Skip to Content

<

Lyon sort ses gryphes !

A cache by Jacquet38 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/07/2017
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



La visite du vieux Lyon, quartier médiéval et renaissance de Lyon, de ses rues pittoresques, de ses traboules, est un classique des visites touristiques de Lyon. Les façades des maisons sont typiques, et offrent des variétés de tons, allant du gris, au jaune, à l’ocre…Si certaines façades doivent leur couleur à l’enduit, d’autres le doivent aux matériaux principaux utilisés pour la construction, issus exclusivement du massif des Monts d’Or tout proche (et acheminés par bâteau par la Saône).

On trouve principalement du calcaire gris du Sinémurien, plus ou riche en gryphées (« pierre de Saint-Fortunat ») et du calcaire jaune à entroques de l’Aalénien (« pierres dorées » ou « pierre de Couzon »).


Le calcaire gris nous ramène donc entre -201 et -195 millions d’années et le calcaire jaune entre -180 et -176 millions d’années.

Pour comprendre la formation de ces calcaires, il faut remonter le temps (*)


  • De -380 à -320 millions d’années, une chaîne de montagnes naissait au niveau du massif du Mont d’Or, suite à la collision entre 2 anciens continents : le Gondwana et la Laurentia
  • A la fin de sa formation, de -320 à 300 millions d’années, les montagnes avaient une hauteur équivalentes à celles de l’Himalaya et des forêts tropicales couvraient le fond des vallées.


  • De -300 à 240 millions d’années, les montagnes s’érodèrent et perdirent leur relief


  • De -240 à -200 millions d’années, l’érosion fut telle que les terres devinrent planes et basses, permettant à la mer de les envahir formant des paysages de lagunes et de côtes de sable.


  • Autour de -200 millions d’années, la mer progresse de plus en plus, amenant des animaux aquatiques, notamment des coquillages qui vont se déposer sur le fond, formant les premiers sédiments calcaires issus d’animaux vivants du Mont d’Or.


  • Vers -195 millions d’années, la mer recouvre tout sous plusieurs mètres d’eau. Au fond vivent des gryphées, qui sont des huîtres vivant en bancs. Ces mollusques ont une forme de lampe à huile. Et quand on les retrouve dans les pierres taillées, ils ont la forme d’une virgule. Au terme de la fossilisation, on obtient le calcaire gris ou calcaire à gryphées, facilement reconnaissable par la présence fréquente de ces petites coquilles d’huîtres.

Ce matériau fait parti des pierres lyonnaises par excellence. De teinte grise, parfois gris bleu. Elle se taille facilement du fait de l’orientation de ses bancs d’extraction. On peut en faire des murs, escaliers, piliers, linteaux de portes et fenêtres, éviers…ou des moellons pour les déchets de taille. Cette pierre résiste bien à l’érosion.


L’état de surface peut parfois paraître grossier avec la présence des coquillages et aussi par des lignes horizontales, plus ou moins ondulées, provenant de l’action des vagues sur le fond marin, alors que les sédiments, à l’état de vase, n’étaient pas encore solidifiés.

 

  • Vers -190 millions d’années, la mer est de plus en plus profonde. La mer se peuple de poissons, mollusques, reptiles marins. Les dépôts fossiles se font de plus en plus lentement, favorisant une concentration de ces derniers.


  • Parmi ceux-ci, les Crinoïdes formaient de véritables prairies. Ce sont bien des animaux, et non des végétaux. A leur mort, le squelette est désarticulé et éparpillé en petits morceaux donnant des débris avec un aspect miroitant caractéristique de ce calcaire. Des oxydes de fer présents dans le squelette donne cette couleur jaune si caractéristique.


Cette pierre dorée ou pierre de Couzon a été abondamment utilisée dans le vieux Lyon, car elle a une surface plus lisse, plus régulière, comme de très fins grains de sable accolés. Et sa couleur donne un aspect tout à fait particulier et chatoyant aux immeubles. Elle résiste mal par contre à l’érosion. Sa dureté est moyenne, contrairement au calcaire gris.

 

  • Pour résoudre cette earthcache, vous allez devoir faire une petite promenade dans le Vieux Lyon. A faire de jour, car l’itinéraire comprend une traversée de traboule, ouverte seulement de jour.
  • Se rendre aux coordonnées de la page de présentation de la cache qui se trouve au 19 rue du Bœuf.


Vous y trouverez une petite fresque sculptée avec un oiseau. Ici, on voit la présence des 2 calcaires.

