Skip to content

<

Champ de tir - Passage du sable

A cache by PDBLQCulture Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/09/2021
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Vous avez trouvé le panneau ?

Une construction est présentée sur le panneau.

Ils sont trois à assurer l'accès entre le couloir de tir, la chambre à sable, le passage du sable, et le mât (aujourd'hui disparu).

Près de la 4ème marche de l'un d'eux, vous trouverez la cache.

Construits en shiste, ils avaient presque disparus il y a quelques années. Mais l'association "Sites et monuments" les a remis en état en 2010. Un grand merci à eux, pour ce très beau travail !

Pour aller plus loin : 
> La chambre à sable

La chambre à sable a pour fonction de réceptionner les projectiles issus des essais. Pour ce faire, deux tas de sables distincts étaient présents. Il faut 400 m3 de sable pour remplir la chambre. Le sable arrive par l’ouverture située à droite. En 1883, le premier remplissage coûte 3200 francs (germinal) à la poudrerie. Large de 6 m cette chambre à sable était surmontée d’une toiture légère composée de fer et de bois. On retrouve encore dans son élévation les trous qui servaient à recevoir les poutres de la charpente.

 

> Le couloir de tir

Le couloir de tir (ou corridor de tir) mesure 115 m. Il est creusé à 2,5 m sous le niveau du terrain naturel. On y retrouve deux pas de tir, zones desquelles partent les coups de feu. Le premier pas de tir est situé à 160 m de la chambre à sable et sert aux essais de poudres pour canons. Le second pas est situé à 100 m du bout du couloir de tir et sert aux essais des poudres à destination des fusils. Pour accéder en sécurité au second pas de tir deux chemins d’accès passent à l’arrière des merlons Sud et Nord. Autrefois, des cadres cibles (système Bunsen), servant à prendre les mesures de vitesse et de puissance des projectiles, étaient présents sur le couloir de tir. Ils étaient reliés au bâtiment de prise de mesures par un système électrique, composé de fer galvanisé et cuivre.

> Le mât

Le mât initial en 1884 est en sapin et mesure 15 à 16 mètres. Son pied est maintenu par 4 haubans en fil de fer galvanisé et il est placé dans un socle de fer, représenté ci-contre. Son intallation a nécessité 2 hommes et 150 heures de travail. Ce mât est installé sur le point culminant du champ de tir, soit le merlon Est. Lors des tirs, un drapeau rouge est hissé à l’aide de cordages au sommet du mât afin de prévenir la population alentour. Au XIXe siècle, les chevaux tirent les véhicules et aident aux travaux agricoles. Ils sont nombreux à passer sur la route de Saint-Ségal ou à labourer les champs voisins. Sensibles aux bruits, ils risquent d’être effrayés et d’occasionner des accidents d’où l’importance de signaler au voisinage les essais en cours.
 

Additional Hints (Decrypt)

1,2,3,4 znepurf rg wr purepur

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)