Skip to Content

<

[PER] 05 - Processions et cheminées à Laurifolet

A cache by fafahakkai Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/25/2019
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La Earthcache / The Earthcache

           ► La série géologique du plateau de Perrier

Au Sud de la Grande Limagne, le plateau de Perrier est à la confluence de nombreuses influences géologiques : phase sédimentaire de l'Oligocène, strato-volcanisme des Monts Dore, cours vagabond du paléo-Allier, coulées de boues dévastatrices, volcanisme strombolien, paléosol du Pliocène...

Ces traces d'une riche histoire géologique ont été mises à jour par la Couze Pavin en entaillant dans les terrains sur la rive gauche de la rivière.
Sur une dénivellation de plus de 150 mètres, le versant Sud de ce plateau offre ainsi une magnifique coupe géologique qui va nous permettre de reconstituer l’histoire de la région depuis sa limite Oligocène-Miocène jusqu'à aujourd'hui.

Cette série géologique [PERR] donne l'occasion de découvrir cette histoire au cours d'une petite randonnée entre le village de Perrier et le sommet du plateau.
Elles sera l'occasion d'étudier ses principales étapes de formation, mais également les influences géologiques qu'elles peuvent avoir dans la mise en place du paysage actuel et de ses sols.

Ce cinquième épisode va nous permettre de découvrir quel phénomène géologique est à l'origine du relief ruiniforme si particulier des pentes du plateau du Perrier.

           ► Les formations géologiques en présence

La formation géologique notée sur la carte "Dépôt d'avalanches du Sancy", le Lahar du Perrier, recoupe en fait deux formations distinctes séparées par une couche stratigraphique d'alluvions fluviales, la couche des "550 mètres" (conglomérats fluviales de galets bleutées).

- La couche inférieur, le Lahar à petits blocs, est un conglomérat fait d'une matrice cendreuse blanc-grisâtre présentant une certaine tendresse (rayable à l'ongle).
Les débris plus durs (basalte, granite, gneiss) contenus dans cette matrice sont de "petites" tailles (quelques mètres au maximum).

- La couche supérieure, le Lahar à gros blocs, est un formation mise en place dans une second temps.
Beaucoup plus épaisse, elle présente une composition différente, de type brèche basaltique, de couleur bleue sombre, et présentant un aspect massif avec une surface indurée.
Par ailleurs, elle est riche en masses de blocs basaltiques d’une taille monstrueuse (plusieurs dizaines de mètres de largeur et plusieurs mètres de hauteur), qualifiées de brèches « cyclopéennes ».

Ces différences de composition de ces deux lahars et leur conséquence face à leur sensibilité (ou résistance) à l'érosion va conditionner la forme des pentes du plateau de Perrier.

           ► Cheminées de fées et Processions de Moines

L’érosion au niveau du plateau du Perrier est principalement due à l'altération chimique et à l'érosion mécanique par l'eau météoritique (eau de ruissellement du bassin versant de la Couze Pavin).

Le creusement par la Couze a provoqué une inversion de relief et fait naître une falaise irrégulière de plus de 100 mètres dégageant un chaos de blocs rocheux gigantesques.

La surface des affleurements du Lahar à gros blocs montre que le ruissellement n'a aucune prise sur le matériel poreux composant cette matrice.
Inversement, la matrice beaucoup altérable du Lahar à Petits Blocs a subit plus intensément l'action des éléments extérieurs.

Un relief ruiniforme est né de l’hétérogénéité des matériaux, donnant deux phénomènes caractéristiques des inversions de relief, les cheminées de fées (ou demoiselles coiffées) et les procession de moines.

Les cheminées de fées sont le produit d'une altération différentielle de deux formations superposées ayant des résistances différente à l'érosion .
Dans le cas du Perrier, les blocs de basalte cyclopéennes du Lahar à Gros Blocs, quand ils sont présents, ont protégé le Lahar tendre sous-jacent qu'ils recouvrent (on parle de chapeau).

En revanche, tout autour d’elle , l’érosion a creusé petit à petit le lahar environnant non protégé, édifiant ainsi le corps (ou tronc).

Les cheminées de fées du Perrier présente en plus une particularité, celle d'avoir un "cache-col", en effet, la couche stratigraphique fluviale des "550 mètres" est systématiquement présente pour séparer la "tête chapeautée" du "corps".

Ce phénomène est rendu particulièrement spectaculaire au Perrier grâce à la particularité du Lahar à Gros Blocs, et sa forte proportion de blocs de basalte cyclopéens.

Les cheminées de fée peuvent alors se former partout où un gros bloc de roche dure recouvre et protège une colonne de roche plus tendre.

