Skip to content

<

Les murs de marbre

A cache by jb65vic Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/27/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


FRANÇAIS

Les murs de marbre

Définition :

En géologie, le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire et constituée principalement de cristaux de calcite. En architecturesculpture et marbrerie ce terme peut désigner n'importe quelle pierre (pierre marbrière) difficile à tailler et capable de prendre un beau poli, dont les plus courantes sont les « vrais » marbres (au sens géologique).

Les marbres de la géologie présentent une grande diversité de coloris, bien que la couleur de base de la calcite soit le blanc. On y trouve fréquemment des veines appelées marbrures. Les veines et les coloris sont généralement dus à des inclusions d'oxydes métalliques. Certains types de marbre portent des noms particuliers, par exemple le cipolin ou la griotte. Certains marbres, comme le vert antique, composés de calcaire et de serpentine, sont des ophicalces.

En marbrerie et en histoire de l'art, « marbre » désigne plus largement une pierre calcaire compacte (non poreuse et imperméable), ferme et solide, difficile à tailler (ne se taille pas avec une scie à dents), et surtout qui peut recevoir un beau poli. Dans ce cas il ne s'agit pas uniquement de roches métamorphiques, mais aussi de nombreuses roches calcaires sédimentaires non métamorphisées. D'autre part, une acception plus ancienne du mot inclut n'importe quelle pierre « lustrable », c'est-à-dire suffisamment compacte et dure pour que la surface puisse être polie et lustrée. Certaines roches polies qui ne sont pas définies géologiquement comme du marbre ni du calcaire, telles les granites et les porphyres, qui sont des roches magmatiques silicatées, ont été appelées également « marbre » et sont encore fréquemment appelées ainsi dans le langage courant. Les marbres au sens large sont l'objet d'une industrie florissante depuis la plus haute Antiquité.

Le terme « marbre » serait d'abord une appellation traditionnelle dérivée du grec marmaros, qui signifie « pierre resplendissante », puis du latin marmor1) et indiquait n'importe quelle pierre « lustrable », c'est-à-dire dont la surface pouvait être lustrée au moyen de polissage. Dans ce sens, l'appellation n'a pas de définition géologique précise et ne se réfère qu'à la capacité d'une roche à être polie et refléter la lumière.

Pour les scientifiques, un marbre est une roche métamorphique dérivant d'un calcaire ou d'une dolomie sédimentaire ayant été transformée généralement par métamorphisme régional ou plus rarement par métamorphisme de contact. Dans ce processus de transformation de la roche originelle, les structures sédimentaires sont effacées et la roche carbonatée recristallise en un amas de cristaux de calcite et/ou de dolomie engrenés de dimensions millimétriques à centimétriques. Les intercalations argileuses, les minéraux détritiques ou les oxydes minéraux présents dans le carbonate originel donnent alors au marbre diverses colorations et veinages polychromes du plus grand effet esthétique.

Comme toutes les roches d'origine métamorphique (ex. les ardoises) et fréquemment aussi les roches d'origine magmatique (ex. granites), les marbres possèdent une schistosité - « feuille » ou « passe » des carriers - c’est-à-dire une direction préférentielle d'orientation des cristaux qui à l'Antiquité était utilisée po0ur découper les blocs selon un plan de moindre résistance de la roche.

Dans les études archéologiques et historico-artistiques sont comprises, parmi les "marbres", d’autres roches qui n’en sont pas du point de vue géologique et chimique, telles que les granits et porphyres, les diorites, les basaltes (tous d'origine magmatique ou volcanique), les albâtres (d'origine sédimentaire chimique) ou les calcaires particulièrement durs mais n'ayant pas subi de processus de re-cristallisation (aussi dénommées "pierres marbrières").

On parle traditionnellement de marbres antiques par opposition aux marbres modernes, selon si l'origine des carrières desquelles ils ont été extraits est gréco-romaine ou non. Une marbrerie désigne l'atelier où l'on fabrique les marbres. Le marbrier désigne lui, l'ouvrier qui taille et monte les pièces de marbre sur la pierre, les raccorde et les poseE 1. De nombreux abus de langages sont observés sur le mot "marbre" chez des producteurs de céramiques et de produits agglomérés à base de résine à des fins de marketing. Ces produits ne sont pas d'origine naturelle et sont le résultat de processus chimiques et thermiques dont la durabilité et l'innocuité n'est pas prouvée. Il convient toujours de se renseigner sur l'origine naturelle d'un marbre.