 

Question 1

La zone bleue correspond à quel calcaire ? jaune (Couzon) ou gris (à gryphées)

La zone rouge correspond à quel calcaire ? jaune (Couzon) ou gris (à gryphées)

 

  • Remonter la rue du Bœuf (vers st Jean) pour atteindre le n°27. Là vous trouverez l’entrée d’une traboule ouverte au public. Il suffit de pousser la porte. Vous traverserez alors un couloir, une 1ère petite cour, un 2ème couloir, et vous arriverez dans une seconde cour plus grande, avec un pilier au milieu.


Question 2

Combien vaut le nombre ABC sachant que

A = n° de la marche de l’escalier qui porte des gryphées en nombre

B = n° de la pierre, en partant de la droite de l’arceau où l’on voit des gryphées

(vous pourrez remarquer plusieurs marques de tailleurs de pierre sur l’arceau)

 


Continuer la traversée de la traboule. Vous pourrez remarquer sur le sol, au niveau d’une porte avec des barreaux en fer, une belle dalle avec des gryphées.

 

C = nombre de barreaux avec bout supérieur pointu au niveau de la dalle à gryphées

 

Ressortir de la traboule. Vous vous retrouvez au 54 rue Saint-Jean, que vous emprunterez sur la gauche pour rejoindre le point R1. Au passage, au coin de la place St Jean et de la rue St Jean (immeuble n°40), vous pourrez voir un bel exemple d’étagement calcaire gris / calcaire jaune, avec des gryphées bien visibles. Le point R1 se trouve à l’angle de la place du gouvernement.


Question 3

Sur la partie en rouge, on distingue des formes particulières sur la calcaire à gryphées. Quelles sont-elles ? Quelles en sont la cause ?

 

Rejoindre Le point R2 se trouve au bout de la rue de Gadagne, juste avec l’intersection avec la rue de la Loge


 

Question 4

Sur le pilier central, en bleu sur la photo, vous avez un bel exemple de concentration de gryphées. A combien estimez-vous le nombre de gryphées sur une ligne horizontale, au niveau de la flèche bleue (1er barreau de la fenêtre)

 

Enfin, rejoindre le point R3 qui se trouve rue de la Loge.


Les bâtiments à gauche et en face (début rue Juiverie) sont en calcaire jaune (pierre de Couzon) de bas en haut, ce qui est rare.

 

Question 5

Que remarquez vous sur les premiers rangs de pierre jaune, en bas, notamment sur les bâtiments de gauche (bar) ? Qu’est-ce que cela rappelle par rapport aux caractéristiques de la pierre de Couzon ? (ne pas confondre avec le fondement même qui est en calcaire à gryphées avec des coquillages en 3D bien visibles)

 

Sources : Animation sur la formation des monts d’Or - http://www.erasme.org/libre/montsdor/montsdor.swf

http://perso.ens-lyon.fr/yves-francois.le-lay/?p=469

 

Rappel concernant les Earthcaches : il n'y a pas de contenant à trouver ni de logbook à signer.
Loguez un "found it" et envoyez-moi vos réponses soit via mon profil, soit via la messagerie du site. Je vous contacterai en cas de problème.
Tout log enregistré sans envoi des réponses sera supprimé.

___________________________________________________________________________________________________________________________________


The visit of old Lyon, medieval district and revival of Lyon, its picturesque streets, its traboules, is a classic of the sightseeing tour of Lyon. The facades of houses are typical, and offer varieties of tones, going of grey, in yellow, to the ochre … If certain facades owe their color to the filler, others owe him to the main materials used for the construction, stemming exclusively from the massif of the Mounts of quite close Gold (and forwarded by boat by the Saône).

We find mainly some limestone grey of Sinémurien, more or rich gryphées (" Saint Fortunat's stone ") and some limestone yellow in entroques of Aalénien (" stones gilded" or "stone of Couzon ").


Thus the limestone grey returns us between -201 and 195 million years and limestone yellow between -180 and 176 million years.

To understand the formation of these limestones, it is necessary to go back in time (*)


  • From 380 to 320 million years, a mountain range was born at the level of the massif of the Mount of Gold, further to the collision between former 2 continents: Gondwana and Laurentia
  • At the end of his training, from 320 to 300 million years, mountains had a height equivalents to those of Himalaya and rain forests covered the bottom of valleys.


  • From 300 to 240 million years, mountains affected and lost their relief


  • From 240 to 200 million years, the erosion was such as lands became flat and low, allowing the sea to invade them forming landscapes of lagoons and coast of sand.


  • Around 200 million years, the sea progresses more and more, bringing aquatic animals, in particular shell which are going to settle on the bottom, forming the first calcareous sediments stemming from alive animals of the Mount of Gold.