On retrouve donc à plusieurs endroits dans la pente du plateau des "usines" à construire des cheminées de fées, ou des successions de petites cheminées de fée en formation se présentent en procession.
Ces ensembles s'appellent des procession de moines.

Les cheminées de fée ont cependant une durée de vie limitée et finissent par mourir. L'érosion poursuit son oeuvre et par érosion ou par gravité, le "chapeau" finit par disparaître.

Le tronc, laissé sans protection, va alors régresser puis disparaître.

           ► The geological series of the Perrier plateau

South of Great Limagne, the Perrier plateau is at the confluence of many geological influences: sedimentary phase of the Oligocene, strato-volcanism of the Monts Dore, vagabond course of the Paleo-Allier, devastating mudslides, Strombolian volcanism, paleosol Pliocene ...

These traces of a rich geological history have been updated by the Couze Pavin by hacking into the land on the left bank of the river.
On a slope of more than 150 meters, the southern slope of this plateau offers a beautiful geological section that will allow us to reconstruct the history of the region from its Oligocene-Miocene limit until today.

This geological series [PERR] gives the opportunity to discover this story during a short hike between the village of Perrier and the top of the plateau.
It will be an opportunity to study its main stages of formation, but also the geological influences they may have in the setting up of the current landscape and its soils.

This fifth episode will allow us to discover what geological phenomenon is at the origin of the ruiniform relief so particular of the slopes of the Perrier plateaux.

           ► The geological formations in the presence

The geological formation noted on the map "Deposit of avalanches of the Sancy", the Lahar du Perrier, cuts in fact two distinct formations separated by a stratigraphic layer of fluvial alluvium, the layer of "550 meters" (conglomerates fluvial pebbles blue ).

- The lower layer, the Lahar with small blocks, is a conglomerate made of a gray-white ashy matrix presenting a certain tenderness (scratchy to the nail).
The harder debris (basalt, granite, gneiss) contained in this matrix are "small" sizes (a few meters maximum).

- The upper layer, the Lahar with large blocks, is a formation set up in a second time.
Much thicker, it has a different composition, basaltic breccia type, dark blue color, and having a massive appearance with an indurated surface.
In addition, it is rich in masses of basaltic blocks of a monstrous size (several tens of meters in width and several meters in height), qualified as "cyclopean" breaches.

These differences in composition of these two lahars and their consequence in terms of their sensitivity (or resistance) to erosion will determine the shape of the slopes of the Perrier plateau.

           ► Fairy chimneys and processions of monks

Erosion at the Perrier plateau is mainly due to chemical alteration and mechanical erosion by meteoritic water (runoff water from the Couze Pavin catchment).

The digging by the Couze caused a reversal of relief and gave birth to an irregular cliff of more than 100 meters clearing a chaos of gigantic boulders.

The outcrop surface of the large block Lahar shows that runoff has no hold on the porous material composing this matrix.
Conversely, the much alterable matrix of the Lahar with Small Blocks has undergone more intensely the action of the external elements.

A ruiniform relief is born from the heterogeneity of the materials, giving two characteristic phenomena of the inversions of relief, the chimneys of fairies (or damsels capped) and the procession of monks.

The fairy chimneys are the product of a differential alteration of two superimposed formations with different resistances to erosion.
In the case of the Perrier, Lahar's Big Blocs cyclopean basalt blocks, when present, have protected the underlying soft Lahar they cover (we speak of hat).

On the other hand, all around it, the erosion gradually dug the unprotected surrounding lahar, thus edifying the body (or trunk).

The fairy chimneys of the Perrier presents in addition a peculiarity, that to have a "collar-collar", in fact, the stratigraphic layer fluvial of the "550 meters" is systematically present to separate the "head" of the "body".

This phenomenon is particularly spectacular in Perrier thanks to the particularity of Lahar at Gros Blocs, and its high proportion of cyclopean basalt blocks.

Fairy chimneys can be formed wherever a large block of hard rock covers and protects a softer rock column.

There are therefore several places in the slope of the plateau "factories" to build fairy chimneys, or successions of small chimneys in formation are presented in procession.
These sets are called procession of monks.

Fairy chimneys, however, have a limited life and eventually die. Erosion continues its work and erosion or gravity, the "hat" eventually disappear.

The trunk, left unprotected, will then regress and disappear.

           ► Sources bibliographiques / Bibliographical sources

 

Les Questions / The Questions

 
La lecture attentive du descriptif de la cache, ainsi qu'une observation des éléments de terrain et un peu de déduction sont normalement suffisants pour répondre aux questions de cette EarthCache.
A careful reading of the description of the cache, as well as observation of terrain features and some deduction is usually sufficient to answer questions of this EarthCache.
 

