Skip to content

<

L'obélisque de Québec / Quebec City's obelisk

A cache by Eusèbe Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/01/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Français

[English below]

Bienvenue dans la ville de Québec !

Je vous propose une earthcache à mi-chemin entre la géologie, l’art et l’histoire.

Depuis la fondation de la ville en 1608 par Samuel de Champlain, de nombreux monuments commémoratifs ont été érigés sur l’ensemble du territoire de la ville, principalement dans la vieille ville et ses alentours (voir GC1QT9K, GC154TJ, GC7B6YH et GC6H69G entre autres pour en visiter certaines!). Ces statues, fontaines et épigraphes relatent de l’histoire riche de la capitale québécoise. Cependant, avec le temps, la pierre composant ces œuvres d’art s’altère. Afin de continuer de transmettre ces fragments du passé, ces monuments doivent ainsi être restaurés après un certain temps. Cette earthcache vise à vous instruire sur différentes formes d’altération de la pierre pouvant être retrouvées sur les monuments urbains, plus spécifiquement sur certaines formes d’altération chromatique et les dépôts.

 

LA THÉORIE

1. Altération chromatique

Une altération chromatique est observée lorsque la teinte, la clarté ou la saturation de la pierre est modifiée. Il peut s’agir d’une coloration lorsque certains de ces paramètres changent, ou bien d’une décoloration lorsque la clarté du matériau se voit augmentée. L’exemple le plus commun de décoloration est l’oxydation des minéraux ferreux dans la pierre, mais d’autres observations fréquentes reposent sur la perte de clarté du marbre foncé suite aux intempéries. Un assombrissement à l’humidité et une simple tache sont également des exemples d’altération chromatique. 

Oxydation

2. Efflorescence et subflorescence

Les efflorescences sont des groupements de cristaux sur la surface de la pierre. Elles sont habituellement constituées de sels. Une efflorescence typique prend la forme d’une sorte de tache blanchâtre ayant un certain relief. Il ne faut pas confondre l’efflorescence avec la subflorescence, dans quel cas les cristaux se forment à l’intérieur du matériau et non à sa surface. Dans le cas d’une subflorescence avancée, des dommages importants peuvent être causés à la structure interne de la pierre et causer sa désagrégation.

3. Dépôt

Un dépôt est une accumulation superficielle de matières sur la pierre formant une couche peu cohérente et d’épaisseur variable. Un dépôt peut être causé par de la peinture, de sels, de poussières… ou les fientes d’oiseaux !

4. Croûte

 

Une croûte est une accumulation de matériaux en une ou plusieurs couches superficielles cohérentes. Elles peuvent autant avoir une épaisseur homogène et donc reproduire fidèlement les contours de la pierre, ou irrégulière dans quel cas les contours ne seront pas conservés. Elles emportent souvent une partie du substrat lorsqu’elles se détachent. Une croûte noire est de couleur foncée très adhérente qui se développe en milieu urbain. Elle est habituellement composée de particules atmosphériques qui adhèrent d’abord aux irrégularités de la surface pour ensuite la recouvrir quasiment en entier. Une croûte saline est quant à elle composée de sels solubles. Elle ne se forme que dans les milieux ou la teneur de sel dans l’air et/ou dans l’eau est importante

5. Encrassement

L’encrassement est un dépôt très fin de particules exogènes (ex. poussières, suies) donnant un aspect sale à la surface de la pierre.

6. Encroûtement

L’encroûtement se caractérise par une couche superficielle compacte, dure et adhérente possédant un certain relief. La morphologie superficielle et la couleur sont habituellement différentes de celles de la pierre. La différence entre croûte et encroûtement relève principalement du fait que ce dernier a clairement comme figure d’altération un processus de précipitation.

7. Film

Le film est un recouvrement mince, homogène, d’épaisseur généralement uniforme, habituellement de nature organique, souvent transparent, et qui épouse la surface de la pierre sans toutefois y pénétrer. Il peut parfois modifier les caractéristiques de la surface de la pierre.

 

L’EMPLACEMENT

Aux coordonnées mentionnées dans le haut de la page de la cache, vous retrouverez le Monument Wolfe-Montcalm : l’obélisque de Québec. D’une hauteur totale de 20,1 mètres, il s’agit du premier monument commémoratif à avoir été érigé à Québec le 8 septembre 1828. Il rend hommage aux deux héros ennemis tous deux tombés lors de la bataille des plaines d'Abraham le 13 septembre 1759, Louis-Joseph de Montcalm du Royaume de France et James Wolfe de la Grande-Bretagne. Le monument est composé de blocs équarris de calcaire à fini bouchardé provenant de la Formation de Deschambault et de deux plaques de marbre blanc.

Ces deux matériaux, le calcaire et le marbre, ne possèdent pas les mêmes caractéristiques physiques et géologiques, le calcaire étant, par exemple, beaucoup plus poreux et moins dur que le marbre. Ils ne subissent donc pas les mêmes altérations et ne s’altèrent pas au même rythme. En 2010, le gouvernement du Canada a effectué la réfection du monument. Voici une photo du monument avant ces travaux :

Monument avant 2010 / Monument before 2010

 

QUESTIONS

  1. En vous basant sur la photo datant d’avant la réfection et sur vos observations, quel(s) type(s) d’altération affecte(nt) la structure en calcaire du monument? Selon vous, la réfection fût-elle efficace? Pourquoi?
  2. En vous basant sur vos observations, quel(s) type(s) d’altération affecte les plaques de marbre? Selon vous, la réfection fût-elle efficace? Pourquoi?
  3. Afin de m’assurer de votre présence sur les lieux, quel est le premier mot de la 7e ligne et le premier mot de la 12e ligne de texte sur la grande plaque de marbre (le titre encadré ne comptant pas pour une ligne) ?
  4. Une photo de vous ou de votre GPS devant le monument dans votre log est appréciée, mais non obligatoire !

