Skip to content

<

[Géol' Tours 11] L'ardoise du Mémorial

A cache by ipln Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/13/2020
Difficulty:
3 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



[11] L'ardoise du Mémorial

par ipln  |  GC8ME4X  |  Tours


 

► Le parcours [Géol' Tours] ◄

Tours est une métropole située au cœur du Val de Loire, classé patrimoine mondial UNESCO.

Depuis la fondation de la cité romaine de Caesarodunum, la ville s'est développée sous l'influence du cours du fleuve et des richesses du sous-sol de la Touraine. Ses maisons, édifices religieux, châteaux ou ponts sont issus des pierres extraites dans la région.

Le parcours [Géol' Tours] vous propose une série de EarthCaches décrivant des natures de roches, des phénomènes géologiques ou hydrologiques, afin de découvrir cette richesse géologique sur les rives de la Loire et dans les rues de la ville.

 

► Le Mémorial ◄

Le long de l'avenue André Malraux, sur la rive gauche de la Loire, une place accueille une large fontaine de calcaire entourée de plusieurs monuments : Mémorial de Verdun de 1914-1918 ; Mémorial du Génocide Arménien ; Mémorial Flandres - Dunkerque 1939-1940 ; Mémorial 1939-1945 ; Mémorial de la Résistance et de la Déportation ; Mémorial d'Indre-et-Loire des Combattants Tombés en Afrique du Nord.

Inauguré le 16 octobre 2014, ce dernier monument est dédié à la mémoire des 187 Tourangeaux morts en Afrique du Nord entre 1952 et 1963. Il se compose de trois stèles, chacune étant formée d'un bloc d'ardoise gravé. Le haut des trois blocs assemblés reproduit la forme de la côte méditerranéenne d'Afrique du Nord. Chaque bloc d'ardoise mesure 1,60 m de haut pour 80 cm de large et 8 cm d'épaisseur.

Pour cette EarthCache, nous allons nous intéresser aux blocs d'ardoise extraits des carrières de Trélazé.

 

► Origines géologiques ◄

► Situation géographique :

Les ardoisières de Trélazé sont un ensemble de carrières de schistes ardoisiers dans la commune de Trélazé, située dans la petite couronne est d'Angers dans le département de Maine-et-Loire, en région des Pays de la Loire. Exploitées depuis le XVème siècle, les ardoisières de Trélazé furent les dernières à avoir été maintenues en activité en France, jusqu'à leur fermeture en mars 2014. Les trois blocs d'ardoise du Monument de Tours furent parmi les derniers à en avoir été extraits.

Trélazé est situé au sud-est de l'unité géologique du Massif Armoricain : pour comprendre la formation de l'ardoise angevine, remontons dans le temps aux origines du Massif Armoricain.

 

► Paléogéographie et histoire géologique de l'Ordovicien :

Le schiste ardoisier de Trélazé date de l'ère Paléozoïque (Primaire), période Ordovicien moyen (-465 à -455 millions d'années). Le Massif Armoricain est alors rattaché à un "super continent", le Gondwana, situé dans l'hémisphère sud de la Terre. La région du Massif Armoricain est immergée sous une mer tropicale. L'érosion des reliefs voisins de la mer Ordovicienne entraîne la formation de boues argileuses qui se déposent au fond de la mer en couches compactées par la pression et par le poids des sédiments supérieurs.

Des sédiments de sable et d'argiles continuèrent à s'accumuler pendant des millions d'années, et les couches initiales furent profondément enfouies sous des kilomètres de matière. Sous l'action du magma, leur composition se modifia : l'argile fut cristallisée et devint du schiste.

Quelques 150 millions d'années plus tard (du Dévonien au Permien), des mouvements tectoniques compressifs entraînent la formation de la chaîne montagneuse Hercynienne. Les roches métamorphiques ressurgirent. De très fortes pressions écrasèrent et laminèrent le schiste pour former l'ardoise telle qu'on l'a extraite des carrières de Trélazé.

