Skip to content

<

La plaque

A cache by curtis256 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/16/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


"Ils allaient, l’arme aux bras, front haut, graves, stoïques. Pas un ne recula. Dormez, morts héroïques"

Victor Hugo

En souvenir de ceux qui tombèrent le 4 septembre 1944
pour la libération de la ville de Wasquehal.
L'amicale des FFI

Wasquehal : la bataille du Haut-Vinage a-t-elle servi à quelque chose ?

Un long combat entre résistants français et soldats allemands dont on peut se demander s’il n’aurait pas dû être évité.

Un article La Voix Du Nord.

Lors du premier week-end de septembre 1944, l’armée allemande est en fuite. Roubaix a retrouvé la liberté le samedi 2. Mais des troupes allemandes continuent de se replier vers la Belgique, harcelées par des résistants des Forces françaises de l’intérieur (FFI). En milieu de matinée le dimanche 3, quelques soldats arrivent ainsi sur le Grand Boulevard. Ils ne sont pas nombreux, peut-être cinq ou six et ils sont attaqués par des Français qui pensent en venir à bout facilement.

Sauf que ces soldats allemands sont bien armés et ont été envoyés en éclaireurs pour s’assurer que la route de la Belgique était dégagée. Si bien qu’arrive à leur suite une colonne de plusieurs centaines d’hommes, armées de mitrailleuses et d’un canon antiaérien. Leurs « agresseurs » vont eux-mêmes chercher des renforts : l’usine Roquette toute proche est un lieu de regroupement des résistants.

Des FFI arrivent en renfort, contiennent l’avancée de la colonne allemande. De nouveaux résistants arrivent de Flers (village devenu quartier de Villeneuve-d’Ascq), Lille, Roubaix, Tourcoing, Wattrelos. Le combat fait rage.

Un jeune résistant nommé Jean Wastyn
Les Allemands finissent par se replier dans le fort de Wasquehal, près de la rue du Haut-Vinage. Les tirs redoublent. Le jeune Jean Wastyn, 17 ans, est blessé à la tête. Il est transporté à la Filature du Nord, de l’autre côté du canal, où l’infirmerie fait office d’hôpital de campagne. Il meurt peu après son arrivée. Une rue porte désormais le nom de ce gamin du Capreau, fils du pharmacien de la rue Coli.

Quelques instants plus tard, c’est l’homme qui commande les groupes de FFI, Harald Stammbach, qui est mortellement touché à la nuque. Il aura droit, trois jours plus tard, à des funérailles grandioses. Une stèle en son honneur est toujours dressée sur les lieux du combat, en bordure du golf.

Vers 19 h ce dimanche 3 septembre, les Allemands reculent encore vers le Recueil et le fort de Marchenelles. Ils se heurtent alors à deux chars alliés. Acculés, ils cessent le combat et se rendent.

Partis d’une simple escarmouche, ces combats ont-ils été utiles ? Certains en doutent aujourd’hui : huit Allemands sont morts, neuf hommes des FFI également et plusieurs civils ont été tués ou blessés par des balles perdues. Mais à l’époque, il ne faisait aucun doute que la bataille du Haut-Vinage avait contribué, indirectement, à la libération de Bruxelles par les alliés.

Additional Hints (Decrypt)

Wr fhvf... ha "gervyyvf zégnyyvdhr cbfé fhe har sraêger, har cbegr à wbhe, bh pbafgvghnag har pyôgher."... Wr fhvf wr fhvf... ha...

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.