Vous devez m’envoyer vos réponses à ces questions via la messagerie interne du site afin de pouvoir loguer la cache comme trouvée. Vous n’avez toutefois pas à attendre ma « correction » pour le faire. Dans le cas de doute, je communiquerai avec vous.

Profitez du moment pour observer les autres monuments aux alentours pendant votre visite de la belle ville de Québec !

(Source théorique : ICOMOS, Glossaire illustré sur les formes d’altération de la pierre)

 


 

English

Welcome to Quebec City !

An earthcache at the junction between geology, art and history.

Since the foundation of the city in 1608 by Samuel de Champlain, many commemorative monuments were erected everywhere on its territory, especially in the old town and its surrounding (see GC1QT9KGC154TJGC7B6YH GC6H69G and more to visit some of them!). Those statues, fountains and epigraphs tell the young but rich history of the province’s capital. However, with time, the stone composing these artworks deteriorates. To keep transmitting these fragments of the past, the monuments need to be restored after a while. The goal of this earthcache is to introduce you to different forms of stone alteration that may be observed on urban monuments, more specifically on some forms of discolouration and deposits. 

 

THEORY

1Discolouration

Discolouration can be observed when the hue, the value or the chroma of the stone changes. It can take the form of a colouration when at least one of the three upper stated parameters change, or the form of a bleaching when a gain in the material’s chroma is observed. The most common example of bleaching is the oxydation of ferrous minerals composing the stone, but other frequent observations are the loss of clearness of dark marble following years of rain. Two other types of discolouration are moist areas and staining

Oxydation

2. Efflorescence and subflorescence

Efflorescences are generally whitish, powdery or whisker-like crystals on the surface of the stone. Efflorescences are generally poorly cohesive and commonly made of soluble salt crystals. It is important not to be confuse with subflorescence, which is the term employed in the case where crystallization occurs inside the material. In the case of an advanced stage of subflorescence, important damages can happen to the internal structure of the stone and cause its disaggregation.

3. Deposits

Deposits are caracterized by a surface accumulation of materials on the stone causing the apparition of an incoherent layer of variable thickness. Deposits can be caused by paint, salt, dust… of bird droppings !

4. Crust

A crust is an accumulation of materials in one or many coherent superficial layers. They can have either homogeneous thickness and thus reproduce the outline of the stone, or irregular thickness and disturb the reading of the stone surface details. Most of the time they tear out part of the stone when they detach. A black crust develops generally on areas protected against direct rainfall or water runoff in urban environment. Black crusts usually adhere firmly to the substrate. A salt crust is different, since it is composed of soluble salts, which develop in the presence of high salt levels, and form from wetting and drying cycles.

5. Soiling

Deposit of a very thin layer of exogenous particles (eg. soot) giving a dirty appearance to the stone surface.

6. Encrustation

Encrustation is a compact, hard, mineral outer layer adhering to the stone. Surface morphology and colour are usually different from those of the stone. The term encrustation is used when the feature is clearly due to a precipitation process, following any kind of leaching. If there is no evidence of leaching and precipitation, the term crust will be employed.

7. Film

A film is a thin covering or coating layer generally of organic nature, generally homogeneous, follows the stone surface without penetrating it. It can sometimes alter the caracteristics of the stone’s surface.

 

THE LOCATION

At the coordinates mentioned at the top of the page, you will find the Wolfe-Montcalm Monument: Quebec’s obelisk. With a total height of 20,1 meters (about 66 feet), it is the first commemorative monument that has been erected in Quebec, on September 8th 1828. The obelisk is a hommage to the two heros that fell during the Battle of the Plains of Abraham on September 13th 1759, Louis-Joseph de Montcalm from the Kingdom of France and James Wolfe from Great-Britain. The monument is made out of limestone square blocks with bush hammered finish from the Deschambault Formation, along with two marble slabs.

These two materials, limestone and marble, posess very different physical and geological characteristics. Limestone being, for example, really more porous and less hard than marble. This means they don’t suffer from the same alterations and that they don’t alter at the same pace. In 2010, the government of Canada did the refurbishment of this monument. Here is a picture of it before they started it:

Monument avant 2010 / Monument before 2010

 

QUESTIONS

  1. Based on the picture dating from before the refurbishment and on your observations, what type(s) of alteration is/are affecting the limestone part of the monument? In your opinion, was this refurbishment effective? Why?
  2. Based on your observations, what type(s) of alteration is/are affecting the marble slabs? In your opinion, was this refurbishment effective? Why?
  3. Just so I can be sure you really went yourself to the monument, what are the first word of the 7th line and the first word of the 12th line on the biggest marble slab (the title doesn’t count as a line)?
  4. A picture of you or your GPS in front of the obelisk in your log is appreciated, but not mandatory !

To log this cache as found, please send me your answers to the 4 questions via the geocaching message center. You do not need to wait for my « correction » to log your find once the answers are sent. In case of doubt, I will communicate with you.

Enjoy your stay in beautiful Quebec City to take a look at some of the many other monuments around!

(Theory source : ICOMOS, Illustrated glossary on stone deterioration patterns)

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.