Skip to content

<

Couronne des Reines

A cache by Liodan13 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/26/2019
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


1. La Couronne des Rois :

En Provence, c'est une Couronne des Rois que l’on partage le 6 janvier pour fêter l’épiphanie ou l’arrivée des rois mages devant Jésus qui vient de naître. Une brioche à la fleur d’oranger, recouverte de sucre, décorée de fruits confits, ronde avec un trou au milieu fait le bonheur des tables tout le mois de janvier : une vraie tradition.

Origine :

L'origine de la Couronne des Rois semble être liée aux saturnales romaines. Ces célébrations étaient dévolues au dieu Saturne, afin de fêter l'augmentation des jours après le solstice d'hiver. Lors de ces cérémonies était fait un gâteau rond fourré de figues, de dattes et de miel, divisé en parts égales entre les maîtres et les esclaves. À l'intérieur de celui-ci, était introduite une fève ; celui qui avait la chance de la trouver dans la part qu'il recevait était nommé roi.

A Paris, dès le XVIe siècle, le gâteau des rois a été l'objet d'une guerre féroce entre les boulangers et les pâtissiers : ces deux corporations voulaient chacune obtenir le monopole de vendre ce gâteau symbolique : les pâtissiers gagnèrent et François Ier leur accorda le monopole de la vente des gâteaux des rois. Cet arrêt fut confirmé plusieurs fois par le parlement jusqu'au XVIIIe siècle. Mais les boulangers ne s'avouèrent pas vaincus : ils offrirent à leurs clients pour l'Epiphanie des galettes, d'où le nom moderne du gâteau des rois. Mais, cette belle tradition a eu aussi ses détracteurs : ainsi dès l'Ancien Régime, les chanoines de Saint-Germain-des-Prés s'élevaient contre cette tradition, cause de superstitions et d'ivrognerie : nous verrons qu'ils n'avaient pas totalement tort car la fête des rois est peut être la survivance des saturnales romaines.

Sous la Révolution, la fête des rois devint la fête des Sans-Culottes ou fête du bon voisinage. Certains révolutionnaires s'insurgèrent sur le fait que dans le République, on pouvait encore fêter les ombres des tyrans : après avoir songé à interdire la fête, et à poursuivre les pâtissiers délinquants et ceux qui participeraient à de telles orgies, on se décida avec raison à habiller la fête des rois en fête du bon voisinage, pour ne pas mécontenter les boulangers et les pâtissiers qui jouaient un rôle majeur dans l'approvisionnement et l'alimentation de l'époque.

La tradition du gâteau des rois s'est maintenue jusqu'à nos jours, mais désormais les boulangers les vendent et ne les donnent plus et, à Paris au moins, les galettes se sont hybridées avec le Pithiviers pour donner des galettes fourrées à la frangipane. Le dernier acte historique concernant la galette des rois remonte à 1975, date à laquelle la galette des rois, certes géante (1 mètre de diamètre) entra à L'Elysée, offerte par les boulangers et pâtissiers de France.

Rituel :

Cette tradition est parvenue en France par l'intermédiaire de la papauté d'Avignon où le premier tirage des rois eut lieu à la fin du xive siècle au couvent des dominicains. Ce gâteau brioché rond et parfumé à l'essence de fleur d’oranger est décoré de fruits confits qui sont censés représenter les joyaux de la couronne. Terre de soleil et de vergers, la Provence est tout naturellement devenue la terre de prédilection des fruits confits, et Apt sa capitale. En 1348, le Pape Clément VI donna même la charge « d’écuyer en confiserie » au confiseur aptésien Auzias Maseta.

De nos jours, c'est le plus jeune de l'assemblée qui ferme les yeux ou se place sous la table et on lui désigne chaque part de gâteau afin qu'il l'attribue à un convive. Il y a deux fèves dans le gâteau :

  • le sujet, en porcelaine, qui représente traditionnellement un personnage de la crèche ;
  • la fève.

Celui qui tire la fève, est le roi. Le sujet de porcelaine est pour la reine...

2. La Couronne des Reines :

Pour rebondir, nous en profitons donc pour prendre le contre-pied des rois et déroger ainsi à la tradition, en vous proposant de découvrir la Couronne des Reines.

 

Vous trouverez cette couronne aux coordonnées suivantes, de type :
N43°3?.??? / E05°1?.???

Pour vous y aider, nous vous délivrons ci-dessous la retranscription d'un vieux manuscrit rédigé par François Viette, découvert en Ecosse dans une tombe royale que l'on exhuma en 1612 en la cathédrale de Peterborough :

GeoCheck.org

Rappel de sécurité :

L'accès est réglementé l'été du 1er juin au 30 septembre en raison du risque incendie dans les massifs. Avant de partir, téléphonez au 08.11.20.13.13 ou consultez le site : "Risques Feux de Forêts 13" ;

Enfin, faites attention aux chemins DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies), car les véhicules à moteur y sont interdits.

Additional Hints (Decrypt)

Qnaf yr purpxrhe

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.