Skip to content

<

L'Arrou : une vallée dans la ville

A cache by Team Pouce Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/28/2017
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Français :

Blois, balcon sur la Loire et ville fluviale entre Beauce et Sologne ; telle est l’image retenue par beaucoup. Et pourtant, la disposition de la « vieille ville en amphithéâtre capricieusement répandue sur les saillies d’un plan incliné... » (Victor Hugo, 1864) est liée à l’existence d’une petite vallée aujourd’hui occultée par l’urbanisation, la vallée de l’Arrou. Celle-ci s’est formée à la frontière Argile à silex - Calcaire de Beauce, après une histoire géologique déterminante qui a duré près de 60 millions d’années.

Une vallée dans la ville :


La ville de Blois est centrée sur la confluence de l’Arrou, modeste ruisseau, aujourd’hui presque complètement voûté ou busé, avec le fleuve Loire. Cette confluence délimite un promontoire sur lequel est situé le château.
Cette géomorphologie originale a sans doute été déterminante dans l’occupation première du site :
- une plaine alluviale de grand fleuve à l’abri d’un coteau,
- une  petite  vallée,  échancrure  dans  le  coteau  de  calcaire  de  Beauce, facilitant l’accès au plateau,
- un éperon offrant un point de vue sur le val et un possible refuge.
Cette occupation première a pu avoir lieu dès le Néolithique. D’autres  échancrures  existent  dans  le  versant  nord  du  val  de  Loire «  blaisois  ». 
Au  Nord-Est  : Montprofond à la Chaussée-Saint-Victor et Ménars plus en amont. Au Sud-Ouest : vallées du Saut des Moines et des Moriers, et plus en aval : vallée de l’Hôtel Pasquier, Val des Cigognes.
Aucun de ces lieux n’a la configuration de la vallée de l’Arrou.

La vallée de l’Arrou vue de Blois-Vienne :

L’axe de la vallée est repérable par le clocher de l’Église Saint-Vincent, au centre. Le château et la Maison de la magie marquent l’extrémité est du promontoire et le versant ouest de la vallée de l’Arrou. Les maisons à gauche de la cathédrale sont situées sur le
versant est de la vallée. La cathédrale marque le début du plateau beauceron.

Géodiversité :

En rive droite de la Loire, la ville basse est posée sur les alluvions récentes du lit majeur entre fleuve et coteau (altitude moyenne : 70m). La ville haute est ancrée dans les  coteaux, en calcaire de Beauce, de la Loire et  de  l’Arrou  ou  posée  sur  le  plateau  de  la  Petite  Beauce  (100  à  110  m) constitué par la même roche.
En  rive  gauche  de  la  Loire,  les  premières  installations  dans  le  val,  notamment celle du quartier de Vienne, ont été établies sur des « mottes » ou « montilles ».  Celle de la  Motte correspond aux alluvions anciennes d’une basse terrasse, hors d’atteinte des grandes crues quand les levées n’existaient pas. L’eau s’étalait alors facilement dans l’ensemble du lit majeur et les débordements devaient avoir des impacts limités sur les zones habitées.
A l’Ouest, la forêt de Blois culmine à 143 m, portée en hauteur par le modeste anticlinal d’Herbault principalement revêtu par l’Argile à silex, si l’on néglige la mince couverture de Limon des plateaux. L'Argile à silex est un  produit  d’altération  de  la Craie  à  silex
sous-jacente.  Cette  formation, appelée localement Craie de Blois, affleure en rive droite de la vallée de la Loire à la faveur du bombement anticlinal.
Depuis environ 1 million d’années, la Loire a incisé le Calcaire de Beauce sur près de 30 m et l’anticlinal d’Herbault sur près de 50 m. L’existence du bombement explique pourquoi, les versants de la vallée de la Loire blésoise sont légèrement plus élévés que les versants plus en amont ou plus en aval. La vallée de l’Arrou et la petite vallée sèche affluente empruntée par la rue
de la Mare furent probablement façonnées lors de la dernière glaciation, au Pléistocène. L’initiation de la vallée de l’Arrou a pu être facilitée par l’existence des petites failles affectant la couverture sédimentaire.

