Skip to Content

<

Prieuré Saint-Ayoul

A cache by Gringo 77 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/14/2016
Difficulty:
3.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Prieuré Saint-Ayoul

Historique du lieu 

996 : inauguration par Sewin, archevêque de Sens, d'un culte rendu à Saint-Ayoul autour d'une dépouille exhumée près de la chapelle Saint-Médard. le corps aurait été placé dans une petite crypte.

Vers 1020 : PEut-être à l'occasion de la découverte d'un corps, grâce à Eude 2, une chapelle où se rendait un culte à un saint local devint Saint-Ayoul. Des Moines y furent sans doutes installés.

1048 : le comte Thibaut 1er de champagne engage la réforme de ce lieu en introduisant des bénédictins de Montier-la-Celle. Saint-Ayoul devient donc un prieuré bénédictin, tout en restant une paroisse. Le monastère est Conduit par le Prieur Robert, futur Fondateur de l'abbaye de Molesme, puis de celle de Cîteaux.

2eme Moitié du XI siècle : Construction de l’église prieurale selon un plan particulièrement ambitieux comportant une nef munie de bas côtés, un vaste transept et un choeur à déambulatoire avec chapelle rayonnantes. Selon une tradition rapporté aux XVII e et XVIIIe siècles, la nouvelle église aurait été construite à l’emplacement de la chapelle Saint-Médard.

Vers 1090-1100 : La première église Saint Ayoul achevée, le corps du saint est placé dans un reliquaire d’argent (Élévation) et la Vie du Saint écrite.

Première moitié du XIIe siècle

Reconstruction partielle du déambulatoire, des supports du rond point et des murs orientaux du transept, peut-être à la suite d'importants problèmes de stabilité. Ajout de chapelles complémentaires entre absidioles rayonnantes

1153 : Le comte Henri le libéral accorde au prieuré le droit de justice pendant les sept premiers jours de la foire de Provins. ce privilège contribue largement à la prospérité du monastère.

1157 : D'après les texte, incendie de l’église ( abbatiat de Pierre de Celle, futur abbé de Saint-rémi de Reims). L’incendie fut paraît-il important, l’église et plusieurs bâtiment conventuels furent touchés. Les fouilles n’en ont cependant pas Trouvé de trace formelle.

Vers 1170 : ajout d’un ensemble de Trois Portails sculptés au devant de la façade occidentale.

Fin du XIIe Siècle-Début du XIIIe siècle : Reconstruction au moins partielle des bâtiments conventuels. Les parties médiévales de l’ailes orientale ( Salle capitulaire, chapelle sud et vestiges de la salle des moines) datent de cette époque. construction de la chapelle Sainte-Marguerite au nord du chevet.

2ème Quart du XIII siècle : Reconstruction de la nef de l’église, peut-être en conservant des maçonneries antérieures dans les murs des bas-côtés. Reconstruction interrompue à la base des fenêtres hautes de la nef, Pour des raisons Financières ( une bulle du pape innocent IV de 1246 indique que les Moines succombent sous le poids des emprunts qu’ils ont contractés) ou techniques (sous-sol instable interdisant tout voûtement élevé ou tout contrebutement sophistiqué). De ce fait, subsiste sur les murs du XIIIe siècle.

Vers 1280 : Construction d’une grande chapelle à l’est du bras sud transept, en partie à l’emplacement du déambulatoire roman, pour abriter le choeur des moines bénédictins

Fin du Moyen-Âge : Le bras nord est isolé du reste de l’église et son comble est refait. Consolidations des piles de la croisée par des gros massifs de maçonnerie.

Début du XVIe siècle :  Démolition des derniers du chevet roman. Construction de l’abside polygonale sous le prieurat de Charles Refuges, dernier prieur régulier, dont les armoiries sont visibles en deux endroits sur la construction.

1527 : A la suite d’un conflit ancien entre la paroisse et le prieuré, l'église est définitivement séparé en 2 parties distinctes. La nef et les bas-côtés sont attribués à la paroisse, tandis que le chevet reste au prieuré. un mur est élevé entre les deux parties.

1533 : Réparation du clocher de la croisée sous le prieur Etienne Roisard, avec vraisemblablement la construction de la flèche de charpente visible sur les vues anciennes de l'église ( démolie vers la fin du XVIIIe siècle). Travaux dans le cloître.

Vers 1560 : Construction du Double bas-côté nord de la nef, en remplacement du simple bas-côté du XIII siècle. Reconstruction des Deux dernières travées du bas côté sud.

Début du XVIIe siècle : Restauration et peinture de la charpente lambrissée de la chapelle des Bénédictins, aux armes de Louis XIII.

1660 : Les religieux rejoignent la congrégation de Saint-Vanne.

Vers 1753-63 :  reconstruction des Ailes sud et ouest du prieuré. L’aile orientale est réaménagée. Les religieux ne sont plus que Trois à cette époque.

1791-1792 : Le prieuré est partagé en lots et vendu comme bien national. La sous préfecture est aménagée dans les ailes sud et ouest ( plus tard, elles accueilleront la gendarmerie nationale). L’aile est et les jardins sont rachetés par un particulier qui en fait son habitation, avec la chapelle des bénédictins qui lui sert de dépendance. A cette effet, démolition de l’extrémité orientale de la chapelle Sud et transformation de l’aile qui perd son médiéval au profit d’un comble brisé similaire à ceux des ailes du XVIIIe siècle. l’abside du XVIe siècle, le bras Nord et la Chapelle Sainte-Marguerite sont racheté par un autre particulier, et un mur est construit entre les Deux propriétés.

1826 : L’ancien prieuré est reconverti par l’Etat en quartier de cavalerie. Le chevet est transformé en grange à fourrage. Entresolement du bras sud et de la chapelle Bénédictins. Percement des nombreuses baies nouvelles. Démolition de la chapelle Saint-Marguerite, au Nord du chevet, Pour ménages un accès aux Terrains situés à l’est.

1862 : Le transept est classé monument historique.

1909 : Extension du classement à la partie paroissiale (Nef).

1913 : Extension du classement à l’ensemble du chevet.

 

Pour la Géocache :

Trouvez Les valeurs numéraires des lettres en replacent les objets à la bonne place dans l'église 

Nord AB°CD.EFG  et Est HI°JK.LMN

Voilà les images pour les valeurs Nord :  https://docs.google.com/drawings/d/1EsTXyT4N_bXrYFGNO46bFxbwdDPoCzCuyt0FaZlstoo/edit?usp=sharing

 

Voilà les images pour les valeurs Sud : 

https://docs.google.com/drawings/d/176s5oUJeJYb3ZxH9NZNXYoxIMOJ_ERMSdKUQHWT5yOo/edit?usp=sharing

Additional Hints (Decrypt)

qnaf yr iéevsvpngrhe

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

49 Logged Visits

Found it 37     Didn't find it 3     Write note 3     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Owner Maintenance 3     

View Logbook | View the Image Gallery of 24 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.