Skip to Content

<

Alphabet 87, lettre K : Kaolin

A cache by Chtigones Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/30/2018
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



Alphabet geocaching de la
Haute-Vienne
Lettre K : Kaolin et Pâtes Céramiques du Limousin


Podium

Nous vous proposons une série de caches dans l’ordre alphabétique ayant pour thème le département de la Haute-Vienne.
Merci à la Team Pharma 87 pour avoir lancé l'idée en Haute-Vienne.
Cette cache se substitue à la cache initiale de la lettre K (GC4XC9R), archivée.

We propose you a series of hiding places in the alphabetical order having for theme the department of the Haute-Vienne.
Thanks to Team Pharma 87 who have launched the idea in Haute-Vienne.
This geocache replaces the initial geocache Letter K 
(GC4XC9R), archived.




1768, découverte du kaolin

C’est à quelques kilomètres de Marcognac, à Saint-Yrieix-la-Perche, que les premiers gisements de kaolin sont découverts en 1768. Dès le début, de nombreuses carrières ont été creusées dans les terrains alentours. En 1786, François Alluaud, alors ingénieur géographe du Roi et Directeur de la Fabrique Royale de Porcelaine à Limoges, signe un contrat lui permettant d’extraire du terrain de Marcognac le kaolin et la pegmatite (contenant le quartz et le feldspath nécessaires à la fabrication de la porcelaine). La pureté exceptionnelle des roches extraites des carrières, valent un immense succès économique à la société Alluaud. Ses filons se développent davantage avec la découverte de véritables boules de kaolin pur dans la carrière d’origine et la seconde ouverte en 1910. De nombreux ingénieurs viendront de Paris pour analyser ces roches. La particularité de ces dernières est que leurs propriétés permettent de fabriquer un émail transparent dont la qualité amène à valoriser davantage les pièces de prestiges de Sèvres.



1788, création du premier moulin à pâte à porcelaine

Il exploite cette carrière et fait l’acquisition, deux ans plus tard, de ce moulin à farine. Il le transforme alors en moulin à kaolin. Initialement le kaolin était vendu exclusivement à la manufacture Royale de Sèvres dont il était le fournisseur officiel. Ses deux fils reprendront l’exploitation à sa mort en 1799. En 1816, ils font construire l’usine des Casseaux à Limoges sur les bords de Vienne. Un endroit stratégique puisque la rivière permettait d’acheminer le bois venant des forêts en amont afin de chauffer les fours et la position centrale de Limoges facilitait l’approvisionnement en matières premières. En 1837 le moulin est reconstruit, puis agrandi en 1854 et 1875 avec l’adjonction d’ateliers de fabrication, de pièces de séchage, etc. Il est exploité par la famille Alluaud jusqu'en 1872, date à laquelle Eugène Vandermarcq, arrière-petit-fils de François Alluaud, prend pour associé Jean Nadaud pour diriger l'affaire, sous la raison sociale Jean Nadaud et Cie. En 1900 Jean Nadaud se porte acquéreur du moulin de la Garde. En 1909, le fils d'Eugène Vandermarcq, Pierre, rachète l'entreprise qu'il exploite sous la raison sociale chère aux Hauts-Viennois mais aujourd’hui disparue Kaolins et Pâtes Céramiques du Limousin (KPCL). De nouvelles extensions sont réalisées à la veille de la Première Guerre mondiale.

1975, fermeture du moulin

L'entreprise, qui possède alors plusieurs autres moulins en Haute-Vienne et dans le Cher, ferme l'usine de la Garde en 1975, jugée trop vétuste.
Le moulin de la Garde était équipé de 4 paires de meules animées par une roue à aubes en 1793 et jusqu’à 49 paires de meules et 9 broyeurs à galets en 1935 et 1950. Le moulin à kaolin employait 24 salariés en 1965. Au XXe siècle, bien après l’épuisement des gisements locaux, des pegmatites seront importées du monde entier pour être broyées en Haute-Vienne afin de produire des composants exclusifs qui feront de l’entreprise un leader mondial.
Actuellement, les bâtiments du moulin abritent des habitations, des bureaux, un atelier d'émailleur, un ancien garage automobile... C’est un site privé qui, malheureusement, ne se visite pas. Vous pouvez avoir une vue intéressante sur le moulin depuis la route d'Aixe, sur la rive opposée.

Soyez prudents en traversant (route à forte circulation) et  discrets pour la survie de la cache !


Additional Hints (Decrypt)

[FR] Cnf yrf Orngyrf / [EN] Abg gur Orngyrf

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

22 Logged Visits

Found it 21     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 4 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.