Skip to Content

<

la Pyramide et le jardin Alpin du Mont-Cenis

A cache by triboulet Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/05/2010
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Zone de biotope,donc protégée! Prendre la route qui descend,ensuite le chemin il y a plusieurs spoiler

La pyramide du Mont-Cenis a été construite en 1968 par EDF, sa forme rappelle la campagne d'Egypte de Napoléon 1er. Elle abrite une exposition permanente « le Mont-Cenis, porte millénaire des Alpes »

"Faut-il que le Mont-Cenis ait fasciné les hommes pour qu'ils aient laissé tant de documents et de récits partagés entre l'effroi et l'enthousiasme"

free counters

Pyramide et le jardin Alpin du Mont-Cenis

-Salle historique du Mont-Cenis La Pyramide du Mont-Cenis construite en 1968 est chargée de conserver la mémoire du plateau du Mont-Cenis et de ses ouvrages noyés sous les eaux du Barrage EDF (Prieuré-hospice, chalets d'alpage...)

Cette pyramide en 3 volumes abrite à sa base le musée du Mont Cenis, au centre le Presbytère et dans la partie supérieure la Chapelle. La forme de Pyramide dans le site grandiose du Mont-Cenis, donne un cachet particulier à la montagne environnante et attire la curiosité et la réflexion du touriste et du voyageur qui traverse cette contrée de haute altitude à 2100 mètres entre deux pays européens.

Le musée initialemment créé en 1970 / 1971 retrace tout ce qui a pu se dérouler au cours du temps dans cet important lieu de passage à mi-chemin entre Paris et Rome. C’est vraisemblablement l’un des plus haut musée d’Europe dans un bâtiment d’une architecture remarquable et particulière pour la montagne et tout est traduit en trois langues : Français, Italien et Anglais. Tous les thèmes du col sont abordés : la vie du Mont-Cenis, porte millénaire des Alpes, les personnages illustres qui ont franchis le col en toutes saisons, les différents itinéraires, les refuges, les hospices, les auberges, le commerce, les transports, les voyageurs, la vie quotidienne, la vie des villages, les fortifications et tout ce qui a pu toucher de prés ou de loin le Mont-Cenis et la vie des hommes., sans oublier l’époque récente du barrage EDF, de l’évolution de l’Agriculture et du ski.

Ouverture : Ce musée est ouvert à partir de mi-juin jusqu'à fin août ainsi que les week-end de septembre aux horaires suivants : 10h00/12h30 puis 14h00/18h00 et éventuellement à la demande.

LE JARDIN ALPIN DU MONT-CENIS (visite gratuite)

- A l'origine du jardin : la passion des botanistes italiens Le site du Mont-Cenis possède un patrimoine naturel riche aussi bien sur le plan floristique que faunistique. C'est notamment la richesse de la flore qui a attiré de nombreux botanistes italiens. Carlo Allioni, botaniste piémontais, venait herboriser dans les environs du col du Mont-Cenis et attribua l'appellation "cenisia", signifiant "du Mont-Cenis" en italien à un certain nombre d'espèces.Ce site d'exception est ainsi devenu un des berceau de la botanique et a donné son nom à six espèces.

Les botanistes italiens ont dédiées certaines de leur découverte floristique au site du Mont-Cenis, ainsi on dénombre six plantes qui portent l'appellation " cenisia " pour signifier l'espèce : la Pédiculaire, la Campanule d'alioni, la Pensée, le Pâturin, la Koelérie, la Bugrane, toutes qualifiées " du Mont Cenis ". Bien que décrites pour la première fois sur le site du Mont-Cenis, on retrouve ces espèces plus ou moins fréquemment dans d'autres massifs des Alpes. Le jardin alpin du Mont Cenis est donc né de la passion des italiens pour la flore du Mont-Cenis.

L'arrivée du Père Fritsch : le jardin correspondait plutôt à un lieu de rassemblement pour les botanistes. Son intérêt très fort pour la flore l'a mené au cœur du massif du Mont-Cenis à la recherche d'espèces à introduire au sein de du jardin.C'est un jardin qui exalte l'harmonie naturelle. En effet, il n'y a pas de fleurs importées, ici tout est vrai, la nature fait elle-même le tri.

Après avoir enseigné l'horticulture pendant 40 ans, l'Abbé Fritsch s'est consacré pendant 14 saisons d'été au jardin alpin du Mont-Cenis composé de véritable flore alpine, celle de l'Arc Alpin. Sa création remonte à 1976 et a pu être réalisée grâce à l'appui de la Commune de Lanslebourg, de l'Association des Amis du Mont-Cenis et de la Société d'Histoire Naturelle de Savoie.

Le jardin n'avait alors qu'un petit périmètre et était a l'abondon depuis 1976 et son entretien était réalisé bénévolement par des adhérents de l'Association des Amis du Mont-Cenis. C 'est en 1989 que le développement du jardin a véritablement débuté, différents aménagements ont été entrepris afin de conserver cette vocation de découverte de la flore locale, mais aussi orientée le jardin vers la problématique des relations entre l'homme et la plante qui s'est établie depuis des siècles.

Des travaux de réhabilitation ont été réalisés, des panneaux ainsi que des bornes mobiles ont mises en place. Ces aménagements ont pour but de présenter de façon ludique les différents milieux naturels que l'on rencontre sur le site du Mont-Cenis ainsi que l'utilisation, les vertus et autres propriétés des plantes présentes sur le jardin.

Counter

Additional Hints (Decrypt)

[vous cherchez une boite 12X6]
n crh ceèf 10z qr yn oneevèer,nh qrffbhf qrf pnvyybhk,qnaf ha gebh (ibve fcbvyre)

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

344 Logged Visits

Found it 322     Didn't find it 9     Write note 9     Publish Listing 1     Needs Maintenance 1     Owner Maintenance 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 56 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.