Skip to Content

<

Pont de l'Abattoir

A cache by Clo Vis Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/20/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Voici un résumé sur les bombardements survenus en Juin 1944 ainsi que la libération de Fougères en Août dans la même année :

"2 mois avant l'entrée des Alliés dans la ville de Fougères, la population a vécu trois jours de bombardements, du 6 juin au 9 Juin 1944, causant la mort de 300 personnes, dont une majorité de civils.
Les Anglais et les Américains ont commencé à bombarder Fougères le jour même du Débarquement, le 6 Juin 1944. Les aviateurs avaient pour objectif de détruire le pont de la gare, situé aujourd'hui à côté du bowling, et la Nationale 12. Couper les axes de transport donc, pour éviter que les soldats Allemands montent sur les plages de Normandie.

26 Fougerais sont morts dans ce premier bombardement (quartiers de la Gare et de l'Abattoir). Le second, dans la nuit du 8 au 9 Juin, a causé la mort de 289 habitants dans le centre-ville et à Bonabry. Quelques jours auparavant, les avions avaient pourtant largué, au-dessus de la ville, des tracts avertissant du bombardement. Mais avec le vent, les documents ont été déportés hors de Fougères.
La ville était paralysée, détruite. Des bombes sont tombées sur la gare dans le but de couper les axes en empêchant les autres troupes Allemandes d'y passer par wagons pour monter vers les plages et villages Normands. Le quartier de Bonabry, quant à lui, a été ravagé. Au total, plus de 4.000 impacts de bombes ont été repérés dans la ville. Par peur, 15.000 habitants sont partis se réfugier dans les fermes, à la campagne environnante (dont 6.000 à Javené, 2.500 à Lécousse, 2.000 à Romagné, etc...). Certaines pouvaient accueillir jusqu'à 150 personnes. D'autres, restés en ville, s'organisaient pour prévenir les Fougerais de la marche à suivre en cas de nouveau bombardement.

Les 600 blessés étaient repartis à la clinique de St-Joseph (Fougères) et à l'hospice de Chaudeboeuf (St-Sauveur).

17 fabriques de chaussures furent entièrement détruites. La ville fut rasée à 84%, un des records en Bretagne.

Mais après le 9 Juin, plus aucune bombe n'est tombée sur Fougères, alors ville déserte. Deux mois après, le 3 Août, les soldats américains libèrent la ville. Rapidement, la joie remplace l'amertume et l'incompréhension. La destruction par les alliés de la ville n'a pas servi à rien."

Additional Hints (Decrypt)

N unhgrhe qrf lrhk

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.