Questions pour valider :"Processions et cheminées à Laurifolet"
Questions to validate: "Processions and fireplaces in Laurifolet"

Point 1 : N 45° 32.948' E 3° 11.966'
 
Vous voici au pied de la Tour de Maurifolet, une tour de guet installée à l'intérieur d'une cheminée de fée (photo WP1).
Here you are at the foot of the Maurifolet Tower, a watchtower installed inside a fairy chimney (photo WP1).
 

- Question 1 : Nommer les 3 éléments de la Tour (A, B et C), d'un point de vue d'une cheminée de fée. De quoi est composée la section B, et que représente-elle ?
- Question 1 : Name the 3 elements of the Tower (A, B and C) from a fairy chimney perspective. What does Section B consist of, and what does it represent?
 
Décaler vous de quelques mètres sur la droite du panneau d'information, jusqu'à une petite grotte (photo WP1_partie_droite).
Shift a few meters to the right of the information board, to a small cave (photo WP1_part_right).

 
- Question 2 : A quelle couche de la tour (A, B ou C) appartient la formation X ? Décrivez les propriétés suivantes : couleur de la matrice et dureté (essayer de la rayer avec l'ongle et une lame de métal), taille et proportion des blocs dans son ensemble). De quelle formation s'agit-il ?
- Question 2 : At which layer of the tower (A, B or C) does the formation X belong? Describe the following properties: color of the matrix and hardness (try to scratch it with the nail and a metal blade), size and proportion of the blocks as a whole). What formation is it?
 
Point 2 : N 45° 32.847' E 3° 12.069'
 
Poursuivons le chemin jusqu'au WP2. Celui-ci nous a fait monter jusqu'à avoir un accès physique à l'autre formation impliquée dans la mise en place géologique de la Tour de Maurifolet, sur la gauche du chemin (photo WP2).
Let's continue to WP2. This one made us climb up to have a physical access to the other formation implied in the geological setting up of the Tour de Maurifolet, on the left of the road (photo WP2).
 

- Question 3 : A quelle couche de la tour (A, B ou C) appartient la formation sous la zone verte ? Décrivez les propriétés suivantes : couleur de la matrice et dureté (essayer de la rayer avec l'ongle et une lame de métal), taille et proportion des blocs dans son ensemble (prenez du recul). . De quelle formation s'agit-il ?
- Question 3 : At which layer of the tower (A, B or C) does the formation belong under the green zone? Describe the following properties: color of the matrix and hardness (try to scratch it with the nail and a metal blade), size and proportion of the blocks as a whole (take a step back). . What formation is it?
 
- Question 4 : En utilisant vos observations des questions 2 et 3, expliquer pourquoi et comment la Tour de Maurifolet vue au WP1 s'est formée.
- Question 4 : Using your observations from questions 2 and 3, explain why and how the Maurifolet Tower seen at WP1 was formed.
 
Point 3 : N 45° 32.865' E 3° 12.155'
 
Continuons encore notre ascension vers le sommet du plateau. Dans une virage, nous avons une vue panoramique sur les pentes est de ce plateau. Observons ce point de vue (photo WP3).
Let's continue our climb to the top of the plateau. In a bend, we have a panoramic view of the eastern slopes of this plateau. Observe this point of view (photo WP3).
 

- Question 5 : Que voyez-vous sous la zone rouge ? Comment s'appelle cet ensemble ?
- Question 5 : What do you see under the red zone? What is this set called?
 
- Question 6 : Prenez une photo en Noir et Blanc de vous ou d'un élément vous identifiant au WP3 mais sans montrer la zone rouge (vue en contre-plongée de la falaise par exemple, ou de la vallée de la Couze Pavin).
Cette photo devra au choix nous être transmise avec les réponses ou être ajoutée à votre log.
- Question 6 : Take a black and white photo of yourself or an element that identifies you to the WP3 but without showing the red zone (as seen from the cliffs for example, or from the Couze Pavin valley).
This photo will have to be sent to us with the answers or to be added to your log.
 
Vous pouvez vous loguer sans attendre notre confirmation, mais vous devez nous envoyer les réponses en même temps soit par mail via notre profil (fafahakkai), soit via la messagerie geocaching.com (Message Center).
S'il y a des problèmes avec vos réponses nous vous en ferons part. Les logs enregistrés sans réponses et sans photo seront supprimés.
 
You can log this cache without waiting for our confirmation, but you must send us the answers at the same time, by e-mail via our profile (fafahakkai) or by the system of Message Center of geocaching.com.
If there is a problem with your answers we will notify you. The logs recorded without answers and photo will be deleted.
 
Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de répondre aux questions ci-dessus et de nous renvoyer les réponses.
 
Reminder concerning "Earthcaches": there is neither a container to look for nor a logbook to sign. One need only go to the location, answer to the differents questions and send us the answers.
 

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.