A l aide du descriptif et de ce que vous observez sur place, repondez aux questions suivantes :

  • Q1 :  De quel type de roche métamorphique le marbre est il un dérivé ?
  • Q2 :  De quels cristaux est principalement constitué le marbre ?
  • Q3 : Sur place de quelle couleur sont les "marbrures" et expliquez leur formation ?

Obligatoire : Prendre une photo de votre GPS et pseudo (avec ou sans vous) au P.Z. de la Earthcache.

Loguez cette cache "Found it" et envoyez-moi vos propositions de réponses soit via mon profil, soit via la messagerie geocaching.com (Message Center), et je vous contacterai en cas de problème.


*Source Wikipedia


ENGLISH

The marble walls

Definition:

In geology, marble is a metamorphic rock derived from limestone and made up mainly of calcite crystals. In architecture, sculpture and marble this term can designate any stone (marble stone) difficult to cut and capable of taking a beautiful polish, the most common of which are "real" marbles (in the geological sense).

Geology marbles have a great diversity of colors, although the basic color of calcite is white. There are often veins called mottles. The veins and colors are generally due to inclusions of metal oxides. Some types of marble have special names, for example cipolin or morello cherry. Certain marbles, like ancient green, composed of limestone and serpentine, are ophicalces.

In marble and art history, "marble" means more generally a compact limestone (non-porous and waterproof), firm and solid, difficult to cut (cannot be cut with a tooth saw), and above all which can receive a nice polish. In this case it is not only metamorphic rocks, but also many non-metamorphosed sedimentary limestone rocks. On the other hand, an older meaning of the word includes any stone "lustrable", that is to say sufficiently compact and hard so that the surface can be polished and polished. Certain polished rocks which are not geologically defined as marble or limestone, such as granites and porphyries, which are silicate magmatic rocks, have also been called "marble" and are still frequently called so in common parlance. Marbles in the broad sense have been the subject of a flourishing industry since ancient times.

The term "marble" would first be a traditional designation derived from the Greek marmaros, which means "resplendent stone", then from the Latin marmor1) and indicated any stone "lustrable", that is to say whose surface could be buffed by polishing. In this sense, the appellation has no precise geological definition and only refers to the ability of a rock to be polished and reflect light.

For scientists, a marble is a metamorphic rock deriving from a limestone or a sedimentary dolomite having been generally transformed by regional metamorphism or more rarely by contact metamorphism. In this process of transformation of the original rock, the sedimentary structures are erased and the carbonate rock recrystallizes in a heap of crystals of calcite and / or dolomite meshed from millimeter to centimeter dimensions. The clay intercalations, the detrital minerals or the mineral oxides present in the original carbonate then give the marble various polychrome coloring and veining of the greatest aesthetic effect. Like all rocks of metamorphic origin (eg slates) and frequently also rocks of magmatic origin (eg granites), marbles have a schistosity - "leaf" or "pass" of quarries - that is -to say a preferential direction of orientation of the crystals which in Antiquity was used to cut the blocks according to a plane of least resistance of the rock. In the archaeological and historical-artistic studies are included, among the "marbles", other rocks which are not from the geological and chemical point of view, such as granites and porphyries, diorites, basalts (all d 'magmatic or volcanic origin), alabasters (of chemical sedimentary origin) or particularly hard limestones but which have not undergone any re-crystallization process (also called "marble stones"). We traditionally speak of ancient marbles as opposed to modern marbles, depending on whether the origin of the quarries from which they were extracted is Greco-Roman or not. A marble designates the workshop where the marbles are made. The marble worker designates him, the worker who cuts and mounts the pieces of marble on the stone, connects them and places them 1. Numerous language abuses are observed on the word "marble" among producers of ceramics and agglomerated products in resin base for marketing purposes. These products are not of natural origin and are the result of chemical and thermal processes whose durability and harmlessness has not been proven. It is always advisable to find out about the natural origin of a marble.

Using the description and what you observe on the spot, answer the following questions:

Q1: What type of metamorphic rock is marble derived from?
Q2: What crystals are mainly made of marble?
Q3: On the spot what color are the "mottles" and explain their formation?
Mandatory: Take a photo of your GPS and pseudo (with or without you) at P.Z. Earthcache.

Log this "Found it" cache and send me your suggestions for replies either via my profile or via geocaching.com (Message Center), and I will contact you in case of problems.

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.