (ARGUS Inc. , 1995).

Un chenal de marée coupe ce cordon à son extrémité nord . Cette barre est

surtout formée de graviers et de galets centimétriques. Bien que Daigneault (2001)

mentionne que ce barachois ne pose pas de problèmes majeurs d'érosion, le système reste

particulièrement sensible durant les surcotes provoquées par les tempêtes.

Des débordements, des ruptures de cordon, des déplacements du chenal de marée et des

envasements de la lagune peuvent alors se produire, perturbant l'équilibre écologique. Un

enrochement continu a d'ailleurs été disposé sur toute la longueur du cordon du barachois

afin de protéger de ces débordements la voie de chemin de fer et la route qui s'y trouvent.



Hydrodynamisme et transport littoral


L'amplitude moyenne des marées dans ce secteur est de l,lm et l'amplitude des grandes

marées y est de 1,65 m .

Ce secteur est lui aussi soumis au régime de vents et de vagues du golfe du Saint-Laurent

qui se caractérise par des vents dominants du sud-ouest et des houles de tempêtes du

nord-est . Le transport sédimentaire littoral dans ce secteur porte

principalement vers le nord-est, alimentant ainsi en sédiments la flèche sableuse du

barachois.


Écologie


Ce milieu naturel est riche en faune. Au fait, ce barachois est l’un des plus grands écosystèmes de ce type au Québec.
 
L'eau douce alimentant le barachois provient de quatre rivières principales, soit les rivières Beatie, du Portage, Murphy et Malbaie ( rivière à saumon). Alors le mélange entre l'eau douce, et l'eau salée provenant du golfe Saint-Laurent, forme un marais estuarien composé de marais d'eau douce et de marais saumâtres.
La grande diversité du zooplancton et des autres groupes d’organismes benthiques explique la productivité phénoménale du Barachois de Malbaie. Les marais et la rivière Malbaie constituent l’habitat de 25 espèces de poissons, ce qui en fait le milieu humide côtier où l’on connaît la plus grande diversité ichtyologique en Gaspésie. Le Saumon de l’Atlantique, le Bar rayé et la Morue franche y sont recensés.

Le Barachois de Malbaie fait partie d’une zone pour la Conservation des Oiseaux reconnue au niveau international. Ce milieu naturel procure un habitat et un lieu de repos pour plus de 200 espèces d’oiseaux. Des oiseaux migrateurs utilisent également le marais comme aire de repos, dont la Bernache cravant et le Canard noir. Le barachois constitue une partie de l’aire de nidification pour Râle jaune, une espèce considérée préoccupante au Canada, et pour le Bruant de Nelson, espèce susceptible d’être désignée menacée au Québec. Des oiseaux migrateurs rares y ont été observés, tels que le Hibou des marais, la Grive de Bicorne, le Canard arlequin et le Pygargue à tête blanche.

Dans la partie marécageuse du Barachois, la strate herbacée est composée de Scirpe et de Carex aquatiques. Il s’agit de la localité type qui a permis la description du Troscart de la Gaspésie, qui occupe 75 000 m2. Au fait, il s’agit de la plus importante population de cette espèce au Québec. Des espèces végétales associées aux environnements alpins et arctiques sont exceptionnellement retrouvées dans les montagnes environnantes, d’ailleurs, deux tourbières ombrotrophes (bombées) sont présentes dans les environs. Ces tourbières abritent le Gaylussaquier nain variété de Biguelow, une espèce menacée au Québec.

Le Comité de concertation du barachois de Malbaie (CCBM), en collaboration avec Conservation de la nature Canada, la ville de Percé et des groupes locaux contribue au développement du centre d’information ornithologique dans le village de Barachois. Le personnel du CCBM accueille, tout au long de l’été, la population locale et les touristes intéressés à l’observation de la nature. En y réalisant des activités d’interprétation et d’observation, des activités éducatives, des interventions auprès des usagers du milieu naturel et des inventaires scientifiques, CNC-Q et ses partenaires promeuvent la protection du milieux humideBarachois de Malbaie.

Pour pouvoir enregistrer cette cache comme trouvée vous devez répondre aux questions suivantes et m'envoyer vos réponses en utilisant la messagerie de geocaching.com

1.-    De quel type de lagune fait partie le Barachois de Malbaie?
2.-    Lorsque vous êtes sur le site, à quel endroit l'eau de mer entre elle dans le marais?

3.-    Nommez les 4 rivières qui se jètent dans le Barachois?
4.-    Combien d'espèces de poissons et d'oiseaux fréquentent ce Barachois?

P.S. Une photo de vous et/ou de votre GPS en face du barachois n'est pas obligatoire mais serait appréciée.






Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

28 Logged Visits

Found it 25     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 27 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.