Skip to Content

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.

Wherigo Cache

Écorceurs-de-l'Anse-à-Benjamin

A cache by Danatisy et Linus Blue Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/26/2017
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Site du patrimoine des Écorceurs-de-l'Anse-à-Benjamin.
Les coordonnées indiquées sont celles où vous pouvez stationner. Démarrer la cartouche et suivez les indications.


Le site du patrimoine des Écorceurs-de-l'Anse-à-Benjamin, constitué en 1991, est un ancien site industriel aménagé à partir de 1902. Il comprend les vestiges de plusieurs bâtiments et structures ayant servi à l'exportation du bois de papeterie, dont les édifices des chaudières et des écorceurs, un incinérateur à écorces, des quais d'expédition de même que des convoyeurs à bois. Ces vestiges sont dispersés sur un terrain boisé de grande dimension, en bordure de l'anse à Benjamin, dans la partie nord-est de la baie des Ha! Ha! Le site du patrimoine des Écorceurs-de-l'Anse-à-Benjamin se situe dans le secteur Bagotville de l'arrondissement municipal de La Baie de la ville de Saguenay.

La valeur patrimoniale du site du patrimoine des Écorceurs-de-l'Anse-à-Benjamin repose sur son intérêt historique. Il est étroitement lié au développement de l'exploitation forestière dans la région du Saguenay au début du XXe siècle. À partir de 1902, la Battle Island Paper Company, une entreprise fondée à New York en 1895, met en place un complexe usinier à l'Anse-à-Benjamin. Celui-ci doit alimenter en matière ligneuse son moulin de pâte chimique de Fulton, dans l'État de New York. La compagnie reprend les terrains des frères Nordin, deux Suédois, qui tentent sans succès d'implanter une scierie et un écorceur sur le site. Plusieurs raisons justifient le choix de l'emplacement : la proximité des matières premières, les installations de navigation et d'expédition, l'abondance et la disponibilité de la main-d'oeuvre. Le bois est coupé pour l'essentiel dans les cantons de Ferland et Boileau et écorcé sur place. Ensuite, il est transporté toutes les deux semaines par bateau aux usines de pâtes et papiers de l'Ontario et du nord-est des États-Unis. La Battle Island Paper Company emploie jusqu'à trois cents hommes annuellement. En 1910, le gouvernement du Québec adopte une loi limitant l'exportation du bois de papeterie québécois non transformé. Cette mesure entraîne ainsi l'augmentation du coût des droits de coupe. En 1914, la Battle Island Paper Company est mise en faillite. L'usine cesse ses activités entre 1915 et 1917. La Compagnie de pulpe de Chicoutimi, dirigée par Jules-Édouard-Alfred Dubuc (1871-1947), récupère alors les droits de coupe du site en 1917. Dubuc concrétise son projet d'usine de pâte chimique, la Ha! Ha! Bay Sulfite Company Limited. Le site du patrimoine des Écorceurs-de-l'Anse-à-Benjamin témoigne des débuts de l'industrialisation de la région.

La valeur patrimoniale du site repose en outre sur son intérêt archéologique. Les vestiges des bâtiments et des structures attestent l'occupation industrielle du site au début du XXe siècle par la Battle Island Paper Company. Le site comprend, entre autres, le soubassement en pierre de l'édifice des chaudières, la fondation en pierre du bâtiment des écorceurs, une série de fondations en pierre utilisées pour les quais d'expédition de même que des vestiges des convoyeurs à bois. L'ancienne façade en pierre et en béton de l'incinérateur à écorces constitue le témoin le plus évocateur et le plus complet. Elle se dresse sur près de six mètres de haut et est ponctuée de quatre arcades autrefois destinées à l'entrée des billes de bois. La façade domine le site et témoigne de l'activité industrielle passée.
Source : Municipalité de Ville de Saguenay, 2008.

Téléchargement de la cartouche

Téléchargez la cartouche sur Wherigo.com en cliquant sur l'icône ci-dessous:


Cliquez sur l'icône

Téléchargez la cartouche sur Wherigo Foundation en cliquant sur l'icône ci-dessous:


Cliquez sur l'icône

Version 1.0 (26 novembre 2017)

Construction avec l'application Web Wherigo\\kit!.

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

6 Logged Visits

Found it 5     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated: on 12/10/2017 3:35:26 PM (UTC-08:00) Pacific Time (US & Canada) (11:35 PM GMT)
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page