Skip to Content

<

Le canal Louis XIV

A cache by allec Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/24/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: virtual (virtual)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le "Canal LouisXIV", ou "Canal de l'Eure", constitue un des projets les plus formidables du règne du Roi-Soleil.
Bien qu'inachevé, et en partie pillé, les vestiges subsistants de nos jours sont d'un grand intérêt, et constituent un bût de promenade enrichissant.

L'histoire est la suivante : Jusqu'en 1684, les jeux d'eau des jardins du château de Versailles étaient alimentés par trois systèmes de collecte distincts.
 
- Les étangs du plateau des Yvelines, ou Réseau Supérieur (1677)
Entre l'étang de la Tour près de Rambouillet et l'étang de Saint-Quentin près de Versailles, le captage des eaux sur plus de 10.000 hectares alimente une capacité de stockage de 7 à 8 millions de m³. Il y a construction et entretien de 200 km de fossés, rigoles et conduites souterraines.
 
- Les étangs du plateau de Saclay, ou Réseau Inférieur (1679)
Ce réseau comprend entre autres les étangs du Trou-Salé, d'Orsigny et de Saclay, et représente une capacité de stockage de 1,7 millions de m³.
En 1684-1686, construction de l'aqueduc de Buc, qui remplace un siphon de fonte difficile à entretenir, afin d'acheminer l'eau collectée vers les réservoirs de Versailles (Les 2 réservoirs du Parc aux Cerfs ou de Gobert [45.000 m³] construits à partir de 1675, et les 4 réservoirs de Montbauron [110.000 m³])
En 1688, construction de la "Rigole de Guyancourt", afin que le Réseau Supérieur puisse déverser son trop-plein vers l'aqueduc de Buc.

- La Machine de Marly (1681)
L'eau pompée dans la Seine était acheminée par l'Aqueduc de Louveciennes, construit de 1681 à 1685. La machine fournissait au début 3.200 m³ d'eau par jour, mais nécessitait un entretien permanent et coûteux, et son rendement ne cessait de diminuer avec le temps, à cause du jeu dans les armatures de bois et de l'usure des 221 pompes utilisées.


En 1684, c'est la trêve de Ratisbonne : Louis XIV peut espérer une période de paix de 20 ans. Il peut se consacrer à la magnificence de son règne, et en particulier améliorer les fontaines et jeux d'eau du parc de Versailles. Pour cela il faut non seulement beaucoup d'eau, mais de l'eau dotée d'une pression suffisante pour alimenter les jets d'eau de la partie haute du jardin.
Ni le Réseau Supérieur des étangs, ni la machine de Marly ne répondent à ce besoin.

D'après les études de nivellement, l'eau de l'Eure à Pontgouin est à la côte 182, et pourrait donc être détournée pour être dirigée vers l'étang de la Tour à la côte 168, rejoignant ainsi le Réseau Supérieur des étangs. L'eau coulerait dans un canal à ciel ouvert de 2 à 15 m de large et de 2 m de profondeur. On espère un débit de l'ordre de 50.000 m³ d'eau par jour, soit 15 fois plus que la Machine de Marly. La longueur totale prévue pour le canal étant d'environ 80 km, pour que l'eau coule correctement par gravité naturelle, il faudra respecter une pente constante d'environ 16 cm par km.

- La première moitié du canal, entre Pontgouin et Berchères, ne pose pas de problèmes de réalisation car on est en zone de plaine. 10.000 ouvriers et prés de 20.000 soldats rendus disponibles par la période de paix s'attellent à la tâche, et le 25 août 1685, l'eau arrive à Berchères, situé à 35 km de la prise d'eau de Boizard.

Moitié ouest du canal de l'Eure :
Partie ouest du canal de l_Eure
- La seconde moitié du canal est beaucoup plus délicate : Il y a deux larges vallées à traverser, la vallée des Larris et la vallée de Maintenon. Le premier projet (1685) prévoyait un gigantesque aqueduc de dix sept kilomètres de long, pouvant comporter jusqu'à 3 niveaux d'arches atteignant 73 m de haut, pour supporter le canal à ciel ouvert, selon le souhait du roi et de Louvois. Le canal de l'Eure devait donc couler à 73 m. au dessus de... l'Eure.
Selon Chateaubriand, "Les aqueducs romains ne sont rien auprès de l'aqueduc de Maintenon, ils défileront tous sous un de ses portiques"

Photo-montage de ce qu'aurait pu être l'aqueduc de Maintenon, selon les projets excluant les siphons  : Hauteur 73 m, longueur 995 m
(Pour mémoire, le Pont du Gard est haut de 48 m, et long de 275 m)
Photo-montage de l_aqueduc de 73 m de haut

Après bien des discussions, les réalités économiques prévalent, et c'est le projet initial de Vauban qui sera retenu : L'aqueduc de Maintenon ne fait plus que 955 m de long et a un seul niveau d'arches, atteignant 28 m de haut. Au lieu du canal à ciel ouvert, il supportera des tuyaux en fonte de fer acheminant l'eau selon un système de siphon (On suppose qu'il était prévu 4 tuyaux de 18 pouces, soit 0,5 m, placés cote à cote).

