Skip to Content

<

ROSUREUX

A cache by MiTus57 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/20/2019
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Village découvert par la "Salamandre Loir-et-chérienne"
lors de ses vacances chez la "Salamandre du Doubs" , voir GC85947.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Rosureux est situé dans la vallée du Dessoubre, 
à quelques kilomètres du site 
Notre dame de Consolation.

  

D'abord simple ermitage appelé "Sainte Foy" au xive siècle, Rosureux commença à exister lorsque, un siècle plus tard, les religieux de Vaucluse y firent construire deux moulins : le moulin banal et le moulin de la Thouyère. Mais à peine né, le village, situé sur un axe de passage, eut à souffrir de l'armée des Confédérés en 1474. Les habitants se réfugièrent dans les grottes du voisinage (ils retrouveront ce réflexe de survie lors des ravages de la soldatesque de Bernard de Saxe-Weimar pendant la guerre de Dix Ans).

La Révolution française ne rencontra pas beaucoup d'échos à Rosureux. Le 18 juin 1793, le comité de Salut Public du district dénonça le sieur Journot qui "réclamait l'autel et le trône", mais cette affaire n'eut pas de suite. Par contre, lors du soulèvement de la Petite Vendée, cinq habitants de Rosureux (Claude François Pepiot, Eloi et François-Xavier Relange, François-Joseph Journot et Jean-Ignace Simon) passèrent en jugement. Le 7 février 1794, un certain Félix Simon, 61 ans, fut accusé d'avoir traité les députés, les patriotes et les prêtres assermentés "de gueux, de vauriens, de canailles sans foi, sans loi, sans religion". Nodier le fit traduire devant le tribunal révolutionnaire de Paris qui le condamna à la guillotine. Rosureux devint l'un des refuges préférés des prêtres réfractaires. Le 9 janvier 1796, les gendarmes arrêtèrent l'abbé Filsjean sur la route de Belleherbe mais plusieurs habitants de Rosureux et de Charmoille les obligèrent à le relâcher. Le retour à Rosureux aux cris de "vivent les aricots" fut un triomphe. Le prêtre trouva asile chez Ignace Journot et plusieurs hommes commandés par Jean-Ignace Simon, adjoint, se portèrent volontaires pour lui servir de gardes du corps. Enfin, le 26 mai 1797, on coupa l'arbre de la Liberté.

C'est aussi le village où naquit l'entreprise d'horlogerie "Prêtre et fils" en 1854 sur la rive droite du Dessoubre. Mondialement réputée cette entreprise a vendu des horloges au Brésil, en Tunisie, en Espagne, mais surtout en Franceet en Suisse, ceci dès le début du XXème siècle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Anecdote : Robert Redford  venait régulièrement pêcher dans la commune. Il y aurait d'ailleurs développé sa vision de "Et au milieu coule une rivière."

(source Wikipédia)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Rien à démonter !!!
Les propriétaires de la maison sont au courant
et veillent sur la cache.

Bon Géocaching !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Additional Hints (Decrypt)

Nh cvrq qr yn znvfba, fbhf yr onp à syrhef

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.