 

► Synclinal d'Angers :

Les mouvements tectoniques entraînèrent des plissements des couches de roche. Dans la région d'Angers, l'ensemble de plis est de convexité vers le bas (forme en creux) : le pli général est dit synforme. La série de couches âgées sont en-dessous des couches récentes : le synforme est donc un synclinal. Les schistes ordoviciens sont entourés par des grès armoricains à minerais de fer.

Les reliefs furent érodés et les veines d'ardoises sont affleurantes selon un alignement sud-est nord-ouest. Les synclinaux étant très redressés, les pendages sont quasiment à la verticale. Les carrières furent à ciel ouvert, dont certaines atteignant plus de 100 mètres de profondeur.

Coupe transversale du bassin d'Angers-Trélazé.

 

► Caractéristiques de l'ardoise de Trélazé ◄

Schiste ou ardoise ?

Les roches métamorphiques sont d'anciennes roches préexistantes (magmatiques, sédimentaires ou même métamorphiques) qui ont été transformées en profondeur par augmentation de pression et de température. Cette transformation, désignée sous le terme de métamorphisme, se traduit par une modification de la texture, de l'assemblage minéralogique à l'équilibre ou de la composition chimique de la roche. La roche originelle d'une roche métamorphique est appelée le protolithe. Les grands groupes de roches métamorphiques se répartissent entre les schistes, les gneiss, les marbres et les métabasites.

Les schistes sont des roches ayant pour particularité un aspect feuilleté, et de se débiter en plaques fines : on dit qu'elles présentent une schistosité. Lorsque cette schistosité est seulement due à la stratification (dépôts sédimentaires successifs en strates), on parle alors d'argile feuilletée (ou shale). Lorsque cette schistosité est due à la stratification et aux compressions formant des plis isoclinaux, on parle de schistes ardoisiers, ou ardoises. Les ardoises se distinguent par un grain très fin et par leur fissibilité.

 

Composition minéralogique :

L'ardoise de Trélazé est composée à près de 99% de quartz et de silicate d'alumine. Ces minéraux sont recristallisés à la suite du métamorphisme. Elle comprend également de l'oxyde de titane lui donnant sa teinte bleutée, des chlorites en fine paillettes ou en micro-nodules, et des micas blancs brillants d'origine détritique.

Certains minéraux accessoires peuvent être localement présents, et pouvant altérer la qualité de l'ardoise :

- des carbonates : ils blanchissent l'ardoise par altération ;

- de la pyrite se présentant sous la forme de cristaux et composée d'oxyde de fer : elle peut provoquer des tâches et des coulures de rouille ;

- d'autres corps, minéraux de métamorphisme ou éléments antéschisteux (galets, fossiles, etc.) : la schistosité a tendance à les contourner.

 

Granulométrie :

La granulométrie du quartz joue un rôle primordial dans la finesse de l'ardoise. L'ardoise de Trélazé est reconnue pour la finesse de son grain (de l'ordre de 10 à 20 µm, alors que les variétés plus grossières sont entre 30 et 60 µm).

 

Schistosité :

L'ardoise a une structure feuilletée, en plaques fines. Les surfaces qui délimitent les feuillets sont appelés plans de schistosité, observables sur la tranche. Ils sont le résultat des contraintes tectoniques lors d'une orogénèse (processus de formation d'une chaîne de montagne), la température ne jouant ici qu'un rôle négligeable. Les minéraux de la roche sont réorientés et aplatis selon des plans privilégiés. De plus, de nouveaux minéraux sont cristallisés (ou recristallisés) avec une orientation selon ces mêmes plans : on parle ici de foliation. Les plans de schistosité sont perpendiculaires à la pression exercée.

L'écrasement a rendu la roche moins poreuse, plus compacte, avec une cohésion plus forte. Les blocs d'ardoise se débitent préférentiellement selon les plans de schistosité. Néanmoins, il s'agit d'une roche relativement tendre qui se raye facilement avec une pointe de fer.


 

Pour loguer cette EarthCache, rendez-vous aux coordonnées devant le Mémorial, et répondez aux questions suivantes.

 

► Question 1 ◄

Repérez les plans de schistosité sur les blocs d'ardoise :

► Quelle est l'orientation (parallèle, perpendiculaire ou inclinée) des plans de schistosité par rapport aux faces, et par rapport aux tranches ?