  • Towards 195 million years, the sea recovers everything under several meters of water. At the bottom live gryphées, which are oysters living in benches. These mollusks have a form of oil lamp. And when we find them in carved stones, they have the form of a comma. In the term of the fossilization, we obtain the limestone grey or the limestone in gryphées, easily recognizable by the frequent presence of these small oyster shells.

This material makes left of stones archetypal inhabitants of Lyon. Of grey tint, sometimes grey blue. She runs away easily because of the orientation of her benches of extraction. We can make walls, staircases, pillars, girders of doors and windows, kitchen sinks … or rubble stones for the waste of size. This stone resists well the erosion.


The surface finish can sometimes seem unrefined with the presence of shell and also by horizontal, more or less waved lines, resulting from the action of waves on the bottom sailor, while sediments, in the state of vase, were not solidified yet.

  • Towards 190 million years, the sea is more and more deep. The sea becomes populated of fishes, mollusks, marine reptiles. The fossil deposits are made slower and slower, favoring a concentration of the latter.


  • Among these, Crinoïdes formed real meadows. They are many animals, and no of vegetables. In their death, the skeleton is dislocated and scattered in small pieces giving fragments with a glittering aspect characteristic of this limestone. Present iron oxide in the skeleton give this color yellow so characteristic.


This golden stone or stone of Couzon was used abundantly in old Lyon, because it has a smoother, more regular surface, as of very fine attached grains of sand. And his color gives a completely particular and brilliant aspect to buildings. She resists badly on the other hand the erosion. His hardness is average, contrary to the limestone grey.

  • To solve this earthcache, you go to have to make a small walk in Old Lyon. To make in the daytime, because the route includes a crossing of traboule, open only of day.
  • Go to the address and phone number of the page of presentation of the hiding place which is in 19 kicks of the Beef.


You will find a small fresco sculptured with a bird there. Ici, on voit la présence des 2 calcaires.

Question 1

The parking zone corresponds to which limestone? Yellow (Couzon) or grey (in gryphées)

The zone red corresponds to which limestone? Yellow (Couzon) or grey (in gryphées)

  • Go back up the street of the Beef (towards st Jean) to achieve n°27. There you will find the entrance of a traboule open to the public. It is enough to push the door. You will cross then a corridor, 1 era small court, one 2 ème corridor, and you will arrive in a second bigger court, with a pillar in the middle.


Question 2

How much is worth the number ABC knowing that

A = n° de la marche de l’escalier qui porte des gryphées en nombre

B = N of stone, by leaving of the right of the arch where we see gryphées

(You can notice several stone-cutters' brands on the arch)


Continue the crossing of the traboule. You can notice on the ground, at the level of a door with iron bars, a beautiful paving stone with gryphées.

C = Number of bars with sharp upper end at the level of the paving stone in gryphées

Ressortir of the traboule. You find yourselves in 54 street Saint Jean, whom you will borrow on the left to join the point R1. In the passage, in the corner of the place St Jean and of the street St Jean (building n°40), you can see a beautiful example of calcareous terracing grey / limestone yellow, with very visible gryphées. The point R1 is in the angle of the place of the government.


Question 3

On the part in red, we distinguish particular forms on limestone in gryphées. Are they who? What is the cause?

To join The point R2 is at the end of the street of Gadagne, just man with the intersection with the street of the Changing room


Question 4

On the central pillar, in blue on the photo, you have a beautiful example of concentration of gryphées. In how much consider yourselves the number of gryphées on a horizontal line, at the level of arrow bleue (1 er bar of the window)

Finally, join the point R3 which is street of the Changing room.


Buildings to the left and opposite (at the beginning street Jewish people) are in limestone yellow (stone of Couzon) from the bottom up, which is rare.

Question 5

Notice what you on the first rows of stone yellow, below, in particular on left buildings (bar)? What it calls back with regard to the characteristics of stone of Couzon? (Do not confuse with the foundation which is in limestone in gryphées with very visible shell in 3D)

Sources: animation on the training of the mounts of Gold - Http: // www.erasme.org/libre/montsdor/montsdor. swf

http://perso.ens-lyon.fr/yves-francois.le-lay/?p=469

Reminder concerning Earthcaches: there is not of containing neither to find nor of logbook to sign.
Loguez one "found it" and send me your answers either via my profile, or via the messaging of the site. I shall contact you in case of problem.
Any log recorded without sending of the answers will be deleted.

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

71 Logged Visits

Found it 69     Write note 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 52 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.