Skip to content

<

Qui l'eut crue

A cache by Bzec39 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/12/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Du fait de leur installation à la confluence de la Loue et du Doubs, les parcillons sont victimes depuis des siècles de l’envahissement territorial  des eaux, d’où leur surnom familier des « Culs Néyés ».  Quantité de photographies sur lesquelles on voit les habitants se déplacer en barque dans les rues houleuses de la commune, témoignent des submersions auxquelles ce village a été confronté au siècle dernier.

En janvier 1910, la crue pénètre dans plusieurs maisons et en octobre 1935 elle balaye le ballast de la voie ferrée Dole-Poligny, recouvrant presque toute la commune.  

Au fil des années, des dépôts d’alluvions se forment au niveau du confluent, constituant un bouchon de plus en plus important et gênant l’écoulement des eaux de crue. C’est pour cette raison que d’importants travaux sont entrepris au début des années 1960, afin de redresser et recreuser la Loue en ligne droite pour que les eaux s’écoulent plus rapidement. On fait de même avec le Doubs, et avec le gravier, on construit des digues pour protéger les villages. La zone marécageuse du confluent -autrefois surnommée « l’Amazonie jurassienne » où les gens n’osaient pas s’aventurer -, peut alors être aménagée pour accueillir un terrain de football, un camping et un golf neuf trous.

Ces travaux vont réduire de façon considérable les inondations dans le village, sans pour autant les supprimer totalement.

En mai 1983, après des pluies incessantes, la Loue déborde largement, atteignant une hauteur de 4.38 m et un débit de 705 m3/s.

En décembre 1995, la crue  - avec une hauteur 4.22 m et un débit de 670 m3/s - cause à nouveau des sinistres dans 64 maisons et coupe la circulation dans le village et sur l’ex RN5.

En février 1999, la pluie associée à la fonte des neiges dans le Haut-Jura et le Haut-Doubs fait monter la Loue à 4.25 m avec un débit de 716 m3 : ses flots recouvrent entièrement le camping et le golf, allant jusqu’à pénétrer dans le restaurant de la plage.

Si la canalisation de la Loue des années 60, avec son tracé rectiligne, a permis à l’eau de s’évacuer beaucoup plus vite, on constate que parallèlement elle a aussi provoqué peu à peu un abaissement du lit de la rivière, avec pour conséquence une modification de l’écosystème : les mortes ne sont plus alimentées. Afin de redonner une dynamique fluviale à la rivière, des travaux sont réalisés en 2017, à savoir un désenrochement partiel sur la pointe de la confluence et la création d’encoches au niveau de l’île du Girard.    

La dernière crue qui date de janvier 2018 a vu le niveau de la Loue monter encore à 4,11 m avec un débit de 660 m3/s, mais cette fois elle n’a provoqué que des dégâts minimes à Parcey. La Loue serait-elle enfin domptée ? … Souhaitons-le

Additional Hints (Decrypt)

F’vy cyrhg à frnh rg dhr yr avirnh q’rnh zbagr, eéshtvrm-ibhf qnaf y’neoer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)