La vallée de l’Arrou et la morphologie actuelle du site de Blois résultent de divers évènements géologiques :
-  une  minime  déformation  orientée  WNW-ESE  :  l’anticlinal  d’Herbault. Corrélées  avec  la  compression  pyrénéenne  N-S  à  NNE-SSW  à  l’Éocène, les  contraintes  ont  provoqué  des  ondulations  dans  la  couverture  sédimentaire du bassin de Paris. Près de Blois, le bombement d’axe  Herbault-Forêt  de  Blois  en  résultant,  a  fait  remonter  l’Argile  à  silex  et  la Craie blanche du Sénonien.
- une sédimentation carbonatée dans un vaste lac marécageux, le lac de Beauce, à l’Aquitanien, à l’origine d’une roche dure, le calcaire de Beauce et d’un plateau, celui de Petite Beauce. Le relief bombé précédent a constitué une île, l’eau du lac venant mourir sur ses pentes légères. C’est sur cette frontière que Blois se développera.
- deux incisions.
L’une, par la Loire, affectant l’anticlinal et le plateau beauceron qui s’étendait alors en Sologne jusqu’à la vallée du Cher. Cette incision semble avoir débuté il y a 1 million d’années environ, au Pléistocène.
L’autre, par l’Arrou « juvénile », affectant la marge « ouest-blaisoise » du plateau beauceron ; cette incision semble s’être produite essentiellement  pendant la dernière glaciation.
La  sculpture  du  site  s’est  donc  principalement  réalisée  au  Pléistocène, l’installation de la matière première ayant demandé près de 60 millions d’années  de  préparation,  80  en  incluant  le  temps  du  dépôt  marin  de  la craie. Cette histoire a fait du « Blois géologique » une ville-frontière.

Structure de la ville : Un anticlinal incisé par la Loire, un plateau calcaire incisé par un modeste ruisseau :

Earthcache :

Pour cette Earthcache, vous devrez effectuer quelques recherches sur cette description, sur le net et sur le terrain. Merci de m'envoyer vos réponses par mail, pour que je puisse valider votre log.

- Au point GPS de la cache, vous vous trouvez devant un eddifice, confluence de la vallée de l’Arrou et de la « micro-vallée » de la rue de la Mare d’axe nord-sud. A partir de ce point, dans le calcaire dur et plus épais, les versants deviennent plus abrupts. Dans ce substrat, l’Arrou accroît légèrement son débit en drainant localement la nappe phréatique de Beauce.
La vallée change de direction à 90°. Ce changement, surprenant, peut s’expliquer par l’existence d’une petite faille locale nord-sud.
1) De quel type de roche est fait l'eddifice devant vous ?
2) Au point où vous vous trouvez, le terrain est-il plat, légérement incliné ou abrupt ? C'est ici que vous pouvez apprécier cette particularité du versant dans cette partie de la vallée.
Une photo de votre GPS a cet endroit, bien que totalement facultative serait apprécié

- La vallée de l’Arrou résulte de divers évènements géologiques. Combien ?

- La scultpure du site de la vallée de l'Arrou fut réalisé à quelle époque geologique ?

 

English :

Blois, balcony on the Loire and river city between Beauce and Sologne; such is the image retained by many. And yet the arrangement of the "old town in amphitheater capriciously spread over the projections of an inclined plane ..." (Victor Hugo, 1864) is linked to the existence of a small valley now obscured by the " urbanization, the valley of the Arrou. It was formed at the border of the Flint Clay - Limestone of Beauce, after a geological history that lasted nearly 60 million years.

A valley in the city:


The town of Blois is centered on the confluence of the Arrou, modest stream, now almost completely vaulted or busé, with the river Loire. This confluence delimits a promontory on which the castle is situated.
This original geomorphology was undoubtedly decisive in the first occupation of the site:
- an alluvial plain of great river sheltered from a hillside,
- a small valley, notch in the limestone hillside of Beauce, facilitating access to the plateau,
- a spur offering a point of view on the valley and a possible refuge.
This early occupation may have taken place since the Neolithic era. Other indentations exist in the northern slope of the "blaisois" valley of the Loire.
To the North-East: Montprofond to the Chaussée-Saint-Victor and Ménars more upstream. In the South-West: valleys of the Saut des Moines and Moriers, and further downstream: valley of the Hotel Pasquier, Val des Cigognes.
None of these places has the configuration of the valley of the Arrou.

