Skip to content

<

Bonus Adventure lab Gaspard de Besse

A cache by bluetoken Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/05/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size:   large (large)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Ceci est la bonus de l'adventure LAB de : Le trésor de Gaspar Besse

Pour trouver son trésor, vous devez réaliser les 5 étapes de l' AVENTURE LAB de la roque d'anthéron 

 

Gaspard Bouis, dit Gaspard de Besse né à Besse sur Issole le 9 Février 1757, et mort, à 24 ans, Roué à Aix en Provence le 25 octobre 1781 est un renommé brigand provençal qui a opéré dans les massifs de la Sainte-beaume, des Maures, de L'étoile, de l'Esterel ainsi que dans les Gorges d'Olliouiles.

Il a reçu une éducation au-dessus de sa condition, vraisemblablement de la part du prêtre d'Issole, puisqu’à son procès il s'exprime en bon français, cite les auteurs latins et les philosophes de son siècle.

En 1774, à l'âge de 17 ans, Gaspard quitte son Issole pour rejoindre Toulon.

On ne connait pas son apprentissage du banditisme. Compte tenu de la redistribution des biens dérobés à des populations modestes, ses gestes sont clairement liés à ses propres origines modestes face à la fiscalité de l’époque et les abus exercés par les Fermiers Généraux.

La légende veut qu’il ait été révolté par le traitement infligé à une femme de La-Valette-du-Var, Claire Augias, mère de quatre enfants, promise à la misère après la condamnation au bagne de son mari, surpris dans la revente de quelques kilos de sel dérobés. Gaspard a vraissemblablement organisé l’évasion de cet homme, Jacques Augias, originaire de La Valette ainsi que de Joseph Bouilly, originaire de Vidauban. Les deux hommes deviendront ses lieutenants.

Afin d'étoffer ses troupes, il organisera l'évasion d'autres détenus du bagne de Toulon. Leurs lieux de refuge sont les grottes de toute la région, dont les plus célèbres restent « le trou de Besse » près d'Ollioules, celles du massif de Saint-Quinis et celle du Mont Vinaigre, avec l'Auberge des Adrets dans le Massif de l'Esterel entre Mandelieu et Fréjus.

Ils font leurs premières armes à Cuges-les-Pins, relais pour les diligences locales comme pour les turgotines en provenance ou en partance vers l'Italie. Usant de ruse, de malice et de séduction, ils dépouillent marchands et voyageurs. Leur mode opératoire repose sur la surprise, leur devise aurait été « Effrayez mais ne tuez point ! ». Ils tendent des guet-apens le long du Col de l'Ange  entre Gèmenos et Cuges pour rançonner les diligences.

Son habileté à dépouiller les étrangers fortunés de passage ainsi que ses dons aux pauvres le rendent sympathique aux populations locales, lesquelles lui forgent une légende de « Mandrin provençal », « brigand des garrigues » et de « Robin des Bois provençal ». Repéré par la Maréchaussée, il est arrêté une première fois en 1779 dans l’Estérel et emprisonné à Draguignan. Il parvient à s’en évader mais sera repris en septembre 1780 dans une auberge à La Valette-du-Var, sans doute à la suite de la trahison de l'un de ses compagnons. Les accusateurs sont bien évidemment ceux qu'il a détroussés et les Fermiers Généraux. La population est toute acquise à sa cause. D'abord incarcéré à Draguignan, il est transféré à Aix-en-Provence pour y être jugé. Aimé du peuple, il est jusqu'au bout soutenu par les Provençaux. Son procès dure une année. Lors d'une intervention, il clame :  « Les deux fléaux de la Provence sont le mistral et le parlement » .

Gaspard de Besse n'aurait jamais tué ni blessé quiconque mais Il est néanmoins condamné pour l'exemple pour « crime de vol sur grand chemin avec armes ». À ce titre, il subit le supplice de la roue devant une foule émue, et sa tête coupée est clouée à un piquet le 25 octobre 1781 sur décision du parlement et mise à l'entrée du bois des Taillades.

Un des actes les plus spectaculaires de Gaspard de Besse se serait passé au château de Fontblanche. En effet, en pleine fête, Gaspard se serait introduit incognito, vêtu en gentilhomme au sein du château et aurait alors charmé les nobles et riches marchands tout en les détroussant de leurs biens les plus précieux.

La légende veut que le trésor personnel de Gaspard de Besse soit enfoui dans la plaine de Cuges-les-Pins. De fait, depuis de nombreuses années, des chasseurs de trésors arpentent la plaine en vue de le découvrir. À ce jour, seule une petite bourse de pièces d'or a été découverte. Rien ne prouve qu'elle ait été la propriété de Gaspard de Besse. Le trésor reste un mystère...

 

Additional Hints (Decrypt)

Fbhf ebpur .

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.