Skip to Content

<

La mare d'Oimpuits

A cache by Passab Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/1/2016
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Deux hameaux - Bitry et Oimpuits - trois grosses fermes isolées - Moigneville, Ennorville et Beaulay - et le château  de Trétinville, entourent le village. Les écarts de Sébouville et Torville, à l’ouest de la D22, constituaient l’ancienne commune de Sébouville avant qu’elle en soit rattachée en 1972 à Guigneville, dont le terroir est séparé naturellement, dans sa partie sud, de celui de Pithiviers-le-Vieil par le bois de Bel-Ebat.

L’habitat s’est fixé dans le plateau beauceron, à une altitude comprise entre 124 et 136 mètres. Blé, maïs et betteraves se partageant la plus grande partie des zones cultivables, il est curieux de constater que les parcelles portent fréquemment des noms qui font allusion à des terres plutôt ingrates comme les « pierrailles », la « garenne, ou la « sablonnière ». Ici, l’orge pourrait être presque considéré comme un intrus. Pourtant, la malterie de Pithiviers, en faisant de cette graminée une spécificité régionale, a contribué pour beaucoup au développement de sa culture.

Durant le Moyen Age, Guigneville et ses écarts ne sont guère connus. On sait seulement que les fiefs de Oimpuits et Bitry relevaient de l’abbaye de St Mesmin, que Beaulay était rattaché à St-Euverte d’Orléans, et que Sébouville dépendait des chanoines de St-Georges de Pithiviers, tandis que Trétinville, Ennorville et Moigneville appartenaient aux seigneurs de Chamerolles. 

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, le bourg se structure et s’équipe. Des bâtiments scolaires sont construits entre 1876 et 1879, une gare en 1892, qui est toujours là pour perpétuer le souvenir du « Décau », le chemin de fer qui reliait Pithiviers à Toury. Le « TPT », comme on l’appelait, avait la particularité d’être tantôt un tramway destiné aux voyageurs, tantôt un train betteravier. Six à huit locomotives en permanence sous pression, 80 kilomètres de ramifications secondaires qui reliaient les fermes à la voie principale, une grande sucreire à chaque terminus, 278 034 tonnes de fret transportées en 1932, 160 000 passagers en 1943… ces chiffres ne suffisent-ils pas à rendre compte de l’importance de ce réseau ferré qui fut unique en France ? En 1928, l’électricité arrive à Guigneville, puis l’eau courante en 1932, puisée dans la nappe phréatique à 38 mètres de profondeur. Cela n’empêche pas le bourrelier, le maréchal-ferrant, le tisserand, les cordonniers et les entreprises de battage de disparaître peu à peu…...... 

Additional Hints (Decrypt)

Zntaégvdhr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

16 Logged Visits

Found it 10     Didn't find it 4     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.