The valley of the Arrou seen from Blois-Vienne:

The axis of the valley can be seen by the bell tower of the Church of Saint Vincent, in the center. The castle and House of Magic mark the eastern end of the promontory and the western slope of the valley of the Arrou. The houses to the left of the cathedral are located on theeastern slope of the valley. The cathedral marks the beginning of the Beauce plateau.

Geodiversity :

On the right bank of the Loire, the lower city is placed on the recent alluvium of the major bed between river and hillside (average altitude: 70m). The upper town is anchored in the hillsides, in limestone of Beauce, the Loire and the Arrou or set on the plateau of Petite Beauce (100 to 110 m) constituted by the same rock.
On the left bank of the Loire, the first installations in the valley, especially that of the district of Vienne, were established on "clods" or "montilles". Celle de la Motte corresponds to the old alluvial deposits of a low terrace, out of reach of the great floods when the levies did not exist. The water then spread easily throughout the major bed and the overflows had to have limited impacts on the inhabited areas.
To the west, the forest of Blois culminates at 143 m, carried high by the modest Herbault anticlinal mainly clad in flint clay, if one neglects the thin cover of Limon of the plateaus. Flint Clay is an alteration product of Flint Chalk
Underlying. This formation, locally called Chalk de Blois, is located on the right bank of the Loire valley in favor of the anticlinal bulge.
For about 1 million years, the Loire has incised the Limestone of Beauce on nearly 30 m and the anticline of Herbault on nearly 50 m. The existence of the bulge explains why, the slopes of the valley of the Balearic Loire are slightly higher than the slopes more upstream or more downstream. The valley of the Arrou and the tributary dry valley borrowed by the street
de la Mare were probably formed during the last glaciation in the Pleistocene. The initiation of the valley of the Arrou could be facilitated by the existence of the small faults affecting the sedimentary cover.

The Arrou valley and the current morphology of the Blois site are the result of various geological events:
- a minimal distortion oriented WNW-ESE: the anticline of Herbault. Correlated with the N-S Pyrenean compression at NNE-SSW in the Eocene, the stresses caused ripples in the sedimentary cover of the Paris basin. Near Blois, the resulting Herbault-Blois axis bulge brought up the Flint Clay and the White Chalk of the Senonian.
- a carbonate sedimentation in a vast marshy lake, the Beauce lake, in the Aquitanian, causing a hard rock, the limestone of Beauce and a plateau, that of Petite Beauce. The previous rounded relief formed an island, the water of the lake coming to die on its light slopes. It is on this frontier that Blois will develop.
- two incisions.
One, by the Loire, affected the anticlinal and the Beauce plateau, which then extended into Sologne as far as the Cher valley. This incision seems to have begun about 1 million years ago, in the Pleistocene.
The other, by the "Juvenile" Arrou, affecting the "West-Blaisoise" margin of the Beauce plateau; this incision seems to have occurred essentially during the last glaciation.
The sculpture of the site was thus mainly carried out in the Pleistocene, the installation of the raw material having asked for 60 million years of preparation, 80 including the time of the marine deposit of the chalk. This history has made the "Blois geologique" a border town.

Structure of the city: An anticlinal incised by the Loire, a limestone plateau incised by a modest stream:


Earthcache :

For this Earthcache, you will have to do some research on this description, on the net and in the field. Thank you for sending me your answers by mail, so that I can validate your log.

- At the GPS point of the cache, you are in front of an eddifice, confluence of the valley of the Arrou and the "micro valley" of the street of the Mare north-south axis. From this point, the slopes become more abrupt in hard and thicker limestone. In this substrate, the Arrou slightly increases its flow by draining locally the ground water table of Beauce.
The valley changes direction at 90 °. This change, surprising, can be explained by the existence of a small local fault north-south.
1) What kind of rock is the building before you?
2) At the point where you are, is the terrain flat, slightly inclined or steep? It is here that you can appreciate this peculiarity of the slope in this part of the valley.
A photo of your GPS has this location, although totally optional would be appreciated

- The valley of the Arrou results from various geological events. How many ?

- The scultpure of the site of the valley of Arrou was realized at what geological time?

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.