Déduisez pourquoi les stèles ont été taillées selon ces sections de coupe.

 

► Question 2 ◄

Sur la stèle de droite, observez la zone masquée sur la photographie ci-dessus. De quoi s'agit-il ? Quelle en est la raison ?

 

► Question 3 ◄

Joignez à votre log une photographie permettant de vous identifier (visage, GPS, pseudo, etc.) devant les stèles du Mémorial.

 

Rappels concernant les « EarthCaches » :

Il n’y a pas de contenant à rechercher aux coordonnées, ni de carnet à signer sur place. Il suffit de se rendre sur les lieux, de répondre aux questions ci-dessus, et de nous envoyer vos propositions de réponse soit via notre profil, soit la messagerie geocaching.com (Message Center).

Vous pouvez loguer un « Found it » sans attendre notre confirmation. Nous vous contacterons en cas de problème ou pour fournir d’éventuelles précisions.

Les « Found it » enregistrés sans envoi de réponses seront supprimés.

 

Bon Géocaching !


 

► [Géol' Tours] ◄

Tours is a metropolis located in the heart of the Loire Valley, classified as World Heritage by UNESCO.

Since the foundation of the Roman city of Caesarodunum, Tours has grown under the influence of the Loire and the riches of the Touraine basement. Its houses, religious buildings, castles or bridges come from stones extracted in the region.

[Géol' Tours] offers a series of EarthCaches describing rock natures, geological or hydrological phenomena, in order to discover the geological richness on the banks of the Loire and in the streets of the city.

 

► The Memorial ◄

Along the avenue André Malraux, on the left bank of the Loire, a square hosts a large limestone fountain surrounded by several monuments: Memorial of Verdun from 1914-1918; Armenian Genocide Memorial; Flanders - Dunkerque Memorial 1939-1940; Memorial 1939-1945; Memorial of the Resistance and the Deportation; Memorial of Indre-et-Loire of fallen combatants in North Africa.

This last monument, inaugurated on October 16, 2014, is dedicated to the memory of the 187 Tourangeaux who died in North Africa between 1952 and 1963. It consists of three steles, each one being made of an engraved slate block. The top of the three assembled blocks reproduces the shape of the Mediterranean coast of North Africa. Each slate block measures 1.60 m high by 80 cm wide and 8 cm thick.

For this EarthCache, we are going to focus on the slate blocks extracted from the quarries of Trélazé.

 

Geological origins

Geographic location:

The slate quarries of Trélazé are a set of quarries of slate shale in the town of Trélazé, located in the small eastern crown of Angers in the department of Maine-et-Loire, in the Pays de la Loire region. Operated since the 15th century, the slate quarries of Trélazé were the last to have been kept in activity in France, until their closure in March 2014. The three slate blocks of the Monument in Tours were among the last to have been extracted from it .

Trélazé is located to the south-east of the geological unit of the Armorican Massif: to understand the formation of the Angevin slate, we go back in time to the origins of the Armorican Massif.

 

Paleogeography and geological history of the Ordovician:

The Trélazé slate schist dates from the Paleozoic era (Primary), Middle Ordovician period (-465 to -455 million years). The Armorican Massif is then attached to a "super continent", Gondwana, located in the southern hemisphere of the Earth. The Armorican Massif region is immersed under a tropical sea. The erosion of the neighboring reliefs of the Ordovician Sea leads to the formation of clay mud which is deposited at the bottom of the sea in layers compacted by the pressure and the weight of the upper sediments.

Sediments of sand and clay continued to accumulate for millions of years, and the initial layers were deeply buried under kilometers of matter. Under the action of magma, their composition changed: the clay was crystallized and became shale.

Some 150 million years later (from the Devonian to the Permian), compressive tectonic movements lead to the formation of the Hercynian mountain range. The metamorphic rocks resurfaced. Very strong pressures crushed and laminated the shale to form the slate as it was extracted from the quarries of Trélazé.