Tuyaux d_époque

Tout le reste est réalisé par de simples terrassements.
La vallée des Larris sera elle aussi traversée à l'aide d'un autre siphon.


Moitié est du canal de l_Eure :

Les travaux se poursuivent donc selon ce dernier projet, et on atteint en 1688 l'emplacement où devait être construite la sortie du second siphon, à l'est de Maintenon. Cet entonnoir ne verra jamais le jour : La trêve de Ratisbonne est rompue en 1688, et c'est le début de la guerre de la Ligue d'Augsbourg.
Louis XIV, Louvois et Vauban doivent se consacrer à des tâches plus urgentes, les soldats quittent le chantier, l'argent manque, et le projet est graduellement abandonné : L'eau de l'Eure n'atteindra jamais les jets d'eau de Versailles.

Dessin de l'aqueduc devant aller du village de Berchères au village des Fourches (Musée de Stockholm) :
Dessin de l_aqueduc long de 6541 toises

Le rêve : Louis  XIV devant l'aqueduc long de 17 km (Huile sur toile de Hubert Robert, vers 1778, musée de Chartres) :
Louis XIV devant l_aqueduc long de 17 km



Que reste-il aujourd'hui de ce rêve fou ?


Du fruit du travail de 30.000 hommes durant 4 ans, pour un coût final estimé de 22 millions de livres, beaucoup à disparu : Des ponts enjambant le canal, des arches passant sous le canal, des pierres de taille arrachées aux aqueducs et entonnoirs des siphons. Les tuyaux métalliques, dont ont sait que 28.500 toises, soit 54 km, avaient été commandés, mais bien moins déjà livrés, ont été en majorité rapportés à Versailles et à Marly.   A de nombreux endroits, le canal a été comblé et les terres expropriées quelques années auparavant ont été remises en culture.
Mais il reste encore beaucoup de vestiges à voir, principalement la prise d'eau de Boizard, près de Pontgouin, huit arches, quatre siphons (3 entonnoirs amont, 1 entonnoir aval) et, bien sur, l'aqueduc de Maintenon, qui a encore fière allure. La position de ces vestiges est indiquée par des croix rouges sur les plans de 1695 montrés ci-dessus.

Photos contemporaines des vestiges existants, en se déplaçant d'ouest en est :

Prise d_eau de Boizard (Etat en 2004)

Arche du Mulet (Etat en 2004)

Entonnoir amont (Etat en 1977)

Entonnoir amont (Etat en 2004)

Arche de la Vallée (Etat en 2004)

Entonnoir aval (Etat en 2004)

Grande voûte (Etat en 2004)

Petite voûte (Etat en 2004)

Petit entonnoir (Etat en 2004)

Grand entonnoir (Etat en 2004)

Aqueduc de Maintenon (Etat en 1977)


Pour pouvoir déclarer un "Found-it" sur cette cache, vous devez vous rendre sur au moins un des lieux indiqués ci-dessus (Digue, voûte, entonnoir ou aqueduc), prendre une photo de vous (ou de votre Gps, ou de votre animal de compagnie...) à coté du vestige découvert, et joindre cette photo à votre log.

Une bonne partie des vestiges du canal de l'Eure bénéficient d'une protection des Monuments Historiques, certains sont fléchés et dotés d'un panneau explicatif.
La Difficulté Terrain varie beaucoup selon le vestige que vous visitez : Pour l'aqueduc de Maintenon ou la prise d'eau de Boizard, DT = 1. Pour les autres vestiges, la DT est entre 1,5 et 3,5. La solution la plus simple est bien sur d'aller se photographier sous l'aqueduc de Maintenon, mais ceux qui relèveront le défi d'aller se photographier prés de l'Entonnoir Aval ou de la Petite Voûte auront la gloire en plus, et pourront appeler le roi "Mon cousin".


Virtual Reward - 2017/2018

Cette cache virtuelle fait partie d'une série limitée créée entre le 24 août 2017 et le 24 août 2018. Seuls 4 000 propriétaires de caches ont eu la possibilité de créer une telle cache virtuelle. En savoir plus sur les Virtuelles Rewards sur le Blog Geocaching .

This Virtual Cache is part of a limited release of Virtuals created between August 24, 2017 and August 24, 2018. Only 4,000 cache owners were given the opportunity to hide a Virtual Cache. Learn more about Virtual Rewards on the Geocaching Blog.

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

60 Logged Visits

Found it 56     Write note 3     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 70 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.