Skip to content

<

La Légende de Lazor

A cache by Pater2020 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/17/2021
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Bien regarder comment sont liés stylo et logbook pour les réinstaller à l'identique et permette à votre successeur le les récupérer. 
                              •••••••
La légende des naufrageurs est vivace sur l'ile d'Oléron,  comme sur beaucoup d'autres côtes, mais les bateaux pris  dans une tempête ou par la tombée de la nuit aux abords d'une côte dangereuse s'échouaient ou coulaient souvent sans qu'il soit nécessaire de les y attirer.
Dans l'Ancien Régime existait le "droit d'épave ", ou "de bris" ou "de varech", qui permettait au Seigneur sur les terres duquel un naufrage survenait de récupérer les marchandises et débris du naufrage.
Dans la plupart des cas, les populations, qui vivaient dans des conditions misérables, ne respectaient pas ce privilège seigneurial et profitaient des naufrages pour aller piller les bateaux.
De là viennent les légendes des naufrageurs...
Et si Lazor a bien existé,  ce n'était pas un naufrageur, mais un Camisard ("résistant" protestant se rebellant contre les persécutions religieuses après la révocation de l'Edit de Nantes) qui s'attaquait aux prêtres et biens de l' Église Catholique.
Mais en l'absence de textes judiciaires dans les archives, l'histoire est peu documentée ce qui a permis le développement de la légende locale.

Mais pour quelques instants, croyez donc à la Légende de Lazor telle que vous la raconte Biloute à  Chassiron et imaginez que vous êtes ici sur le point culminant du nord de l'île d'où le pirate Lazor et ses compagnons surveillait l'approche des bateaux s'approchant de l'île pour les attirer la nuit sur la banche (*) !

Imaginez un point de vue sans obstacles à  180°sur l'Atlantique, la forêt qui vous entoure n'ayant été plantée qu'au 19ème siècle pour fixer les dunes.

Peut-être y trouverez vous ici des restes de son trésor ?
En voici la version mise en poème par Bernard Bureau.


"Connaissez-vous l’histoire du sinistre écumeur
Qui saignait Oléron et s’appelait Lazor ?
Peu sont les rescapés du cruel naufrageur
de sanglante mémoire, ne comptons plus ses morts.
Avec ses malandrins, ils semaient la terreur,
Pillant et puis violant sans avoir de remords
Laissant aux gens d’ici, que misère et que peur.

Humains, qui écoutez, ne pleurez pas son sort.

Promenant sur la dune, des vaches, oh stupeur !
Aux lanternes allumées, fixées à même le corps
Les bateaux se jetaient, ce n’est pas une rumeur
Sur la banche* assassine que l’on peut voir encore.
Sa troupe massacrait ce qui bougeait sur l’heure.
Il avait pour repaire, un toît tout près du bord
Semant chez les îliens, que frissons, que malheurs.

Humains, qui écoutez, ne pleurez pas son sort.

A Sauzelle, un beau jour, loué soit le seigneur !
Le brigand, que l’on sait rivé sur tout trésor,
Vola et puis tua, un couple laboureur.
L’enfant caché par eux, derrière le feu qui dort
Alla tout raconter au futur protecteur
Qui somma La Rochelle d’envoyer ses pandores
afin de capturer la bande et son meneur.

Humains, qui écoutez, ne pleurez pas son sort.

Vivants et maitrisés par des soldats vengeurs
Les forbans furent pendus et roué fut Lazor.
Oléron, soulagé, connaît un grand bonheur.

Humains, qui écoutez, ne pleurez pas son sort."

*  plateau rocheux à l'abord de la côte
(Bernard Bureau, St Denis d’Oléron, le 2 août 2004)

Additional Hints (Decrypt)

Nzvf tébpnpurhef, ibger wbheaér fren znedhér q'har cvreer oynapur ! Fhvier yrf vafgehpgvbaf cbhe bhieve.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)