 

Angers syncline:

The tectonic movements caused folds of the rock layers. In the Angers region, the set of folds is downward convex (hollow shape): the general fold is said to be synformed. The series of old layers are below the recent layers: the synform is therefore a syncline. The Ordovician shales are surrounded by Armorican sandstones with iron ores.

The reliefs were eroded and the veins of slates are flush in a south-east north-west alignment. The synclines being very straightened, the dips are almost vertical. The quarries were open to the sky, some reaching more than 100 meters deep.

Cross section of the Angers-Trélazé basin.

 

Characteristics of slate of Trélazé

Shale or slate?

Metamorphic rocks are ancient pre-existing rocks (magmatic, sedimentary or even metamorphic) which have been transformed in depth by increasing pressure and temperature. This transformation, designated by the term of metamorphism, results in a modification of the texture, the mineralogical assembly at equilibrium or the chemical composition of the rock. The original rock of a metamorphic rock is called the protolith. The large groups of metamorphic rocks are distributed among shales, gneisses, marbles and metabasites.

Shales are rocks with the characteristic of a laminated appearance, and to be cut into thin plates: they are said to have a schistosity. When this schistosity is only due to stratification (successive sedimentary deposits in strata), this is called laminated clay. When this schistosity is due to stratification and compressions forming isoclinal folds, we speak of slates. Slates are distinguished by a very fine grain and by their fissibility.

 

Mineralogical composition:

Trélazé slate is composed of almost 99% quartz and alumina silicate. These minerals are recrystallized following metamorphism. It also includes titanium oxide giving it its bluish tint, chlorites in fine flakes or micro-nodules, and shiny white micas of detrital origin.

Certain accessory minerals may be locally present, and may affect the quality of the slate:

- carbonates: they bleach the slate by weathering;

- pyrite in the form of crystals and composed of iron oxide: it can cause rust spots and streaks;

- other bodies, metamorphic minerals or antichistous elements (pebbles, fossils, etc.): schistosity tends to bypass them.

 

Granulometry:

The grain size of quartz plays a key role in the fineness of the slate. Trélazé slate is known for its very fine grain (around 10 to 20 µm, while the coarser varieties are between 30 and 60 µm).

 

Schistosity:

The slate has a laminated structure, in thin plates. The surfaces which delimit the sheets are called schistosity planes (or shale planes), observable on the edge. They are the result of tectonic constraints during an orogenesis (process of formation of a mountain chain), the temperature playing only a negligible role here. The rock minerals are reoriented and flattened according to privileged plans. In addition, new minerals are crystallized (or recrystallized) with an orientation according to these same planes: we speak here of foliation. The shale planes are perpendicular to the pressure exerted.

The constraints made the rock less porous, more compact, with stronger cohesion. The slate blocks preferentially flow according to the schistosity planes. Nevertheless, it is a relatively soft rock which is easily scratched with an iron point.


 

To log this EarthCache, go to the coordinates in front of the Memorial, and answer the following questions.

 

► Question 1 ◄

Observe the schistosity planes on the slate blocks:

► What is the orientation (parallel, perpendicular, or inclined) of the schistosity planes with respect to the front faces, and with respect to the edges?

Deduct why the steles were cut according to these cutting sections.

 

► Question 2 ◄

On the right stele, what do you observe under the area hidden on the photo above? What is the reason?

 

► Question 3 ◄

Join to your log a photo that identifies you (face, GPS, nickname, etc.) in front of the Memorial steles.

 

Reminders about the “EarthCaches”:

There is no container to look for nor a logbook to sign. Just go to the location, answer the questions above, and send us your proposals of answers either via our profile or Message Center.

You can log “Found it” without waiting for our validation. We will contact you in case of problems or to provide any clarification.

“Found it” logs saved without sending answers will be deleted. 

 

Happy caching!


 

Quand vous aurez trouvé les 13 EarthCaches de la série [Géol' Tours], vous pourrez afficher cette bannière sur votre profil.

When you have found the 13 EarthCaches of the series [Géol' Tours], you can display this banner on your profile page.

Code

<center><a href="https://coord.info/GC8H33V" target="_blank"><img src="https://zupimages.net/up/20/20/csas.jpgg" /></a></center>


Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.